Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 31/07 13h05 - édité

Nouvelle série documentaire dès ce mercredi sur Netflix : World's Most Wanted (coproduction Nova Production et Premières Lignes).

Nouvelle série documentaire sur Netflix : World's Most Wanted. Une coproduction Nova Production & Premières Lignes. À partir de ce mercredi 5 août, des portraits de grands criminels en cavale (à l'exception de Félicien Kabuga - arrêté le 16 mai dernier après 26 ans de cavale) :

  1. Ismael Zambada Garcia, le fantôme et maître du cartel de Sinaloa
  2. Félicien Kabuga, le financier présumé du génocide rwandais
  3. Samantha Lewthwaite, la veuve blanche
  4. Semion Mogilevich, le patron des patrons de la mafia russe
  5. Matteo Messina Denaro, le dernier parrain de Cosa Nostra

Épisode 1 réalisé par Paul Moreira, Ismael Zambada Garcia, le fantôme. Depuis l’arrestation de l’ultra médiatique Joaquin "El Chapo" Guzman, Ismael "El Mayo" Zambada Garcia est le nouveau maître du cartel de Sinaloa. Mais, contrairement à son prédécesseur, c’est un homme extrêmement discret, presque invisible. À 73 ans, il n’a jamais passé une seule journée en prison. Pourtant, le cartel dont il a la charge est l’une des organisations criminelles les plus puissantes du monde qui engrange des milliards de dollars, compte des milliers d’hommes armés et bénéficie de protections partout, dans la police comme dans la politique. Il tient sa région d’origine par deux biais : la terreur et les récompenses. Le cartel sait venir en aide aux plus démunis. Mais malheur à celui qui parle : pas de pitié pour les traîtres !

Épisode 2 réalisé par Thomas Zribi, Félicien Kabuga, le financier du génocide au Rwanda. Le 16 mai 2020, au petit matin, en banlieue parisienne, les gendarmes français pénètrent dans l’appartement d’un vieux monsieur qui se présente comme congolais. Très vite, l’homme et son fils, qui est près de lui, admettent qu’il s’agit de Félicien Kabuga, accusé d’être l’un des organisateurs et le financier du génocide perpétré, en 1994, contre les Tutsis. C'est lui qui aurait payé et dirigé la Radio-Mille Collines, surnommée "la radio de la haine", et importé des dizaines de milliers de machettes pour armer les Hutus afin d'exterminer les Tutsis du Rwanda.

Commenter cet article