Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pascal

 

 

 

 

 

Ce dimanche, Arte propose une soirée Théma consacrée à la fin du monde.

 

Dès 20h45, diffusion du "classique" La guerre des mondes, de Byron Haskin.  Une adaptation de HG Wells. L’action du roman de HG Wells est transposé de la Grande-Bretagne aux USA.

Désuet mais des scènes mémorables et des effets spéciaux astucieux si l'on pense que le film a été réalisé en 1953 !

Le synopsis :

Le jeune astronome Clayton Forrester est en vacances dans la petite ville de Linda Rosa, en Californie. Une nuit, un météore tombe à proximité de la localité. Il s'ouvre et libère une soucoupe volante qui décolle. Armée de son rayon de la mort, elle anéantit tout sur son passage. Bientôt, Linda Rosa n'est plus qu'un tas de ruines, tandis que des milliers d'engins extraterrestres rejoignent la soucoupe solitaire. Les Martiens se lancent à la conquête de la Terre...

22h05. Documentaire : "Apocalypse et fin du monde".

Croyance universelle, l'apocalypse continue de hanter les esprits. Ce film fait le lien entre sa dimension historique et religieuse et son visage actuel, celui d'un cataclysme écologique.

Depuis toujours, les hommes vivent dans l'angoisse de la disparition du monde. L'apocalypse, qui signifie "révélation" en grec, porte en elle cette symbolique de la catastrophe redoutée, prélude à l'anéantissement total. Cette croyance universelle, développée par la majorité des religions au cours des millénaires, a considérablement influencé l'histoire des civilisations, entraînant guerres, croisades, colonisations... Aujourd'hui, les catastrophes naturelles telles que les séismes, les éruptions et les épidémies ne sont plus perçues comme le prélude à une punition divine. Mais le progrès a créé de nouvelles manières d'envisager le monde et sa destruction potentielle : la bombe atomique ou le génie génétique sont autant d'inventions humaines susceptibles de se retourner contre leurs créateurs...

23h00. La bombe. Un moyen métrage britannique de 1965.

En pleine guerre froide, l'URSS lance des missiles nucléaires sur l'Angleterre... Avec cette politique-fiction, Peter Watkins signait en 1966 un brûlot immédiatement interdit d'antenne. Construit comme un reportage d'actualité, cette politique-fiction de Peter Watkins, commandée par la BBC, fut interdite d'antenne sous la pression du gouvernement britannique en raison de son aspect "trop terrifiant".


Synopsis :

Début des années 60. La guerre froide fait rage, la course aux armements s'intensifie. De graves incidents éclatent à Berlin. C'est l'escalade. Les Soviétiques décident de lancer une attaque nucléaire sur l'Angleterre. Les femmes et les enfants sont évacués, les hommes réquisitionnés, des abris construits... mais aucun service de protection n'est vraiment prêt. Dès la première attaque, c'est l'horreur. Les missiles à têtes nucléaires déciment la population, les radiations brûlent les survivants, bientôt réduits à la barbarie...


 

 


Commenter cet article

rachida 07/05/2006 17:29

moi aussi j'ai adoré la version de 53 la version moderne heu...J'ai détesté!!!!!!!!!!!! Pourtant j'aime bien ce que fait tom cruise d'hab mais là j'ai pas accroché.

kaolak 07/05/2006 13:57

Idem que Stephane. Je ne me lasse pas de revoir ce film. Celui de Spielberg, je n'aurais aucune envie de me le taper une seconde fois...
La concurrence est très forte ce soir !! (contrairement à hier...)

Stephanebzh 07/05/2006 13:53

Je vais surprendre mais je préfère largement la guerre des mondes de 1953 à celui de 2005. La version de Spielberg m'a déçu.

Cornélius le poissard 07/05/2006 13:30

D'accord avec Rachida. J'ai revu "La guerre des mondes" en cassette et on passe un bon moment devant ce film.

rachida 07/05/2006 12:19

la guerre des mondes excellent on l\\\'a regardé dernièrement avec mon mari on c\\\'est poilés devant les effets spéciaux ;-)

Mathilde 95 07/05/2006 11:49

Ca va nous changer d'Obispo !!

Florent 07/05/2006 11:29

Excellente soirée en perspective :0004: