Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 18/10 15h13

 

Jeudi prochain, France Culture lance « Mécaniques du journalisme », nouvelle collection de podcasts originaux.

Une plongée dans les coulisses de grandes enquêtes contemporaines pour mettre au jour la réalité du travail des journalistes, loin des idées toutes faites. Comment le quatrième pouvoir exerce-t-il son devoir d’inventaire de la démocratie ? Comment découvre-t-on un sujet d’enquête ? Comment se mène une investigation ? Comment convaincre des témoins de parler ? Elise Karlin dévoile, avec la contribution indispensable de leurs auteurs, les dessous de plusieurs grandes affaires récentes et leurs conséquences. Ce podcast, construit comme un thriller, est aussi une réflexion sur le métier de journaliste.

« Affaires » Cahuzac, Benalla, Fillon, Lux Leaks … Quatre grandes enquêtes racontées à la première personne par des journalistes dont le travail a eu un impact sur la vie démocratique.

Première saison : l’Affaire Cahuzac racontée par Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart. Produit par Elise Karlin et réalisé par Thomas Dutter. Une série en quatre épisodes de 15 minutes. Le récit minutieux et haletant d'une des plus grandes affaires politiques de ces dernières années. Fabrice Arfi nous livre les intuitions et le cheminement précis de son travail qui lui ont permis d'affirmer que le ministre du budget de François Hollande possédait un compte bancaire à l'étranger non déclaré. Une enquête qui a conduit à la démission de Cahuzac en mars 2013 .

  1. PREMIER ÉPISODE : DE L’AFFAIRE WOERTH À L’AFFAIRE CAHUZAC - L’affaire Cahuzac commence totalement par hasard. En 2010, Fabrice Arfi enquête pour Mediapart sur les liens entre Éric Woerth, proche de Nicolas Sarkozy, et la milliardaire Liliane Bettencourt, victime d’abus de faiblesse. A l’époque, au grand étonnement du journaliste, un député socialiste, Jérôme Cahuzac, n’hésite pas à prendre publiquement la défense d’Éric Woerth, qui est pourtant son adversaire politique. Et l’homme de gauche continue d’aider l’homme de droite deux ans plus tard, alors qu’il est devenu ministre de François Hollande ! Fabrice Arfi décide alors d’enquêter sur ce drôle de soutien.
  2. DEUXIÈME ÉPISODE : SUR LES TRACES DU COMPTE SECRET - Fabrice Arfi découvre qu’un soupçon de fraude et d’évasion fiscale pèse depuis longtemps sur Jérôme Cahuzac, lequel a déjà échappé à une enquête du fisc. Le journaliste réussit aussi à trouver la trace d’un voyage en Suisse, et à mettre la main sur l’enregistrement d’une discussion entre deux hommes qui évoquent un compte dissimulé dans la banque helvétique UBS. Après avoir authentifié la voix de Jérôme Cahuzac, et fort d’autres documents accablants, Mediapart soumet au ministre les conclusions de son enquête.
  3. TROISIÈME ÉPISODE : RAZ-DE-MARÉE CONTRE MÉDIAPART - Rien ne se passe comme prévu. Les révélations de Mediapart sont formellement contestées par Jérôme Cahuzac. La presse est circonspecte, quand elle n’est pas hostile. Comme le monde politique, le monde médiatique exige des preuves tangibles ; il demande notamment à entendre l’enregistrement audio, que Fabrice Arfi s’était engagé à ne pas divulguer auprès de la personne qui le lui avait remis. Malgré la diffusion de la conversation et de nouvelles révélations sur le gestionnaire de fortune de Jérôme Cahuzac, Mediapart se trouve accusé d’avoir publié des informations erronées.
  4. QUATRIÈME ÉPISODE : UN MÉTIER TRÈS BIZARRE - Il faut toute la ténacité du procureur Molins pour ne pas renoncer, et poursuivre les investigations de la Justice de l’autre côté de la frontière. La réponse ne tarde pas, mais cette fois, elle est incontestable : Jérôme Cahuzac a effectivement dissimulé une partie de ses revenus sur un compte secret. Acculé, l’ancien ministre admet devant un juge qu’il a eu un compte caché. Désormais, la trahison a un visage, celui de Jérôme Cahuzac. Et c’est pour éviter une nouvelle « affaire Cahuzac » que la loi contre la délinquance financière va changer.

Commenter cet article