Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 14/06/2020 10H55

Ce dimanche soir, document inédit sur France Ô sur la faune de Nouvelle-Calédonie.

Troisième archipel du Pacifique, la Nouvelle-Calédonie possède une faune unique au monde. France Ô propose ce dimanche à 20h55 un document inédit réalisé par Rémi Laugier.

Plus de 4 300 animaux ont été recensés, dont plus de mille espèces de poissons différents.

L'île est un fragment de l'ancien continent Gondwana qui a dérivé il y a quelque 250 millions d'années. Des espèces uniques qui existaient à cette époque ont survécu. La Nouvelle-Calédonie possède un écosystème presque en totalité préservé de toute influence extérieure, avec des fonds marins d'une richesse extraordinaire. Une vingtaine d'oiseaux endémiques peuplent l'île comme le notou, le plus grand pigeon arboricole de la planète, le pigeon vert, la perruche d'Ouvéa ou le cagou, l'oiseau emblématique de l'île. Mis à part la chauve-souris, les mammifères ont tous été introduits, comme le cerf rusa ou les chevaux sauvages. Près des rivières, le geko — un lézard aux yeux impressionnants — fait partie des espèces endémiques. Tout proche, le gobie, un poisson qui vit sur la terre ferme, essaie d'échapper aux oiseaux prédateurs.

L'archipel détient la plus grande aire marine protégée française. Au cœur du parc de la mer de corail, le lagon de Nouvelle-Calédonie est considéré comme le plus beau lagon du monde. C'est le deuxième plus vaste après la Grande Barrière de corail d'Australie. Sur les 3 000 espèces connues dans l'océan Pacifique tropical, il en compte 1 200 comme la raie léopard, le requin-citron, le dugong ou le tricot rayé. La faune de Nouvelle-Calédonie offre un spectacle extraordinaire et captivant.

Ce dimanche soir, document inédit sur France Ô sur la faune de Nouvelle-Calédonie.
Ce dimanche soir, document inédit sur France Ô sur la faune de Nouvelle-Calédonie.
Ce dimanche soir, document inédit sur France Ô sur la faune de Nouvelle-Calédonie.

Crédit photos © Cosmopolitis.

Commenter cet article