Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 12/11 6h40

 

Réalisé par Jules et Gédéon Naudet, co-produit par Netflix, Propagate Content et No School Productions, le document 13 novembre - Fluctuat Nec Mergitur sera diffusé ce jeudi 12 novembre en première partie de soirée sur TMC. Un film bouleversant sur le douloureux sujet des attentats survenus à Paris en 2015 : « 13 Novembre : Fluctuat Nec Mergitur ».

Pour revenir sur cette soirée cauchemardesque et interminable, une quarantaine de témoins : membres du gouvernement et politiques - François Hollande et Bernard Cazeneuve, président de la République et ministre de l’Intérieur, ainsi qu’Anne Hidalgo, maire de Paris -, pompiers, médecins, infirmiers, agents de police, membres des forces d’intervention, mais aussi victimes et survivants ayant vécu l’enfer de l’intérieur, revivent et racontent cette terrible nuit du 13 novembre 2015 et les actes de bienveillance et de bravoure dont ils ont été témoins dans les rues de Paris.

Ce film décrit au plus près la réalité d’un pareil événement en suivant la chronologie, quasiment minute par minute, des attaques : des abords du Stade de France, aux terrasses des 6 cafés et restaurants parisiens, et le dernier assaut terroriste, le plus meurtrier, au Bataclan, la salle de concert.

Avec l’aide d’images d’archives privées ou des pompiers, ce documentaire est l’occasion de faire le deuil d’une expérience traumatique et utile pour la « mémoire collective ».

Depuis ces attentats, la devise latine « Fluctuat Nec Mergitur », littéralement « Il est battu par les flots mais ne sombre pas » symbolise la résistance face au terrorisme.

Jules Naudet :

"En 2016, je suis venu à Paris à la demande du chef Pfeifer, le chef des pompiers qui m’a sauvé la vie le 11 septembre dont je suis resté très proche. Devenu chef antiterroriste des pompiers de New York, il m’a proposé d’organiser une rencontre en France avec les responsables politiques et les pompiers pour tirer des leçons de leur expérience sur les attentats de 2015. L’idée de ce documentaire a germé lorsque j’ai rencontré le général Boutinaud, le commissaire Molmy et certains civils. J’ai été frappé par les similitudes dans les histoires entre New York et Paris, aussi bien par la bravoure incroyable des pompiers et des policiers qui courent vers le danger, que par les civils qui vont se protéger, s’aider et se soutenir pour survivre. J’ai été replongé dans l’horreur du terrorisme mais aussi dans cette sensation de résilience et de force, cette aptitude à combattre l’horreur. Dans nos documentaires, nous nous intéressons toujours à l’être humain et à sa réaction dans des situations extrêmes. Les témoignages parisiens m’ont ramené vers ce constat universel : au moment où l’être humain est confronté au pire, le meilleur refait toujours surface. C’est ce qui jaillit des histoires extraordinaires racontées dans le documentaire et c’est le plus beau bras d’honneur au terrorisme".

Crédit photo © NETFLIX

Commenter cet article