Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 13/06 7h20






Interrogé par Enguérand Renault  pour le Figaro, Bertrand Meheut, PDG de Canal+ et président de la nouvelle Association des chaînes privées (qui regroupe TF1, M6 et Canal+), rejette l’idée d’une taxe pour le financement de France Télévisions.




Selon lui, ce n’est pas au moment où les groupes audiovisuels français sont fragilisés qu’il faut freiner encore plus leur développement en leur imposant une nouvelle taxe. "
Nous considérons que cette taxe est totalement injuste. Ce n’est pas aux chaînes privées de financer leurs concurrentes publiques. De plus, nous contestons les chiffres avancés par la commission Copé. Selon nous, la suppression de la publicité sur les chaînes publiques après 20 heures entraînera un manque à gagner de seulement 100 millions d’euros pour l’année 2009, puis de 250 millions en année pleine à partir de 2010. Chaque année, France Télévisions dépense 2,7 milliards d’euros ; ce groupe a donc une marge de manoeuvre suffisante pour trouver l’essentiel des 100 ou 250 millions en faisant des économies. Il est injuste que la télévision publique n’applique pas les règles classiques de bonne gestion et qu’on veuille faire payer aux chaînes privées la non volonté d’entreprendre cet effort."




Un discours ressembant très fort aux propos de Nicolas de Tavernost, patron de M6, interrogé
hier par Emmanuel Berretta du Point :




"Le manque à gagner publicitaire de France Télévisions ne sera pas de 450 millions d'euros mais de 250 millions d'euros. Et encore, l'année prochaine, étant donné que la réforme n'entrera en vigueur qu'en septembre, la perte ne sera que de 100 millions d'euros. En outre, à partir de 2011, lorsque le robinet analogique sera coupé, France Télévisions peut compter sur 175 millions d'euros d'économies dans ses dépenses de diffusion. Donc, le problème du financement de France Télévisions n'est pas un sujet majeur. C'est d'ailleurs surréaliste qu'on les entende se plaindre ! L'effet d'aubaine, il est pour le service public, qui va voir ses recettes garanties. Et puis, dites-moi, en gérant mieux ses cinq chaînes, France Télévisions pourrait au moins faire 8 à 9 % d'économies. Je trouve qu'on est très complaisant avec la gestion des fonds publics. Quand Canal+ et TPS ont fusionné, les synergies ont permis d'économiser 300 millions d'euros ! France Télévisions doit faire un effort. Par exemple, pourquoi autant de chaînes publiques ?
"





Entretien complet Bertrand Méheut, à lire page Médias/Publicité dans le Figaro de ce jour .



Commenter cet article

Lloyd 13/06/2008 07:24

Mieux vaut que ça soit ce cochon de téléspectateur qui paie bien sur...