Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 08/04 MàJ 9h20










France 2 propose ce mardi un documentaire inédit, réalisé par Patrick Rotman, "68". Diffusion à 20h50. Le DVD sera en vente le 6 mai avec en bonus  une heure d'entretiens et mise en perspective de l'événement (Patrick Rotman, Daniel Cohn-Bendit, ...).




De Washington à Saïgon, de Rome à Mexico, de Paris à Prague, une vague de révolte secoue le monde. 68 propose un travelling arrière dans le Viêt-nam en guerre, Prague en liberté et occupé, Paris en contestation, l'Amérique en rébellion. 68 raconte Dubcek et Guevara, De Gaulle et Cohn-Bendit, Luther King et Bob Kennedy. 68 est une plongée dans le tourbillon d'une année mouvementée avec des images couleur exceptionnelles, et sur des musiques de Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrisson, Bob Dylan et bien d'autres.


 

Patrick Rotman a voulu aborder cette période sous un angle nouveau : le contexte international. Il lui paraissait nécessaire de sortir de l’Hexagone pour comprendre ce qui s’était réellement passé, cette année-là, en France et ailleurs. "Pour la forme, j’imaginais un film en couleur où la musique tiendrait une place prépondérante. Un film bâti sur le même principe qu’Eté 44, c’est-à-dire uniquement constitué d’archives sans aucun témoignage car je savais que l’iconographie sur cette époque était riche et recèlerait de belles surprises. "




"L’image, rebattue, d’un joyeux chahut de beatniks a bien existé. Mais j’ai voulu rompre avec cette idée car cette année, qui a cristallisé beaucoup d’espoirs, a très peu tenu ses promesses. Dans certains pays les révoltes se sont terminées en tragédies. Je pense à l’invasion de la Tchécoslovaquie par l’Armée Rouge après le Printemps de Prague, aux étudiants mexicains massacrés dans l’indifférence mondiale parce que les Jeux olympiques devaient avoir lieu, à l’horrible esthétisme des bombardements au napalm sur le Viêt-nam, etc. Dans ce film, je voulais traduire cette violence, cette tristesse, ces illusions perdues, comme un chant lyrique. "




Le réalisateur a trouvé les images d'archives principalement aux Etats-Unis parce qu’en France la télé couleur ne date que de 67, et seulement pour quelques émissions. "
Les actualités, qui d’ailleurs ont été très largement censurées au moment des événements, étaient en noir et blanc. Les télés américaines, en revanche, filmaient en 16 mm couleur et CBS, NBC, EBC ou encore des agences de presse comme Reuter ont été de véritables mines d’or où nous avons dégoté quelques pépites, notamment sur Prague et Paris. Les images exceptionnelles du Viêt-nam viennent en partie du Nara (National Archives & Records Administration) à Washington, comme celles de l’attaque de l’ambassade américaine de Saïgon, le 31 janvier, où l’on voit un reporter tenir son micro au milieu des coups de feu. J’ai aussi utilisé des extraits de documentaires et de fictions signés par des grands noms comme Agnès Varda, Milos Forman, Raymond Depardon et des images incroyables du film choral, Loin du Viêt-nam".




Concernant le procédé pour construire ce film Patrick Rotman a commencé par établir un équilibre entre les différentes parties qu'il voulait mettre en avant. "Il était clair que les événements de mai 68 en France ne devaient pas excéder un tiers du film et que le Printemps de Prague et la guerre du Viêt-nam seraient les deux autres thèmes importants. J’ai ensuite rédigé un texte d’une trentaine de pages, qui était comme une première mouture du film. C’était ma base de travail au moment d’entrer en salle de montage. Mais avant d’en arriver là, j’ai cherché et visionné pendant des centaines d’heures. Ces archives emmagasinées ont également nourri ma réflexion et parfois le documentaire lui-même. Nous attendions, par exemple, les images du face-à-face entre Dubcek et Brejnev à Bratislava. Elles ne sont arrivées qu’en décembre. Mais le regard de Dubcek, à la fin de cette séquence, révèle tellement tout de la situation que j’ai modifié le film pour l’intégrer."




Commenter cet article

cb 09/04/2008 18:34

bonjour, savez vous s'il y aura une rediffusion ou combien coutera le dvd ?merci 

Equipe tvnews 09/04/2008 23:14


Le dvd sort le 6 mai : 20 euros à la fnac par exemple :)