Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par thomas 08/04 6h48





Selon France 2, via son site, "Un journaliste, reporteur d'images (JRI) de France 2 a été blessé lundi à Paris par des policiers qui l'ont molesté pendant qu'il filmait sur le trajet de la flamme olympique à Paris."




Le chef du service des JRI de france 2, Roger Motte. a indiqué que Bruno Girodon, 45 ans, filmait une relayeuse handicapée peu après le départ de la flamme olympique vers 13h30 quand il a été "pris à partie par les forces de police'. Selon Roger Motte, il a été "mis à terre et frappé à la tête".




Plus d'infos
 sur le site France 2  et sur le site du Figaro avec  cette dépêche AFP .



Commenter cet article

brita 08/04/2008 13:20

La mesure dans la démesure contestataire existe t-elle ? Il fallait s'y attendre, comme ce fut le cas à Londres et bientôt le sera à San Francisco. Pas de quoi faire l'éloge des CRS et de la police pfffffff déplacé le trucLa surenchère de la haine n'apporte rien de constructif pour la paix et la liberté dans le monde. Elle n'est que le coté refoulé du mal-être !!!!!!!!!

christian 08/04/2008 12:26

Truands, voyous, caïds et gros bras de tout poil, fascistes refoulés. Vous voulez casser du vieux, du jeune, de la meuf, des journalistes, des bronzés ou des sans papiers ; en être blanchis et ne plus avoir de casier. Entrez dans la police, devenez CRS, vous pourrez faire du zèle et cela en toute impunité, nos chefs vous soutiendrons toujours. Les armes sont fournies : Pistolet, bouclier, BPF/BDPL (tonfa), BDT, BDS, flash ball et tazer/taser, aérosol de défense (qui sert même lors de manifestations pacifistes, quand on à pas besoin de se défendre, wouah la crise !), gilet pare-balles, menottes, ainsi que des chaussures renforcées (c’est le pied), on a même des chiens dressés. N’ayez pas peur, vous ne serez jamais seul, et ferez vos coups à plusieurs contre un (notre devise : "l’union fait la force").
 
Le meilleur est que, c’est les autres qui seront accusé de résistance ou injures à la police, et de coups et blessures. Ne craignez rien, on a la justice dans la poche et les politiques à nos bottes. De tant en tant vous pourrez même racketter impunément des automobilistes (si on a droit ! On a les jeux vidéo pour, vous les verriez pisser dans leur froc, c’est nous les flics, c’est nous con est la loi, on a toujours raison). En sous-main, lors des manifestations, vous pourrez même être appariteur, faire le coup de poing déguisé en civil, lancer des cailloux et casser des vitrines, ça donnera une excuse aux copains, pour intervenir, manu militari (comme on disait dans les milices de Mussolini et Franco, des anciens potes à nous).
 
Et en plus vous serez payé.
 
PS :
 
Pas besoin d’être intelligent, au contraire. On vous demande pas de réfléchir, seul votre côté bestial compte, c’est jouissif l’adrénaline. On vous forme aux techniques de défenses, au close-combat à la krave maga (on peu tuer rien qu’avec les mains, bonard !), et vous pourrez assouvir votre besoin de vous affirmer, en endossant un bel uniforme qui fera de vous une élite d’intouchable (avec en plus un képi, calot et un casque, qui rétrécissent encore plus le cerveau, mais qui protègent la tête).
 
Nous vous offrons un métier d’avenir, dans un état de fait plus qu’un état de droit, car de toute façon, la loi c’est nous, et qui devient de plus en plus policier.

N. 08/04/2008 07:09

quel bordel.