Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 10/05 10h00

 

 

 

 

 

Selon Aujourd'hui en France, le député Luc Chatel dresse ce mercredi un bilan d'un an d'application de sa loi renforçant la protection des consommateurs. Une des principales dispositions de ce texte de début 2005 : faciliter la résilitation des contrats tacitement reconductibles en informant à l'avance le client de la date d'échéance.

Et là, TPS et Canal+ se font taper sur les doigts...

Selon Luc Chatel, la grande majorité des plaintes concernent les contrats d'abonnement à C+ et TPS.

Selon le député, TPS a fait preuve d'une grande résistance devant l'application de la loi, se contentant d'abord d'une simple apparition fugitive sur les écrans de téléviseurs du message prévu sur l'arrivée à échéance du contrat et la possibilité d'y mettre fin.

C+ ensuite : le message d'information figurait initialement sur...l'enveloppe en plastique protégeant le programme envoyé aux abonnés !  La plupart du temps, il était donc déchiré sans être lu ou vu. Il figure désormais sur la couverture du programme mais amnque de clarté et de visibilité déplore Luc Chatel.

La télévision représenterait via les abonnements 35 % des plaintes à elle seule ! Loin devant les assurances et mutuelles puis la téléphonie...

 

Plus de détails dans "Aujourd'hui en France" du 10/05/06.

Commenter cet article

el-biruni 07/02/2008 02:16

c+ difficultés de se désabonner: je n'ai pas d'abonnement, de numéro, de décodeur. Ayant interdit à la banque de laisser les prélèvements s'effectuer, je reçois des lettres de relances !je souhaite des conseils juridiques car il est difficile de joindre "thierry CHAMOUTON" s'il existe !