Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par MàJ 26/04 6h55










Les tricheurs de retour ce 26 avril, à 20h50 sur France 3 . Après un court séjour sur M6 ( un seul téléfilm, pilote d'une éventuelle série...), place à un nouveau 90 minutes.




Le trio reste le même :  Alexandre Toussaint (Pascal Légitimus), ex gentleman-cambrioleur, Sophie, sa fille (Sara Martins), femme flic au fort tempérament et Vally (Leïla Bekhti), sa petite fille si complice avec ce grand-père facétieux qu'elle admire...Alex Toussaint est sorti de prison il y a deux ans. Libre ? Pas tout à fait... Pour bénéficier pleinement de sa libération anticipée, il doit aider le ministère de l'Intérieur à démanteler une dangereuse équipe de braqueurs, les Casagrande, qui en cinq ans ont tué sept officiers de police. La méthode : l'infiltration et un casse qu'il faut préparer avec eux sans éveiller leurs soupçons. En fait, la réelle motivation d'Alex est de libérer son ami et mentor Manuel Escriva, enlevé par cette bande.




Selon les producteurs Thomas Bourguignon et Patrick Benedek, plus qu'un concept, Les tricheurs est avant tout un casting :

"
Trois comédiens ont su incarner avec bonheur et malice cette famille d'"ama...coeurs".

Avec France 3, nous avons voulu explorer le thème de la filiation et de la transmission, dans une série à la fois légère et émouvante, drôle et tendue.

Dominique Golfier, la scénariste, avait déjà écrit de nombreuses comédies et des polars, elle nous semblait toute indiquée pour mettre en musique ce jeu subtil de chat et de souris
."




Concernant cette comédie policière, Pascal Légitimus dit que la difficulté est de faire de la comédie avec du polar. Un challenge pour les comédiens et cela représente un bon dosage des deux registres, ajoute-t-il. "Ce n'est pas évident de faire rire dans un registre dramatique. L'écueil est de tomber dans le côté clown ou burlesque". Pour Sara Martins, c'est audacieux de mélanger les deux registres. "
Moi, je me suis plutôt illustrée dans le genre dramatique A priori, je ne me pensais pas comme une actrice comique. Interpréter la fantaisie était un défi et j'ai beaucoup appris, comme la dextérité à passer très vite d'une situation drôle à une autre plus dramatique".




Crédit photo : Jean-Claude Rocca - BB Films.



Commenter cet article

cocol 09/04/2008 13:12

euh...où est ce que tu vois du 'communautaire'?

james 09/04/2008 12:44

Pff... Il ne sait faire que dans le "communautaire", Légitimus. Ça devient FATIGANT à la fin (et tellement prévisible)!..

Nathan 08/04/2008 20:27

Enfin une comédie le samedi :-D