Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par












Le magazine de société Strip Tease, diffusé ce samedi à 23 heures sur France 3, propose de nouveau un sujet inédit. "Pour ma jolie maman", réalisé par Emmanuelle Machtou.




Alice a cinq enfants de pères différents. Des hommes avec qui elle entretient désormais peu de rapports, d'où les difficultés pour élever sa gesticulante progéniture. Elle est très portée sur les sciences occultes, le développement personnel et les traditions ethniques... un savoureux mélange avec lequel elle gagne sa vie puisqu'elle est elle-même thérapeute. C'est ce mélange spirituo-psychologique qui lui sert de fondement pour l'éducation de ses enfants...




"Alice a cinq enfants de pères différents, qu’elle élève seule en Bretagne. Alice est d’un naturel optimiste, mais c’est pas facile de venir à bout de, au choix, une fille plus désordre tu meurs, un fils aîné dépressif, ou un autre qui photographie son anatomie intime ! Alors Alice se voue corps et âme aux sciences occultes et à toutes sortes de thérapies ethniques : dans le lot, espère-t-elle, il y en aura bien une qui marchera !



Premier exercice du jour : marcher sur des braises, dans le but de « gagner une confiance en soi et dépasser les peurs ». Il faut bien avouer que sa petite tribu n’en mène pas large ! Qu’importe, Alice se lance, se brûle, traverse stoïquement et exhorte sa fille : « Vas-y Victoria, on sent rien ! »



Chez elle, Alice, qui pratique elle-même ces curieuses thérapies, reçoit des clients. Celui-là doit contempler une photo de femme et lui dire « Je t’aime » ! Impossible ?… Pas grave, la séance est reportée et un chèque signé ! A une autre patiente, Alice donne un œuf — frais —, la place devant la fenêtre ouverte en lui recommandant : « Pensez à ce que vous avez envie de faire dans votre vie et projetez l’œuf le plus loin possible. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Lancer assez mou, les passants l’ont échappé belle !



Plus tard, Alice doit expliquer à une enseignante inquiète des mauvaises notes de Raphaël que son fils ne s’est jamais remis d’une histoire d’amour mal vécue deux ans plus tôt : « Il n'a pas pu gérer la souffrance de la séparation. » Pourtant, Alice fait tout ce qu’elle peut pour désinhiber le jeune homme, comme cette séance de « recalage », où il est question de corps énergétique et de chakras… pas plus efficace que ça ! Qu’à cela ne tienne, passons aux choses sérieuses ! Alice embarque tout son petit monde pour le Gabon où l’attend un couple de gourous aussi improbables que sympathiques.



Premier rituel : un seau d’eau rempli de plantes « vivantes ». Recommandation : parler à l’eau, car « c’est une personne, c’est un esprit ». Et s’en asperger abondamment : « Faut que tu sentes qu’elle touche ton cuir chevelu… parce que, souvent, les péchés ça arrive dans les cheveux et dans les pieds ! »



Cap sur la forêt pour le deuxième rituel. Alice s’énerve un peu contre Raphaël, toujours aussi détaché : « Quand tu rentres quelque part, tu salues les esprits… Tu entends ce que je te dis ? ». Mais bonne nouvelle finalement : « Il y a un arbre qui nous appelle » ! Et pour qu’il réponde à la requête, il faut tout de même l’arroser copieusement de whisky et de bière pour faire bonne mesure ! Ouf, aujourd’hui l’arbre est rassasié, donc content, et disposé à délivrer son message… seulement audible par les fines oreilles du gourou : « Keppaboul ! » Un message tout à fait satisfaisant pour Alice, qui voit là les prémices d’une vie nouvelle et forcément heureuse !"




Photo copyright DR / France 3.




Commenter cet article

rachida 12/07/2008 19:27

J'enregistre merci ça a l'air pas mal.

jerem 12/07/2008 15:50

J'ai vu la pub, ça à l'air coton ... :D