Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 29/11/2020 13H

La chaîne parlementaire LCP diffusera le documentaire « Mon vieux » le mercredi 9 décembre à 20h30. Un film écrit par Marjory Déjardin et Elie Semoun.

Un road-documentaire vif, une course poursuite pleine de tendresse où les souvenirs se noient dans la maladie d’Alzheimer. La relation complice et pleine de rires d’Elie et Paul Semoun illustre une autre facette de cette terrible maladie. Celle des aidants. Ceux qui doivent se battre pour communiquer, ceux qui tentent de mettre un pied dans l’univers surréel du malade, pour garder le lien, pour avoir des réponses avant la disparition. Car au-delà de la difficulté du quotidien, la maladie va réveiller certains secrets de famille...

Le comédien et humoriste a accordé un entretien à Audrey Crespo-Mara, avant la diffusion de ce document. Une interview programmée à la fin de Sept à Huit, vers 19h20 ce dimanche 29 novembre sur TF1. Extrait ci-dessous.

Elie Semoun déclare que personne n'est prêt à être oublié par ses parents. "Ça m'est arrivé une fois. Il a ouvert un oeil, il m'a regardé, il m'a dit : Vous êtes qui ? Et là, ça m'a fait un coup, je me suis dit : Oh non, c'est pas vrai, pourvu que je ne vive pas ça. Il y a deux morts. Il y a sa mort physique, et puis il y a la mort de sa mémoire, en fait. Donc, en quelque sorte, petit à petit, on s'efface dans son esprit. C'est terrible de se dire j'ai vécu 50 ans auprès de lui, c'est mon papa, je l'ai embrassé, je lui ai dit que je l'aimais...et maintenant je suis un étranger pour lui ?".

Crédit photo © Caméra Subjective.

Commenter cet article