Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 10/01/2021 16H35

Enfants placés : que fait la République ? Soirée spéciale le mercredi 27 janvier sur France 3.

En première partie de soirée, peu après 21 heures, « PIÈCES À CONVICTION » présenté par Virna Sacchi.

Enfants placés : que fait la République ? Une enquête de 90 minutes de Sylvain Louvet (prix Albert-Londres 2020) ; production : Capa Presse.

Le 16 janvier 2019, Pièces à conviction diffusait en prime time une enquête mettant en lumière le destin tragique de certains enfants placés ainsi que les dysfonctionnements au sein des services de la protection de l'enfance. Angle mort médiatique, le sujet suscite alors une prise de conscience collective : une mission d’information est ouverte à l’Assemblée nationale et un secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance est nommé. Deux ans plus tard, qu’advient-il des 200 000 enfants placés en foyer ou en famille d'accueil ? Les grandes déclarations d’intention ont-elles été suivies d’effets ? Que sont devenus les jeunes du premier documentaire ? Pièces à conviction a continué de filmer les histoires qui ont ému les téléspectateurs. Comme Myriam à la recherche de sa famille d’accueil dont elle a été séparée à l’âge de 7 ans. Comme Lyes Louffok, qui a vécu l’enfer en foyer : il est devenu le porte-parole de ces enfants oubliés.

En 2019, Pièces à conviction avait aussi filmé de graves faits de violence au centre d’accueil d’urgence d’Eysines en Gironde. Aujourd’hui, le directeur raconte comment l’établissement a remis en question ses méthodes, et a depuis innové dans l’accueil des enfants.

Pour mieux comprendre pourquoi un enfant est placé et comment sont prises les décisions les plus difficiles, comme retirer aux parents la garde de leur enfant pour le placer dans autre foyer d'accueil, Pièces à conviction a filmé au tribunal de Nanterre. Deux juges pour enfants ont exceptionnellement accepté la présence de notre caméra lors de leurs entretiens avec des enfants meurtris. Mais l’enquête révèle que les décisions des juges ne sont pas toujours suivies d’effet. Pour preuve, un terrible fait divers : la mort d’un jeune homme de 17 ans, Jesse, assassiné dans un hôtel.

Pièces à conviction prolonge son enquête sur un véritable scandale : le placement d'ados dans des hôtels où ils sont parfois abandonnés à eux-mêmes.

Vers 22h30, débat animé par Virna Sacchi. Enfants placés : quelles solutions pour améliorer leur sort ?

Ex-enfants placés, responsables de l'Aide sociale à l'enfance, représentants de l'Etat, experts, juges, seront aux côtés de Virna Sacchi pour prolonger en plateau l'état des lieux et évaluer la situation économique et sociétale de l'enfance placée.

À 23h10, la soirée spéciale s’achèvera par une nouvelle diffusion de Enfants placés : les sacrifiés de la République, l’enquête de 90 minutes réalisée par Sylvain Louvet et Capa Presse pour Pièces à conviction, diffusée le 16 janvier 2019.

Crédit photo 1 © CAPA

Crédit photo 2 © Delphine Ghosarossian.

Commenter cet article

Aurore Dresselaers 12/01/2021 13:31

Il faudrait soulever le problème des placements abusifs en Europe, les services sociaux enlèvent les enfants alors qu'ils sont aimés et choyés dans leur cellule familiale, tout est étouffé car les Associations s'en mettent plein les poches et bien souvent on retrouve comme président ou administrateur des magistrats, des avocats, des politologues, des psychiatres, des psychologues (ceux-ci des commissaires de police, etc tout ce qui gravite autour des enfants, quel en est l'intérêt? L'argent! On n'hésite pas à faire souffrir des enfants et des familles au nom du sacro-saint argent. On ne creuse pas assez les motifs de ces placements abusifs, le résultat pourrait être surprenant voire inhumain

