Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 22/02 15h06

 

Lancement officiel, ce 22 février 2021, du Prix Coup de Pouce Gulli des Premières Lectures.

Le Prix vise à promouvoir l’accès à la culture écrite pour les élèves de CP qui en sont le plus éloignés. Pour atteindre cet objectif, il valorise la découverte d’ouvrages de littérature jeunesse à travers un parcours d’activités sur mesure, le développement du goût et du plaisir de la lecture et la participation active des familles à cette aventure littéraire.

Déjà distingué par l’Académie française, le Prix, organisé par l’Association Coup de Pouce depuis 2007, se déroule dans le cadre du Coup de Pouce CLÉ (Clubs de lecture-écriture), un programme de prévention de l’échec scolaire précoce mis en place dans 250 villes en collaboration avec l’Éducation nationale. A l’occasion de son 15ème anniversaire, l’Association Coup de Pouce et Gulli ont décidé de s’unir pour porter le Prix Coup de Pouce Gulli des Premières Lectures !

Cette année, le Prix Coup de Pouce Gulli des Premières Lectures, ce sont 1250 clubs, dans toute la France, qui accompagnent 6300 apprentis lecteurs et leurs familles, pour participer au Prix. Détectés en situation de fragilité scolaire par leurs enseignants en début d’année scolaire, les élèves sont accompagnés sur le temps périscolaire. Par le biais d’activités conçues spécifiquement pour le Prix, les enfants vont découvrir quatre ouvrages de littérature jeunesse pendant quatre semaines, avant de voter pour leur préféré. Sous une forme ludique et éducative, le Prix contribue à développer le goût pour la lecture. Il rassemble les enfants autour d’une action nationale concrète, motivante et fédératrice, en y associant leurs parents. Le trophée est remis à l’auteur et l’illustrateur du livre lauréat, à l’occasion d’une cérémonie officielle. 

La sélection, destinée aux enfants dès 6 ans, est composée de 4 ouvrages choisis pour leurs qualités littéraires, leur originalité mais également pour la diversité des thèmes abordés et les émotions qu’ils suscitent :

  • Allez Mémé ! de Gilles Baum - illustré par Amandine Piu, (Ed. Amaterra). Mémé est énorme et elle n’est pas commode. Quand je vais chez elle, je traîne des pieds. Aujourd’hui elle a décidé d’enlever les roulettes de mon vélo. Quand, enfin, je fais un premier tour sans tomber, mémé a les larmes aux yeux. Alors, je comprends tout...
  • Le grand voyage de Gouti de Michel Bussi – illustré par Peggy Nille, (Ed. Langue au Chat). Gouti est un agouti, un petit rongeur qui vit heureux avec sa famille sur une jolie plage qui leur offre tout ce dont ils ont besoin. Jusqu’au jour où survient une énorme tempête qui les oblige à prendre la mer... Ce conte est le premier album jeunesse de Michel Bussi et l’adaptation de son roman à succès Maman a tort.
  • Le permis d’être un enfant de Martin Page – illustré par Ronan Badel, (Ed. Gallimard Jeunesse). Astor est un enfant rêveur, qui aime dessiner ses légumes préférés dans son carnet. Un jour, il est convoqué par la Commission de l’enfance : il ne fait pas un enfant très convaincant et risque de perdre son permis. À moins de passer une série d’examens... Test des bonbons, test du ballon ou des chatouilles, Astor se plie aux épreuves imposées par la Commission... sans grand succès.
  • Monsieur Reste-ici et Madame Part-ailleurs d’Agnès de Lestrade – illustré par Magali Dulain, (Ed. Kilowatt). Depuis que, clown dans un cirque, Monsieur Reste-ici a failli être écrasé par un éléphant, il ne sort plus de sa maison. Jamais. Sous aucun prétexte. Mais un matin, Madame Part-Ailleurs va littéralement atterrir sur son canapé, au beau milieu du salon.

Commenter cet article