Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 21/11 7h43

 

Un documentaire proposé par Les Restos du Coeur, réalisé par Matthias Favron et diffusé ce samedi 21 novembre à 13h40 sur TF1.

 « Les crises révèlent les caractères », parait-il. A travers 6 rencontres incroyables, vous allez voir que les Restos du Cœur, une fois de plus, n’en ont pas manqué. Malgré des difficultés, sanitaires, logistiques ou organisationnelles, ils ont fait face. Comment se sont-ils organisés ? Et comment sont-ils parvenus à soulever un formidable élan de solidarité, suscitant même parfois des vocations très… inattendues ?

Pendant que le pays était confiné, les centres des Restos, eux, sont restés ouverts. Au plus fort de la pandémie, les bénévoles, eux, ont continué à soutenir chaque jour les plus démunis. Car la précarité, elle, ne connait pas la crise. Pire elle l’aggrave. Depuis avril, les demandes d’Aide Alimentaire d’Urgence aux différentes associations aurait augmenté de plus de 20%.

Parmi les plus sollicitées : les Restos du Cœur. Ils ont dû accueillir des dizaines de milliers de nouvelles personnes, toutes confrontées à la plus grande des angoisses : ne plus parvenir à se nourrir ou à nourrir sa famille. Dans ce documentaire inédit, vous allez découvrir l’incroyable mobilisation des Restos du Cœur pour faire face à la crise sans précédent qui frappe le pays. Qui sont-ils, ces précaires, ces personnes dont la crise a rendu la situation plus fragile encore ? Et qui sont ces formidables bénévoles, qui se sont mobilisés sans retenue pour aider ceux qui en avaient le plus besoin ?

A travers cette chaine de solidarité, vous découvrirez des personnages hors du commun, bénévoles et personnes accueillies, qui tous se livreront avec émotion, dans un formidable message d’espoir. Comme Brigitte, bénévole dans un petit centre rural, et qui, malgré son âge, déploie des trésors d’énergie pour aider les personnes qui y sont accueillies. Parmi eux, Didier, un ancien agriculteur, qui aujourd’hui doit dormir dans sa voiture. A la Seyne sur Mer, à Toulon, changement de décor, mais pas d’énergie. Ici, c’est tout le centre qui a dû se réorganiser pour faire face aux mesures sanitaires, et à l’afflux de nouveaux bénéficiaires. Comme Yasmina, jeune mère de famille, que la crise a fait basculer dans la précarité, et qui franchit la porte des Restos pour la 1ère fois. Et que dire de Didier, un bénévole au cœur gros comme ça, et qui n’a qu’une obsession : récolter le plus de dons possibles pour les Restos. Nous le suivrons justement dans sa tournée pour récupérer des dons très importants en provenance… d’un navire de croisière de luxe du Club Med !

Commenter cet article