Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par thomas 06/02 6h50





Galerie-des-glaces-Versailles.jpg





Ce mercredi 6 février à 20h50 sur France 3, Des racines et des ailes sera
la première émission à installer son plateau dans la galerie des Glaces du château de Versailles, quelques mois seulement après sa réouverture, à la suite de trois ans de travaux de restauration.

Une première qui donnera l'occasion de raconter l'histoire de cette galerie, depuis sa création pour Louis XIV jusqu'à aujourd'hui. 




Jean-Luc Orabona, réalisateur de l'émission, au sujet du tournage délicat... "Comme il n’est pas question de fermer la galerie des Glaces pour tourner l’émission, nous nous sommes calés sur un enregistrement le lundi, jour de fermeture du château. Nous avons quand même obtenu de pouvoir lancer l’installation du plateau le week-end précédent, mais uniquement la nuit… A nous aussi de trouver des astuces pour camoufler le tout afin de ne pas entraver les visites du samedi et du dimanche.

L’autre difficulté tient à la configuration du lieu en lui-même. Il est par exemple interdit d’accrocher quoi que ce soit dans la galerie. Des parquets jusqu’aux sculptures, tout doit être protégé.
La troisième contrainte, ce sont enfin les glaces ! Le moindre projecteur se reflète dedans. Il va nous falloir des réglages extrêmement fins et précis. Nous essayons à chaque fois d’anticiper les difficultés, mais soyez sûr que nous en découvrirons bien d‘autres une fois sur  place
!"




Parmi les reportages :




IL ETAIT UNE FOIS LA GALERIE DES GLACES
Reportage d'Hervé Arduin, Laurent Beaufils, Christophe Millet

"A l’origine, ce devait être un simple lieu de passage, reliant l’aile du roi au nord à celle de la reine au sud. A l’arrivée, c’est un chef-d’œuvre, magnifiquement paré, au point d’éclipser tous les salons du château de Versailles !
Nous allons vous raconter l’histoire de la galerie des Glaces dont la construction, dirigée par Louis XIV en personne, a duré quatre ans.
L’architecte Jules Hardouin-Mansart a conçu cette galerie d’une richesse incroyable, à l’image de la remarquable voûte décorée par Charles Le Brun.
Avec Nicolas Milovanovic, conservateur des peintures à Versailles, nous découvrirons la composition gigantesque du peintre… Ornée d'allégories et de trompe-l’œil, elle évoque notamment les grandes réformes entreprises par Louis XIV. Le Roi-Soleil met en scène les vingt premières années de son règne : une première à l’époque
!"




LE MONDE DE MARIE-ANTOINETTE
Reportage de Frédéric Wilner, Jean-Chistophe Hainaud, Jean-Pierre Guillerez

"A un kilomètre du château de Versailles, lieu de l’exercice du pouvoir absolu, se trouve un domaine, celui de Trianon, dont l’histoire et le style sont très différents. Alors que le château était le lieu de la représentation publique, le palais du petit Trianon, lui, était le royaume de la vie privée… Le château de Versailles était un univers très masculin. Le petit Trianon, en revanche, a toujours appartenu à des femmes : Mme de Pompadour, pour laquelle il fut construit, mais aussi Mme du Barry, sans oublier bien sûr Marie-Antoinette ! Le Petit Trianon est un précieux témoignage du quotidien de la famille royale dans les années qui précédèrent la Révolution.
Longtemps à Versailles, l’essentiel des efforts de conservation a été concentré sur le château de Louis XIV. Depuis le printemps 2006, un important programme de mécénat consacré au Petit Trianon a été lancé : 5 millions d’euros pour la restauration du palais de Marie-Antoinette, ainsi que du Pavillon Français et du Belvédère
."




Photo copyright Thierry OIlivier - RMN.







Commenter cet article