Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 31/01/2021 11H15

 

Diffusée sur OCS Géants ce mois de février, Juste une mise au point est une collection de documentaires inédits - excepté une rediffusion - entièrement dédiée aux grands noms de la comédie à la Française.

A travers des entretiens ponctués d'images d'archives, Sébastien Labadie et Moneypenny Productions (producteur de l’émission « Court Central » sur OCS City) retracent la carrière de ces grands metteurs en scène, représentants indispensables d’un certain cinéma populaire français des années 1970 et 80.

Francis Veber, scénariste, auteur de théâtre et réalisateur, évoque ses débuts de journaliste radiophonique, avant des premiers pas hésitants au théâtre. Puis les succès qui s’enchaînent, «L'Emmerdeur», «La Cage aux folles»… Derrière la caméra, Veber connait aussi plusieurs succès importants, comme «La Chèvre», «Les Compères» et «Les Fugitifs». On n'oubliera évidemment pas «Le Dîner de cons», triomphe sur scène et au cinéma, qui lui a valu le César du meilleur scénario.

Patrice Leconte retracera son parcours atypique, de son passage par l'IDHEC, la publicité, la bande dessinée et ses débuts compliqués au cinéma, avec l'échec public et critique de son premier film, «Les vécés étaient fermés de l'intérieur». Réalisateur de comédies populaires, comme la série des «Bronzés» ou «Viens chez moi, j'habite chez une copine», mais aussi d’œuvres plus graves comme «Tandem», «Monsieur Hire» et bien sûr, «Ridicule», succès public et critique qui lui a valu le César du meilleur réalisateur.

Jean-Marie Poiré quant à lui, à qui l’on doit notamment «Le père Noël est une ordure», «Papy fait de la résistance» ou encore «Les Visiteurs», nous fait revivre cinq décennies de cinéma français et livre des anecdotes savoureuses autour des films qui ont marqué sa carrière. Il évoque également la difficulté du métier et insiste sur les amitiés puissantes nées de ce demi-siècle de carrière.

Claude Zidi, de son côté, débute sa carrière en tant que chef-opérateur pour Claude Chabrol ou Jacques Demy puis se lance dans la réalisation en 1971. Après avoir filmé les Charlots, il devient vite le roi du gag des comédies à la française, jusqu'à son ultime tournage pour les salles obscures («Ripoux 3»). Il dirige les grands du rire de l'époque, Pierre Richard («La moutarde me monte au nez» et «La Course à l'échalote»), puis associe Louis De Funès à Coluche («L' Aile ou la Cuisse») et Annie Girardot («La Zizanie»). Son film «La Totale» aura droit à une adaptation hollywoodienne, «True Lies», signée James Cameron avec Arnold Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis. Une destinée atypique, sur laquelle le réalisateur revient avec enthousiasme !

Francis Veber - Juste une mise au point (2020 / de Sébastien Labadie, 52’) le 6 février à 22h30

Patrice Leconte - Juste une mise au point (2020 / de Sébastien Labadie, 52’) le 13 février à 22h20

Jean-Marie Poiré - Juste une mise au point (2020 / de Sébastien Labadie, 52’) le 20 février à 22h20

Claude Zidi - Juste une mise au point (2019 / de S. Labadie et Y. Charrin, 52’) le 27 février à 22h05 (rediff)

Crédit photo © Moneypenny Productions.

Commenter cet article