Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par thomas 07/06 17h15









Téléfilm inédit proposé par France 3 ce samedi à 20h55, "Il faut sauver Saïd". Une fiction de Didier Grousset. D’après le livre de Brigitte Smadja qui cosigne l’adaptation.




Avec le jeune Dean Mechemache dans le rôle de Saïd. Et Thomas Doucet (Antoine), Souad Amidou (La mère), Mohamed Fellag (Le père), Gaëla Le Devehat (Beaulieu), Christian Brendel (Théophile), Marese Hassani (Abdelkrim), Soufiane Guerrab (Tarek), Fabrice Talon (Jacques).




Synopsis : Saïd, 10 ans, est un bon élève que son institutrice félicite toujours. Mais cette année, Saïd entre en sixième et tout change.

Au collège, il y a 1 200 élèves, et Saïd, perdu parmi les « grands », se sent finalement tout petit. Dans la cour de récréation, c'est tout un univers hostile qui l'entoure. Menaces, rackets, complots, trafics et deals plus ou moins sérieux. Le monde menaçant du collège s'immisce même dans la famille de Saïd, bien que ses parents encouragent leurs enfants à travailler. Son frère aîné, sous influence, devient totalement incontrôlable et bascule ....
Saïd essaie de s'accrocher à tout ce qu'il peut : une sortie en ville, un tableau au musée. Y parviendra-t-il sans tomber dans les pièges tendus par son frère et ses amis, qui veulent l'entraîner dans différents trafics ?




Brigitte Smadja : " Pour écrire cette histoire, je me suis inspirée de mon expérience de professeur de français en collège durant sept ans dans une banlieue au nord de Paris. J’avais été frappée par le nombre d’enfants qui entrent en sixième pleins d’enthousiasme, habités par l’envie d’apprendre et forts de bases solides, et qui, durant les quatre années du collège, régressent de manière incroyable. C’est aberrant de voir qu’on ne parle que des élèves qui entrent en sixième avec un niveau faible alors que la plupart sont des bons éléments. C’est durant le collège que certains, confrontés à un environnement qui les empêche littéralement d’étudier et de s’épanouir, renoncent à la possibilité de grandir par le savoir, pas avant ! J’ai eu l’occasion de confronter mes observations à celles d’institutrices de primaire, en France et dans les banlieues. Beaucoup m’ont fait part de ce même sentiment d’injustice à l’égard de ces enfants qui quittent le CM2 pleins d’espoir. A travers la trajectoire de Saïd, j’ai eu envie de montrer à quel point l’école doit redoubler de vigilance avec les plus jeunes durant le collège. Il faut que les enfants de 11 ans soient plus encadrés, suivis, et sans doute repenser les collèges en structures plus petites."









Quelques critiques presse :




- Télé Cable sat : Loin des poncifs et du misérabilisme éculé sur la banlieue, ce téléfilm décrit avec vérité les difficultés de l'école. Mention spéciale au jeune Dean mechemache, qui apporte beaucoup de fraîcheur.




- Télé star
: Cette histoire touchante aborde avec beaucoup de finesse le problème de la violence à l'école, à travers le regard sensible d'un jeune garçon, formidablement interprété par Dean Mechemache.




- Télé 7 jours : Avec le personnage central du bon petit soldat qui avance sur le fil du rasoir, cette fiction montre bien tout ce qui s ejoue à cet âge charnière de la vie. Et vise juste, en plaçant l'école et l'apprentissage des savoirs au coeur des enjeux.




- Le Monde
: L'histoire reste belle, riche de situations typiques. Les acteurs jouent avec retenue. Le jeune interprète de Saïd traduit ave cune discrète application l'étonnante détermination de son personnage (...). Mais la discrétion convient beaucoup moins à la mise en scène, qui ne parvient pas à trouver la juste mesure d'une indispensable dramatisation.
(...)
Les dialogues manquent de vigueur et d'efficacité.




Photos copyright Rémi Boisseau / France 3.




Commenter cet article

aumo 08/06/2008 19:56

la seule actrice que je connais est gaela le dévéhatc'ést un bon film .

Alix 08/06/2008 12:52

wesh Dean ^^et ui c mon pote ....

rachida 08/06/2008 08:33

C'est beaucoup plus gentil que la réalité crois-moi..

tao 07/06/2008 23:09

J'ai regardé la fin de ce tvfilm, donc je n'ai pas pu me faire une idée d'ensemble. Mais ce que j'en ai vu était assez caricatural et stéréotypé entre "les gentils" et "les méchants". Les acteurs étaient convaiquants, c'est déjà ça. 

lamissdu40 07/06/2008 22:53

jaime tp se film avec tout c bo goss frenchement je pouvé plu le laché des yeux se film tp dessus comment il lon taper a abdelkrim lol tp bo lui ossi é le petit mounir é said il sont tp mignon

E. 07/06/2008 18:41

Je me rappelle au collège j'avais l'impression d'être entourée de singes...j'avais hâte de le quitter...Maintenant je plussoie totalement Balkany, si notre argent n'était pas racketté par l'école privée, on pourrait sûrement financer et donc avoir une belle école publique pour tous et laïque...

Balkany 07/06/2008 18:26

C'est compréhensible... mais j'attends quand même le jour ou un gouvernement aura le courage de sucrer la honte qui est de financer le privé et essayer (ainsi) de reconstruire une école pour tous.

Véro 57 07/06/2008 18:26

Il a l'air très sympa ce film. Je vais regarder :-)

rachida 07/06/2008 18:14

C'est pour ça que mes enfants iront en privée dès le collège j'en ai un souvenir épouvantable.