Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 02/07 14h40

Jean-Xavier de Lestrade élu président de la SACD (Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques).

Le Conseil d’administration de la SACD, Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques s’est réuni ce jeudi 2 juillet 2020 pour procéder à l’élection de son président et des vice-présidents de chaque discipline.

Les membres du Conseil d’administration ont élu Jean-Xavier de Lestrade, réalisateur, président de la SACD pour un mandat d’une année renouvelable.

Les administrateurs et administratrices ont aussi élu Denise Chalem, autrice de théâtre, première vice-présidente de la SACD.

Ont par ailleurs été réélues pour un nouveau mandat :

Vice-présidentes Télévision : Séverine Jacquet, scénariste, et Laurence Katrian, réalisatrice ;

Vice-présidente Musique et Danse : Joanne Leighton, chorégraphe

Vice-présidente Cinéma : Marie-Castille Mention-Schaar, cinéaste

Vice-présidente Théâtre : Panchika Velez, administratrice mise en scène

Après des études de droit et de journalisme, Jean-Xavier de Lestrade réalise de nombreux reportages pour la télévision. Dès ses débuts dans les années 1990, il concentre son travail documentaire sur les thèmes qui le questionnent : la violence sexuelle, la folie, la mort, l’exclusion, les dérapages de la mécanique judiciaire au travers de documentaires tels que Viols et châtiments, La Cavale des innocents, et L’Inceste face à la justice. Avec Denis Poncet, qu’il vient de rencontrer, il s’associe à Bertrand Tavernier (Little Bear) et réalise les documentaires La Vie jusqu’au bout, puis Une Australie blanche et pure (FIPA d’Or).

En 1999, avec la société Maha Productions qu'il a créé avec Denis Poncet, Jean-Xavier de Lestrade réalise entre 2000 et 2005 un triptyque sur la justice : La justice des hommes (Prix Albert Londres), Un coupable idéal (Oscar du meilleur film documentaire, Prix Italia) et The Staircase en français Soupçons (International Documentary Award, Peabody et DuPont Award). Jean-Xavier de Lestrade se lance ensuite dans un long métrage de fiction qui questionne une nouvelle fois la thématique de la culpabilité, Sur ta joue ennemie co-écrit avec Gilles Taurand. En 2009, il réalise une fiction documentaire basée sur le procès de Véronique Courjault accusée de trois infanticides : Parcours meurtrier d’une mère ordinaire (Prix Télévision SACD et Etoile de la Scam). En 2011, il réalise une nouvelle fiction, très librement inspirée de l’affaire Viguier : La Disparition (Fipa d’Or du meilleur scénario).

Il est élu président de la SCAM en 2011 pour un mandat de 2 ans. Parallèlement, il réalise la suite de Soupçons - La dernière chance, une mini-série de fiction pour Arte, Trois Fois Manon (Fipa d’Or et Prix de la critique meilleure série 2014), puis Malaterra, l’adaptation française de la série Broadchurch pour France 2. Il reprend ensuite le personnage de Manon, trois ans après pour une nouvelle trilogie, Manon 20 ans (FIPA de la meilleure interprète et Prix de la critique, meilleure série 2017).

Il met un point final en 2018 à sa série documentaire Soupçons qui comptera au total 13 épisodes et tourne une série de 6 épisodes co-écrite avec Antoine Lacomblez pour ARTE, Jeux d’Influence diffusée en 2019 (Prix de la meilleure fiction 2018 au Festival de la Fiction TV de La Rochelle). Il adapte en 2019 le livre d’Ivan Jablonka Laëtitia en une série de 6 épisodes présentée en sélection officielle au Festival du Film de Sundance 2020. 

Commenter cet article