Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 18/12 13h25

Ce vendredi à 20h50 et 21h45, puis les 25 décembre et 1er janvier sur France 5, saison inédite de « La Guerre des Trônes, la véritable histoire de l’Europe » (1643-1701).

Au cours de 6 épisodes de 52 minutes, Bruno Solo raconte avec truculence comment Louis XIV parvient à faire de la France la première puissance européenne, en s’appuyant non seulement sur la force de sa redoutable armée, mais aussi en tirant dans l’ombre toutes les ficelles de la diplomatie et de l’espionnage. Progressivement, les monarques d’Europe se liguent pour faire rempart à l’expansionnisme français : Louis XIV devient l’ennemi à abattre. A la fin de son règne, il affronte seul, avec l’aide de son petit-fils le roi d’Espagne, le reste de l’Europe : le Saint-Empire romain germanique, les Provinces Unies, l’Angleterre, la Suède… Sans compter la grogne populaire qui monte et qui prépare déjà la révolution républicaine. Les passions amoureuses de Louis XIV sont également racontées, en montrant tout particulièrement l’influence que les favorites du roi ont eu dans la sphère politique, notamment Madame de Montespan puis Madame de Maintenon.

Episode 1 : Louis XIV, L’enfance d’un roi (1643-1654) - Louis XIV hérite la couronne de France à l'âge de 4 ans et demi mais le pays sur lequel il règne est ruiné par la guerre de trente ans. Le roi étant trop jeune pour gouverner, un conseil de régence est mis en place et sa mère Anne d’Autriche nomme le cardinal Jules Mazarin premier ministre du royaume. Mais la guerre continue de déchirer l’Europe, le peuple souffre et meurt de faim. Et la Couronne augmente les impôts pour financer les combats. Mazarin est jugé responsable de tous ces maux. Le 27 août 1648, 600 barricades bloquent la capitale. Bientôt les nobles se mêlent au peuple. Face à la « Fronde » Anne d’Autriche et Mazarin s’enfuient de la capitale avec Louis XIV et son petit frère Philippe. En Angleterre, la Monarchie est également en danger. Charles Ier qui refuse de traiter avec le parlement est renversé et bientôt décapité. La famille royale anglaise prend la fuite et se réfugie à Paris. Car en France, la Fronde touche à sa fin. A l’âge de 15 ans, Louis XIV se prépare à être sacré roi de France en la cathédrale de Reims.

Episode 2 : Mazarin, Le maître du jeu (1654-1661) - A 15 ans, Louis XIV règne officiellement sur la France, mais il ne gouverne pas encore. Les grandes décisions sont prises par son ministre et parrain, le cardinal Jules Mazarin. Une figure paternelle qui lui enseigne les secrets d’un bon règne tandis que sa mère Anne d’Autriche lui fait dispenser les cours nécessaires pour régner sur le cœur des femmes. A l’âge de 20 ans, au cours d’une campagne militaire, le jeune roi tombe malade et tous le croient perdu. Son cadet, Philippe d’Orléans est terrifié à l’idée de monter sur le trône. Le roi est sauvé in extrémis, Anne d’Autriche et Mazarin vont alors tout faire pour le marier et donner un héritier à la France. Afin de faire cesser la guerre contre les espagnols, la mère du roi choisit de faire épouser à son fils l’infante d’Espagne : Marie Thérèse d’Autriche. Le mariage est célébré à Saint Jean-de-Luz le 9 Juin 1660. Mais tandis que la Reine donne un dauphin à la France, la santé du cardinal Mazarin décline. Sur son lit de mort, il offre ses dernières recommandations au jeune roi. A la mort de son mentor, Louis XIV décide de régner par lui-même sur son royaume.

Narration, Bruno Solo ;

Conseiller historique, Mathieu Da Vinha ;

Auteurs, Vanessa Pontet et Christopher Holt ;

Réalisation : Vanessa Pontet et Alain Brunard.

Rôles masculins : Tristan Robin (Louis XIV, 20 à 50 ans) • Boris Terral (Louis XIV, 52 à 63 ans) • Andréa Nicolas (Louis XIV, 5 à 10 ans) • Jules Plé (Louis XIV, de 13 à 15 ans) • Yvon Martin (le cardinal Mazarin) • Grégoire Baujat (Louis de Condé) • Arnaud Préchac (Philippe d'Orléans) • Charles Durot (Charles Ier d'Angleterre) • Franck Borde (Charles II d'Angleterre) • Benjamin Gomez (Molière) • Donat Guibert (N. Fouquet) • Anthony Perroy (André Le Nôtre) • Alfred Perrin (André Le Nôtre) • Emmanuel Seguier (Louis Le Vau) • Arnaud Guy (Louvois) • Xavier Clion (Guillaume III d'Orange) • Philippe Cariou (Jacques II d'Angleterre) • Florent Houdu (le Chevallier de Lorraine) • Fabien Floris (Carlos II d'Espagne) • Jacques Courtès (parlementaire Broussel).

Rôles féminins : Delphine Braillon (Anne d'Autriche) • Clara Huet (Athenais de Montespan) • Aleksandra Yermak (Mme de Maintenon) • Laure Millet (Henriette d'Angleterre) • Juliette Aver (Louise de La Vallière) • Violette Barratier (Marie-Thérèse d'Autriche) • Capucine Bronkhorst (Marie Stuart II) • Holly Rose Clegg (Liselotte) • Amel Charif (Marie de Modene) • Marie Stéphane Cattaneo (Marie Anne d'Autriche d'Espagne).

Crédit photo © Nathalie Guyon.

Commenter cet article