sandra douay 13/01/2021 21:32

les placements abusifs le vol d'enfnats le traffic d'enfnats en france existe est est un fleau le plus grand scandale de france beaucpoup des enfnats placés ne sont pas maltraité ny violer chez leur parents mais le son veritablements dans les foyer et les famille d'accueil; faites des enquetes en se sens ete arrter de croire ase menteur et voleur d'enfnats et les enfnats qui reclame leur parents sont maltraité en foyer voir medicamenté expres ou mis en structure de han,dicap apres mediacamnetion les avoir detruits, ext extr l'ase ne sont pas protecteur et ne font ^ppas de social les juge et les departement non plus, ouvrez les yeux pieces a conviction et je suis bien placé pour en parler je suis une ancienne enfnat placé survivante de leur torture et kj'ai aussi un enfnat placé et les enfnats placé d'aujourdhui pour beaucoup d'entre eux sont les enfnats d'ancien aenfants placé faites des enquest vous verrez qui sont les relle criminelle les relle danger pour les enfnats ,seulement 20/100 des enfnats placé le son pour cause reel et justifier de maltraitance ou d'ionceste parental et reconnu penalement pour les autres ils on arraché a leur familles aimainte et bien traitante pour des motifs qui sont non prouver sans preuve sur de s accusation et diffamation honteuse de l'ase ou pmi...enqueter vous verrez et aller rencontrer des enfnats reelement en souffrance qui veulent rentrer chez eux pas ceux qui sont conditionner qui vous dirons que l'ase c''est des sauveurs, et aller rencontrer les poarents qui denonces les placements et qui se battent pour qu'on leur rendent kleurs enfats car eux contrairement a l'ase peuvent vous prouver le vol de leur enfnats...a mediter..enqueter en ses ens pieces a conviction, l'ase departement et jde enleve des enfants aimer pour de l'argent des subventions des primes a l'emplois et aux placements sous des mensons 8 milliards d'euro et plus donner par l'etat pour les enfnats placés chaque année c'est un probleme economique et non une veritable priotection merci d'y voir claire par pitié por ses enfnas ses parents et leur famille et c'est pas pour rien que ses famile denonce et se mobilise on est pas tous maltraitant contrairement a l'ase les jde les departement et leur politique malveillante et malfaisante des violence institutionelle departement social et judiciarte faite au peuplet et aux familles enfnats parents de france...et outre mere

Cristina André 12/01/2021 14:51

Je suis entièrement d'accord avec vous. Ce fléau doit être abordé au niveau européen et non national. Je constate également que le mode opératoire reste le même partout en Europe. Les juges fondent leurs décisions sur des rapports faussés et mensongers rédigés par des assistants sociaux, des médecins et des experts en psychiatrie. Le seul moyen pour lutter contre ce déséquilibre qui nuit tant aux parents ce sont les enregistrements clandestins qui mettent en évidence les chantages, menaces, manipulations dont certains parents sont victimes. J'ajouterai le rôle prépondérant qui jouent certains avocats qui nne défendent pas les intérêts des enfants.

Aurore Dresselaers 12/01/2021 13:35

Petit oubli, je complète ma phrase les psychologues, ('ceux-ci sont précieux pour écrire de faux rapports")

NICenPE 11/01/2021 09:41

Bonjour, accepteriez-vous d'évoquer les placements dits abusifs (si vous préférez inutiles, illégaux, ...) ? De plus en plus d'éléments amènent à penser non seulement que cela existe, mais que ce n'est pas du tout rare. Merci d'avance

Le Gratiet 16/01/2021 14:37

Bonjour, Salam maelcoum
Trop d'abus, ses travailleurs sociaux qui s'arrangent pour que les parents ne puissent s'entendre et jamais condamné.


Je me bat aujourd'hui pour récupérer mes enfants, rien de si grave , juste des soucis d'entente entre leurs mères et moi,aujourd'hui périmé .preuve madame m'appelait avant pour échanger sur nos accords envers les enfants.
Il à suffit que notre fille vende la mèche et il intime la maman.
Soit disant que si j'appelle mes enfants chez leurs mère ,je prend leurs temps q'il passe chez elle.

Ses gens sont des criminels .
Les associations sont aujourd'hui présentes pour dénoncer c'est un réel coup de main.

Comme certains Avocats dévoués.


Ses travailleurs sociaux qui tentent de nous déstabiliser en évoquant plusieurs points mensonger, bref il est temps de réformer ce système.

Damien Maes 11/01/2021 08:17

Je me permets de vous indiquer le livre que j'ai écrit Coupable d'être placé aux Éditions Baudelaire qui aborde sous un autre angle le sort des enfants placés et le travail d'une famille d'accueil.