Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 9/02/2021 8H05

La nouvelle série d'histoire naturelle « A Perfect Planet » de la BBC One débarque en première partie de soirée sur France 2. Ce mardi 9 puis mardi 16 février 2021.

 Cette série documentaire explore les grandes forces de la nature qui soutiennent, animent et permettent la vie sur terre. Elle présente des vues impressionnantes, des terres inondées par la mousson indienne aux pentes des volcans hawaïens en feu, les marées des îles des Bahamas aux étendues gelées de l'île d'Ellesmere.

Quatre années de travail ont été nécessaires à la réalisation de cette série, qui a été tournée dans 31 pays sur six continents. 

Huw Cordey, producteur d’« Une planète parfaite » : "L’idée de la série était de montrer comment les forces de la nature – les volcans, la lumière du soleil, les courants marins et le climat – nourrissent la grande diversité de la vie que nous avons sur notre planète. Elle est la première à combiner les sciences de la Terre, révélant non seulement de puissantes et intimes histoires animalières, mais offrant aussi au public une bien meilleure compréhension du fonctionnement du monde. Pour que la vie se développe comme elle l’a fait, notre planète avait besoin du parfait équilibre entre les forces naturelles, qui sont au cœur de cette série. Sans les volcans, par exemple, nous n’aurions pas d’atmosphère respirable, pas d’océans et pas de terre. Une planète parfaite montre comment ces forces ont contribué à la vie sur Terre : depuis des milliers de flamants nains utilisant un lac volcanique toxique pour se reproduire jusqu’à des fourmis de feu formant des radeaux sur la forêt amazonienne inondée ; depuis les grenouilles des forêts qui gèlent et deviennent solides comme de minuscules blocs de glace chaque hiver jusqu’aux 50 millions de crabes rouges de l’île Christmas, en Australie, qui, au début de la saison des pluies, migrent vers la côte où ils jettent des milliards d’œufs dans la mer. Une planète parfaite célèbre notre planète".

Vous découvrirez notamment des pinsons vampires – reconnus officiellement en tant que nouvelle espèce en 2018 –, qui vivent sur une île très isolée et inhabitée des Galapagos. Personne ne les avait filmés pour la télévision depuis trente ans. Vous verrez aussi, notamment, les requins à pointes noires sortant de l’eau pour attraper des poissons-appâts sur l’île aux Lézards ; des seiches flamboyantes s’accouplant et déposant des œufs ; des tortues géantes d’Aldabra à la recherche de grottes ; des loups blancs poursuivant des bœufs musqués dans la nuit polaire et d’énormes crocodiles se lançant hors de l’eau pour chasser des troupeaux de quéléas et de méropidés.

Le développement de nouvelles technologies – en particulier les drones – a permis de filmer d’autres animaux, ce qui s’avérait impossible auparavant, note Huw Cordey. Par exemple, des ours pêcheurs au Kamtchatka, les chameaux de Bactriane dans le désert de Gobi, un des grands mammifères les plus rares de la planète.

Le moment préféré du producteur dans cette série ? "Ça pourrait être les prises de vues aériennes des flamants nains construisant leurs nids sur le lac Natron. Cet événement n’a lieu que tous les cinq ans, et sans que pratiquement personne ne le remarque. Alors pouvoir capturer ce spectacle était un énorme succès pour l’équipe. De fait, les plans par drones de milliers de flamants se reproduisant sur l’extraordinaire lac Natron, avec le volcan Ol Doinyo Lengaï surplombant la scène en arrière-plan, c’était quelque chose !"

Crédit photo © BBC

Commenter cet article