Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 19/04










Arte diffuse ce samedi en seconde partie de soirée le film Sous les bombes. Production franco-libanaise réalisée par Philippe Aractingi.




Une avant-première puisque le film sortira en salles mi mai. Il conte l
'itinéraire périlleux d'une mère à la recherche de son enfant dans un Liban ravagé par la guerre. Un film tourné au lendemain de la guerre menée par Israël contre le Hezbollah l'été 2006.




"Liban, 14 août 2006. Dans le port de Beyrouth secoué par les derniers soubresauts du conflit entre Israël et le Hezbollah, Zeina, une Libanaise exilée à Dubaï, erre à la recherche d'un taxi.

Son objectif : gagner le sud du pays où se trouve son fils - elle l'a confié à sa soeur afin de l'éloigner des disputes conjugales. Zeina finit par rencontrer Tony, qui accepte d'être son chauffeur contre une forte somme d'argent. Alors que la poussière des bombardements flotte encore dans l'atmosphère, que les routes sont difficilement praticables, les voici partis pour Kherbet Selem, le village natal de Zeina.


Mais ils n'y trouvent que des décombres, et apprennent que le petit a été emmené par des journalistes français. Les deux compagnons de voyage reprennent leur périple, à la recherche de l'enfant perdu."




Bande-annonce :






Commenter cet article

Niko 21/04/2008 17:12

Un film qui dépeint la violence qui s’est abattue sur le
Liban à l’été 2006 ; la scène des bombardements est particulièrement prenante.
Le réalisateur a choisi de montrer la réalité sans aucun artifice, tranchant
avec une certaine vision « à la libanaise » des événements qui sont
déroulé au pays du cèdre depuis plus de trente ans. On ne retrouve pas dans
cette œuvre la résignation bonne enfant des libanais, mais bien un « inch’Allah »
de désespoir, comme si ce nième conflit était celui de trop.

E. 19/04/2008 21:23

C'est bien de mettre ce genre de films en avant! Merci! :)

Enguerrand 19/04/2008 19:43

Ayant eu l'opportunité d'aller travailler 5 mois après la guerre de l'été 2006, pour l'ONU au sud-Liban, découvrir ces images me touche beaucoup.Le film semble montrer parfaitement de l'état du sud du pays après les bombardements.Je regarderai.

sweet Lola 19/04/2008 11:19

Lu énormément de bien sur ce film. Il faut savoir que presque toutes les personnes du film sont libanais et jouent leur propre rôle.

Toine 19/04/2008 11:17

C'est risqué pour les entrées ciné de le diffuser un mois avant à la TV ! Quel intérêt pour le réalisateur et le distributeur ?