Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 03/06/2020 8H

Un appel à candidatures est lancé pour la Présidence du directoire d’ARTE France.

ARTE rappelle que le mandat de Véronique Cayla, présidente du directoire d’ARTE France, prend fin le 5 juillet prochain en raison de la limite d’âge imposée aux dirigeants de la société. Il revient au conseil de surveillance de la société de nommer, avant cette date, un ou une successeur/e, conformément aux dispositions de l’article 11 des statuts de l’entreprise et aux prévisions de l’article L. 225-61 du code de commerce.

En conséquence, le conseil invite les personnes intéressées par cette fonction à faire acte écrit de candidature, avant le 15 juin 2020, par courrier avec avis de réception expédié à l’attention de Bernard Henri Lévy, président du conseil de surveillance, à l’adresse suivante : Arte France, 8 rue Marceau à Issy-les-Moulineaux (92 785 / Cedex 9).

Les actes de candidature devront permettre d’apprécier les mérites respectifs des candidates et candidats. Les intéressé/es devront notamment présenter leurs réalisations passées dans des structures de taille ou missions comparables.

Une attention particulière sera portée, en outre, aux projets proposés par les candidates et candidats pour ARTE France et plus largement pour l’ensemble du Groupe ARTE, dans le respect des valeurs qui caractérisent le Groupe – à savoir une identité franco-allemande, une vocation européenne et une ambition de démocratisation culturelle.

Les candidates et candidats veilleront en particulier à articuler leurs propositions avec les axes de développement éditorial, de diffusion numérique, de concertation avec les organismes composant le secteur audiovisuel public français et de partenariats européens qui guident, aujourd’hui, la stratégie du Groupe.

Les candidates et candidats devront enfin attester sur l’honneur qu’aucune obligation légale, réglementaire ou contractuelle ni aucune règle déontologique ou professionnelle n’est susceptible de faire obstacle à l’exercice, par les intéressé/es, des fonctions auxquelles ils ou elles candidatent.

Les candidatures feront l’objet d’un premier examen par un comité de sélection restreint, constitué au sein du conseil de surveillance et composé de trois personnalités qualifiées, à savoir M. Bernard-Henri Lévy, président du conseil de surveillance, Mme Nathalie Coste-Cerdan et M. Jean-Dominique Giuliani, ainsi que d’une représentante du personnel de l’entreprise et d’un représentant de l’Etat. Les travaux du comité de sélection seront présentés au conseil de surveillance qui procédera ensuite à la nomination en application de l’article L. 225-61 du code de commerce. Seul le nom du candidat ou de la candidate retenu/e, à l’issue de cette dernière délibération, fera l’objet d’une publication.

Commenter cet article