Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par TAO 20/07/2009









PLACE 24/40 : GREY'S ANATOMY saison 5. Classement 2007/2008 : 22eme (- 2 places) Par Tao, du site CritikenSeries.com.



Diffusion sur ABC le jeudi soir à 21h (Moyenne saison 5 : 15,26 millions de téléspectateurs, -14% par rapport à la saison 4) et sur TF1 en France. Renouvelé pour une saison 6.



Créé par Shonda Rhimes Avec Ellen Pompeo, Sandra Oh, Katherine Heigl, Patrick Dempsey, Justin Chambers, T.R. Knight, James Pickens Jr, Sara Ramirez, Eric Dane et Kevin McKidd.



 ! Indice spoiler : 4/5.








Bilan: J’ai vraiment eu un problème avec cette cinquième saison de Grey’s anatomy. