Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 21/03 7h20

 

 

Jeudi, la ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a prononcé devant les membres du CSA un discours à l'occasion du lancement de la TNT Ile de France.

 

 

Large extrait :

 

 

"Je n’ignore pas que ces nouvelles chaînes ont une économie fragile, et en particulier les télévisions associatives. Mais si, pour chaque chaîne, le défi à relever est vital, je sais aussi que les équipes qui y travaillent, parfois bénévolement comme pour les associatives, le font toutes avec passion. L’énergie qui vous anime est le gage de la réussite des télévisions que vous lancez. Et cette réussite, dont je ne doute pas, représentera une nouvelle bonne raison, pour les téléspectateurs, de s’équiper pour recevoir la TNT.

 

Ces nouvelles chaînes franciliennes donneront ainsi un vrai coup d’accélérateur au basculement du paysage audiovisuel français vers le numérique. La loi du 5 mars 2007 relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur garantit une couverture numérique de 95 % de la population par les chaînes gratuites historiques d’ici la fin de l’année 2011. Consciente de la responsabilité du Gouvernement dans la réussite de cette opération, je souhaite que tous les moyens soient employés pour assurer une couverture ambitieuse et équitable.

 

Je tiens à saluer aujourd’hui le travail accompli par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour le déploiement des chaînes locales en France. Vous avez tout mis en œuvre pour que les télévisions existantes disposent des ressources hertziennes nécessaires pour la diffusion en mode numérique. Dix-huit chaînes locales diffusent déjà leur programme sur la TNT depuis septembre 2007 et les autres chaînes existantes en mode analogique pourront être émises progressivement en mode numérique.

 

D’ici la fin de l’année, près de 50 télévisions locales devraient être diffusées sur la TNT. En effet, le CSA a annoncé l’ouverture en 2008 d’appels à candidatures pour une vingtaine de zones au rythme de 4 ou 5 appels par mois. Après l’Ile-de-France, les villes de Bayonne, Lille, Meaux ou encore Dijon auront elles aussi très bientôt leurs chaînes locales.

 

La première vague part de Paris mais elle atteindra bientôt toutes les régions. Nous frappons aujourd’hui les trois coups d’une nouvelle ambition locale pour notre télévision, et cette ambition représente, sur tout le territoire, un vrai défi à l’innovation et au talent. Ce défi, les sept chaînes que nous allons lancer l’ont relevé avec audace et je leur souhaite de rencontrer un franc succès !"

 

 

Commenter cet article