Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 19/07 10h33









Troisième numéro estival et inédit de Faut pas rêver ce dimanche 19 juillet à 20h35 sur France 3. Un rendez-vous qui malgré sa qualité ne trouve pas son public cette saison, faute visiblement à un mauvais jour de programmation.



Ce soir, c'est l'Inde qui est à l'honneur dans ce magazine présenté par Laurent Bignolas.



Sommaire:



Les aventures des femmes intouchables.

Depuis 2002, un groupe de femmes intouchables tente de combattre les préjugés en publiant un journal hebdomadaire dans l’Uttar Pradesh, l’état le plus touché par l’illettrisme en Inde. Elles prouvent ainsi que des femmes de castes inférieures peuvent faire entendre leurs opinions, dans un espace public, être des journalistes scrupuleuses et gagner enfin le respect des autres. Un reportage d’Emmanuelle Petit et Jean-Christophe Cheneau.



Anita et l’art plastique.

Anita Ahuja est une femme résolument dynamique et inventive. A New Delhi elle a créé la société « Conserve », dont le but est de récupérer les sacs plastiques, pour les transformer en accessoires de mode. Ces détritus connaissent ainsi une deuxième vie et se métamorphosent en sacs à main, en portefeuilles ou même en chaussures. Un reportage d’Emmanuelle Petit et Jean-Christophe Cheneau.



Voyage au centre d’un vol en avion virtuel.

Un voyage en avion hors du commun : un vol Delhi/… Delhi. Un ancien ingénieur d’Indian Airlines a racheté un Airbus A 300. Des visiteurs viennent de tout le pays pour embarquer et réaliser leur rêve : prendre l’avion. A bord, tout est organisé pour faire croire aux passagers qu’ils sont en vol : présentation des coupons d’embarquement, consignes de sécurité, plateau-repas et évacuations sur le toboggan d’urgence… Un reportage d’Emmanuelle Petit et Jean-Christophe Cheneau.



Le trésor caché du désert du Rajasthan.

L’eau est une denrée rare et précieuse dans la région aride du district d’Alwar, au Rajasthan. C’est l’une des zones les plus désertiques de l’Inde. Mais en reprenant des techniques ancestrales, les villageois ont réussi à redonner vie à leur terre, et des cours d’eau asséchés ont même resurgi. Un reportage d’Arnaud Blin et Georges Pinol.



Crédit photo © Philippe Bigot.



Commenter cet article