Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 14/10/2020 10H20

Soirée spéciale ce 14 octobre sur les chaînes parlementaires LCP et Public Sénat, avec notamment un document inédit, Enquêtes au Parlement.

20H30 Lancement de la soirée spéciale en présence des deux présidents des chaînes parlementaires : Bertrand Delais (LCP-AN) et Emmanuel Kessler (Public Sénat). Suivi de la diffusion de Enquêtes au Parlement.

22H30 Grand débat sur les institutions, la place des assemblées, l’impact des commissions d’enquête. 

23H00 Second débat sur le rôle des chaînes parlementaires à l’étranger.

À propos du documentaire Enquêtes au Parlement : d'une durée de 85 minutes, il est produit par Premières Lignes et réalisé par Stéphane Haumant.

"Les commissions d’enquête parlementaires ont souvent fait événement, sur LCP et Public-Sénat, depuis la création des chaînes, il y a 20 ans. Ces séances d’interrogatoire filmées ont même permis de réaliser quelques-unes des meilleures audiences des deux médias. Certaines scènes sont devenues cultes, comme les passes d’armes entre le sénateur Philippe Bas et le conseiller élyséen Benalla ou l’interrogatoire du jeune juge d’instruction de l’affaire d’Outreau, tentant de justifier l’envoi de treize innocents en prison. Dans sa première intervention au Sénat, en juillet 2020, le tout-nouveau garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, a d’ailleurs expliqué qu’il allait s’inspirer des travaux de la commission d’enquête d’Outreau, à laquelle il avait participé (et sur laquelle il témoigne, dans le documentaire).

Prévues par la Constitution de la Vème république, ces commissions ont acquis un statut nouveau depuis deux décennies, par l’impact de leur retransmission en direct. Retour sur quatre d’entre elles, qui ont particulièrement marqué les esprits.

La première a coïncidé avec la naissance même des deux chaînes parlementaires, en 2000 ; elle s’est intéressée à la «Vache folle», scandale alimentaire 3 majeur, qui a fait trembler la France et l’Europe. La deuxième, en 2006, a mis en accusation notre système judiciaire, suite à la catastrophe du procès pour pédophilie d’Outreau. La troisième, en 2012, a vu la convocation de plusieurs membres du gouvernement Hollande, au sujet du compte caché en Suisse par le ministre du Budget Jérôme Cahuzac. La quatrième, en 2018, est remontée jusqu’à l’Elysée, suite aux frasques d’Alexandre Benalla, garde du corps d’Emmanuel Macron.

Quatre affaires qui ont passionné l’opinion et provoqué des tensions au plus haut niveau de l’Etat. Mais ces commissions d’enquête étaient-elles vraiment indépendantes ? Ont-elles fait progresser la vérité ? Quelles sanctions ont-elles arrêtées ? Et les préconisations émises par les élus, dans leur rapport final, ont-elles été suivies d’effets ?

Pour le savoir, « Enquêtes au parlement » a interrogé les principaux acteurs de ces temps forts de la vie publique : parlementaires, témoins auditionnés et journalistes. Ils en racontent les moments clés et en dévoilent les coulisses. Parmi les personnalités interviewées : les députés et sénateurs Muriel Jourda, André Vallini, Philippe Houillon, Georges Fenech, Charles de Courson, Daniel Fasquelle et Alain Claeys ; l’abbé Wiel (« acquitté » d’Outreau), l’ancien avocat Eric Dupond-Moretti, les journalistes Florence Aubenas, Ariane Chemin, Sophie Coignard, Gérard Leclerc, Fabrice Arfi, Daniel Schneidermann et Thomas Snégaroff.

Une plongée au cœur de la machine démocratique, qui éclaire vingt ans d’évolution de notre société".

Commenter cet article