Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 12/07/2020 11H40

Une maison, un artiste, ce soir sur France 5 : un numéro inédit consacré au moulin de Georges Lautner.

Ce dimanche 12 juillet à 22h35 sur France 5, deuxième numéro inédit de la saison de la collection Une maison, un artiste : Le moulin de Georges Lautner.

Pour créer et travailler, George Lautner a besoin de soleil. Né à Nice, il rêve d’une maison de campagne proche de ses racines. En 1962, recherchant la proximité des studios de la Victorine à Nice où il tourne une grande partie de ses films, il trouve à Grasse un vieux Moulin à huile daté de 1750 où il va travailler durant toute sa vie. Il y écrit le scénario des « Tontons Flingueurs », avec notamment son assistant Albert Kantof, ou encore « Ne nous fâchons pas » en compagnie de Michel Audiard, « Flic ou Voyou » ou « Le professionnel » que Georges Lautner a voulu tourner dans les studios de la Victorine.

Au gré des tournages, la tribu Lautner commence à se créer. Georges est fidèle aux acteurs et aux techniciens, il aime tourner régulièrement avec sa troupe. Beaucoup d’artistes viennent travailler et aussi se reposer au Moulin avec Georges : Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Bertrand Blier, Alain Delon, Mireille Darc, le cascadeur Remy Julienne et tant d’autres.

Jean-Paul Belmondo racontait : « A la fin des années 80, chaque été, nous avions rendez-vous dans sa jolie maison à Grasse. Combien de déjeuners joyeux, pris sous la tonnelle ombragée, à déconner avec nos souvenirs de tournage ! Nous avons passé là des moments heureux à rire comme des gosses, malgré notre âge, en veillant à ne jamais devenir respectables ! ».

Le Moulin aura été pendant plus de 40 ans de cinéma un lieu d’inspiration, de travail et de rencontres pour Georges Lautner.

Avec les témoignages de Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Albert Kantof (beau-frère & assistant de Georges Lautner), José-Louis Bocquet (romancier et biographe), Jean-Pierre Leleux (sénateur des Alpes-Maritimes et ami de Georges) et Laurent Delmas (critique de cinéma).

Crédit photo © François Chayé - A Prime Group

Commenter cet article