Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 29/02





-dossierpresse_269_pdf_1.jpg





Dans quelques semaines, France 2 diffusera le documentaire fiction de Serge Moati, "Mitterrand à Vichy".




Librement adapté du best seller de Pierre Péan, "Une jeunesse française".




Avec Mathieu Bisson  dans le rôle titre et la voix de Pierre Arditi. Avec parmi la distribution Manuel Blanc, Bernard Verley, Arnaud Giovaninetti, Judith Davis, Elsa Mollien.




Ce docu-fiction sera programmé à 20h50.




"Les années noires, celles de la guerre. Ce film, où s'entremêlent fiction et archives, raconte la trajectoire peu commune d'un jeune homme de province.

Prisonnier de guerre, évadé à 24 ans, il se retrouve à Vichy, capitale alors de l'"Etat français".
Pétainiste convaincu, il deviendra un résistant de premier plan. A la fin de la guerre, il fera partie du gouvernement provisoire du général de Gaulle.

De Vichy à Londres, un parcours unique : celui de François Mitterrand. Premier président de gauche -et seul jusqu'ici - de la Vème République
."




Serge Moati dit avoir eu la chance de connaître personnellement François Mitterrand de 1971 à sa mort. Un personnage pour lequel il a eu dessentiments d'admiration et d'affection.




"Il se trouve également que, à travers l'histoire de ma famille, de mon père juif et résistant, je me passionne depuis longtemps pour la Seconde Guerre mondiale et cette période de l'Occupation. L'ambiguïté, le double-jeu sont des thèmes qui traversent souvent mes films. Vichy en fut l'une des capitales en ces années noires. En 1989, j'ai réalisé Le piège. André Dussolier campait un héros ordinaire qui entrait en résistance, après un passage obscur par Vichy. 

Mitterrand avait apprécié le film. "Comment avez-vous senti à ce point ce qu'était Vichy ?" m'avait-il demandé...Sur l'instant, je n'ai pas mesuré ce que cette question cachait de personnel. J'en étais resté à la "version officielle" : évadé du Stalag, Mitterrand avait rejoint directement la Résistance. Les choses sont plus compliquées...

La sorite du livre de Pierre Péan (Une jeunesse française) a crée un véritable séisme. Le poids de cette
photographie en couverture . Cette poignée de main entre le maréchal Pétain et le jeune Mitterrand ! Vraime"nt, le choc !"




Ce film témoigne d'une volonté, selon Moati : approcher, comprendre le singulier parcours d'un grand personnage de notre Histoire. "Avec les co-scénaristes Christophe Barbier et Hugues Nancy, nous partagions une même exigence de justesse et de vérité. Mitterrand à Vichy ne se place ni du côté de l'hagiographie ni du côté de la polémique. François Mitterrand n'a ni besoin d'avocats ni de procureurs posthumes. Nous ne sommes ni 'l'un ni l'autre."




Le documentaire fiction de Serge Moati sera suivi en seconde partie de soirée d'un documentaire intitulé "Mitterrand à Vichy, le choc d'une révélation".




Pourquoi François Mitterrand a-t-il pendant si longtemps tu son passage d'un an à Vichy après s'être évadé d'Allemagne ? Comment un jeune homme qui a reçu la Francisque a-t-il pu devenir membre du gouvernement provisoire de De Gaulle à la Libération ? Pourquoi, alors qu'il est "sommé" de répondre aux Français lors de la sortie du livre de Pierre Péan, Mitterrand ne renie-t-il rien de son parcours et va jusqu'à trouver René Boousquet "intéressant" ?




Autant de questions auxquelles ce documentaire apportera un éclairage, à travers le témoignage d'historiens et de journalistes.




Commenter cet article

sweethy 29/02/2008 21:13

Ce n'est pas ce téléfilm que Danielle Miterrand avait contesté ? Je sais qu'elle s'en est pris il y a peu de temps à Serge Moati pour quelque chose qui devait sortir ...

Pascal 29/02/2008 21:50

Oui, c'est pour ce téléfilm, exact :)

YsO 29/02/2008 15:37

Très intéressant, je regarderai.

LNAHO 29/02/2008 15:32

ça va faire grincer des dents cette soirée !