Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 






Dernièrement, le directeur général de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), Pascal Rogard, disait dans Le Monde ce qu'il pensait de la seconde coupure publicitaire accordée aux chaînes privées.




Il soulignait combien il était extrêmement choquant de faire cette annonce sans concertation avec les auteurs et réalisateurs puisqu'elle touche à leur droit moral sur les oeuvres.




"
La première coupure publicitaire avait été négociée dans le bureau de François Léotard, alors ministre de la culture, avec les plus grands cinéastes français. Une seconde coupure publicitaire, c'est le désir ancien de M6.

A TF1, Etienne Mougeotte considérait à l'inverse que trop de pub risquait de perturber l'audience, donnant aux téléspectateurs l'occasion de zapper
".




Selon Pascal Rogard, il est étrange que la mesure survienne alors que la concurrence s'est élargie et que se profile une nouvelle consommation des images.




Commenter cet article