Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 15/11/2020 12H

Écrit et réalisé par Claire Lajeunie, le documentaire inédit Femmes, de la rue à l'abri montre le quotidien des femmes sans domicile fixe et recueille leur parole précieuse. Un film chorale, sensible, qui parle de résilience et de lente reconstruction.

À découvrir sur France le mercredi 2 décembre à 22h45.

Femmes, de la rue à l'abri s’ouvre aux bains-douches municipaux du 12ème arrondissement, le premier lieu d’hygiène et de soins réservé aux femmes. Les femmes SDF y posent leurs valises le temps d’une douche, d’une pause-café. Elles prennent du temps pour elles, pour y faire leur lessive, pour se faire belles. Mais c’est aussi un lieu pour se détendre, bavarder, rire, et trouver un soutien psychologique. Ces femmes, comme Emilie ou Myriam, peuvent rencontrer une assistante sociale pour le suivi de leurs démarches, recevoir des soins.

Le film nous plonge aussi en immersion avec L’ASF (Association pour le développement de la santé des femmes). Ce matin-là, elle vient de récupérer Katie qui a subi des violences physiques et l’accompagne à la Cité des Dames où elle va pouvoir se laver, manger, dormir, et si elle le souhaite, rencontrer des gens qui seront à son écoute. Ce lieu est le premier centre d’urgence pour les femmes sans-abri, un refuge qui accueille des femmes 24 heures sur 24. Il permet d’offrir une mise à l’abri à ces femmes qui ont toutes vécu des violences.

Enfin la Halte Femmes est un lieu qui a ouvert fin 2018 et qui offre un toit en plein Paris, au sein de l’Hôtel de Ville : 75 femmes y sont accueillies chaque jour et 50 y sont hébergées la nuit. Toutes sont orientées par le 115. Les femmes rencontrées témoignent toutes des violences qu’elles ont subi dans la rue. Ce lieu les surprend, mais leur redonne une dignité et les apaise, parce qu’elles peuvent enfin s’isoler, se sentir à l’abri et reconnues. La première qualité de ce lieu c’est d’offrir à ces femmes la sécurité. Ensuite les équipes sociales travaillent sur un ensemble de dispositifs : on commence par écouter la parole de ces femmes. Ensuite on les oriente grâce à leur récit vers des activités qui seront de bons moyens de leur redonner confiance en elles : cours de self défense, activités artistiques ou physiques, cours de français… Enfin on les accompagne pour les aider à refaire leurs papiers pour celles qui se sont fait voler leurs effets personnels ou faire des démarches administratives.

Toutes ces femmes rencontrées, des plus jeunes aux plus âgées, osent témoigner face caméra des violences qu’elles ont subies, de leur découragement, face à des appels restés trop souvent sans réponse au 115 ou à des refus d’un hébergement faute de places disponibles. Celles qui ont atteint la fleur de l’âge nous racontent leur vie professionnelle et les accidents de vie qui les ont fait basculer. La valise de l’une d’elles qui contient tous ses papiers, nous raconte tout un parcours de vie. Mais toutes ces femmes nous livrent des témoignages bouleversants avec une grande dignité, en étant capables de sourire malgré les difficultés et souvent avec beaucoup d’humour. Toutes frappent par leur combativité et permettent de découvrir le travail du personnel de ces structures d’accueil. 

Crédit photo © L2Films

Commenter cet article