Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Romain 07/07 14h00






France 2 fait part des premières audiences du tour de France cycliste 2008. Des chiffres Médiamat - Médiamétrie.




Samedi, la première étape Brest / Plumelec a réuni en moyenne de 2.9 millions de téléspectateurs. Part d'audience nettement supérieure à la moyenne de France 2 : 29%.




La chaîne se place en tête samedi après-midi. Pic d'audience à 4 millions à 17 heures, lors de l'arrivée. Meilleur démarrage pour le Tour depuis l'édition 2005.




Dimanche, 3.3 millions de téléspectateurs et 26.5% de part d'audience, pour l'étape Auray - St Brieuc, diffusée sur France 2. Pic à 4.8 millions de téléspectateurs à l'arrivée.







Commenter cet article

cominotto 13/07/2008 16:42

vive le sport vive les audiences et merci de valoraiser le cyclisme.
"STOP ! Messieurs les journalistes.
 
Encore et toujours le vélo. Déjà avant le Tour de France, vous espériez que l’image du cyclisme ne soit pas noircie par le dopage. Vous commencez déjà à l’assombrir avant le prologue. Tenez donc le même discours pour l’ensemble des sports ! Pourquoi parler toujours du cyclisme, c’est un sport populaire, c’est ce qui vous dérange, contrairement aux autres sports ? Le football, le rugby, le tennis et autres sports de haut niveau sont des sports d’argent. Ah oui, excusez-moi, ces derniers brassent trop d’argent, de sponsors, de politicien....Ils ont un enjeu important.
Il est certain que pour assister à une étape du Tour de France, il ne faut pas payer sa place, il faut juste arriver avant la caravane pour voir souffrir les hommes sur leur bicyclette et prendre du plaisir.
 
Pourquoi ne pas nous donner les résultats des contrôles anti-dopage (s’il y a) pendant la coupe du monde de football, l’euro, le tennis à WIMBLEDON, Rolland Garros, Jeux olympiques…. Nous n’avons rien contre ces sports, ils  nous offrent de bons moments de télévision. Mais pourquoi y a-t-il « deux poids et deux mesures » dans le sport ?
 
A la différence des autres sports, le cyclisme essaie d’être transparent. La preuve, pour cette année un contrôle positif, le sportif est exclu du tour de France.
 
Voici un exemple d’hypocrisie du dopage : « Sur la chaîne suisse de tsr , mardi soir dernier, est passée une émission. Par surprise, un invité spécialiste en médecine sportive intervient en affirmant que ici tout le monde sait que le joueur Zinédine Zidane se rendait régulièrement dans une clinique de Lausanne pour y pratiquer des transfusions sanguines. Et pourtant l’invité accusait la presse, d’y avoir consacré qu’un tout petit espace sur le journal « Le Monde ». Le seul a vouloir s’interroger sur ce thème. Mais aucune réaction dans le Pays y fait suite.
Après avoir longtemps fait l’autruche, le football traîne toujours des crampons pour engager une réelle lutte contre le dopage. Face à ce fléau, le silence apparaît comme un réel sport d’équipe… Pourtant, l’augmentation des cadences de matchs, la pression financière et médiatique sont autant d’éléments qui peuvent favoriser la triche.
Un ancien footballeur professionnel dit avoir subi pendant pas mal d’années des piqûres avant les matchs… Aujourd’hui, il a quelques problèmes de santé…"… Ce type de témoignages atterrit parfois au standard d’Ecoute Dopage. Seul l’anonymat permet de briser parfois le silence qui entoure le dopage dans le foot.
Autant chercher une aiguille dans un vestiaire.Et aujourd’hui on fête les 10 ans de la coupe du monde. Un monde secret pourquoi les hommes oranges uniquement au tour de France.
Il est vrai que les footballeurs français nous ont fait rêver, et bien d’autres sportifs. Mais faisons et autorisons la parution des résultats des contrôles "anti-dopage" dans tous les sports, mettons tout le monde sur un même pied d’égalité.
Chaque sportif sain nous fait vibrer dans sa discipline. Qu’y a-t-il de plus beau que les victoires mérités par des heures d’entrainement et de sacrifice pour son sport.
 
Nous pourrions trouver de nombreux exemples de dopage dans différents sports (athlétisme, althérophilie, sport automobile et nautique, tennis, natation, jeux olympiques, même la pétanque....)Un monde secret pourquoi les hommes oranges uniquement au tour de France.
Il est vrai que les footballeurs français nous ont fait rêver, et bien d’autres sportifs. Mais faisons et autorisons la parution des résultats des contrôles "anti-dopage" dans tous les sports, mettons tout le monde sur un même pied d’égalité.
 
Chaque sportif sain nous fait vibrer dans sa discipline. Qu’y a-t-il de plus beau que les victoires mérités par des heures d’entrainement et de sacrifice pour son sport.
 
Vous etez en train de banir le cyclisme, d'écoeurer les jeunes sportifs, et les clubs amateurs, qui se démènent sans gros sponsors, de manière bénévole après leur journée de travail. Et sans parler de tout ce qu'on entend sur les ondes (radio, TV....). Que chacun monte sur un vélo pour voir ce que sait. Contrairement à quelques hommes courant derrière un ballon pendant 1 h 30 (bien que je suis fan de football, de rugby et autres sports) et qui ont des salaires mirobolants.... EGALITE POUR TOUS LES SPORTS

Yaneck 09/07/2008 07:01

Comment peut-on encore s'intéresser au Tour de France? Exemple, Schumacher, le maillot jaune actuel, a déjà été contrôlé positif aux amphet cette année. Il s'est donc déjà dopé, mais pas là?Et quand les coureurs font d'aussi bonnes performances que les coureurs dopés, ils ne sont pas dopés eux aussi?Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres sports, mais voir autant de ferveur, pour un sport qui recèle autant de tricheurs avérés, ça me dépasse...

BENZEMA 07/07/2008 20:12

La F1 s'est fait battre par le tour de France donc ont comprend pourquoi TF1 les cachent

romain 07/07/2008 15:18

Oki. Merci pour cette répponse !

Romain 07/07/2008 15:12

Nous ne recevons que les audiences que veulent bien communiquer les chaînes ; le GP de F1, hier, n'en fait pas partie. Désolé ;)

romain 07/07/2008 15:03

Romain, pourrais tu nous livrer les audiences du GP de Formule 1 de Grande Bretagne hier apres midi sur TF1 ? Merci. Romain.