Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 23/09 17h19

Box-office du 16 au 22 septembre : bonne surprise pour Antoinette dans les Cévennes, flop pour Antoine de Maximy.

Box-office en France, semaine du mercredi 16 au mardi 22 septembre 2020. Les semaines se suivent et se ressemblent : sinistrose du côté des salles…1.17 million d'entrées, tous films confondus. Une légère hausse néanmoins sur une semaine.

Pour une 4ème fois, Tenet est leader. 211.000 entrées supplémentaires - avec plus de 900 copies ! - soit un cumul très appréciable de 1.83 million. 

Classée 2ème, Antoinette dans les Cévennes, avec une irrésistible Laure Calamy, s’en sort bien : près de 174.000 spectateurs avec près de 450 copies. Une comédie à petit budget qui fait du bien et qui mériterait une belle carrière.

La daronne, avec Isabelle Huppert, se place 3ème. Plus que 93.000 entrées, soit 224.000 en deux semaines.

Au pied du podium, Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, avec Niels Schneider et Camélia Jordana. Un échec de plus pour les productions francophones avec 77.000 spectateurs réunis dans plus de 450 salles…

Au 5ème rang, Le bonheur des uns… avec notamment Vincent Cassel et Florence Foresti. Seulement 71.000 amateurs en semaine 2 et un total très faible : 166.000 en 14 jours d’exploitation.

Réservé à un public averti, Antebellum est 6ème et devance la nouveauté J'irai mourir dans les Carpates. Le long-métrage de et avec Antoine de Maximy passe inaperçu : celui qui collectionne les bonnes audiences sur France 5 se prend un bide. Un peu moins de 51.000 entrées. Environ 300 copies et un budget très serré.

Effacer l'historique, 8ème, se rapproche du demi-million de spectateurs : 44.000 en semaine 4 ; cumul de 482.000 pour cette comédie de Kerven & Delépine.

Box-office du 16 au 22 septembre : bonne surprise pour Antoinette dans les Cévennes, flop pour Antoine de Maximy.
Box-office du 16 au 22 septembre : bonne surprise pour Antoinette dans les Cévennes, flop pour Antoine de Maximy.

Commenter cet article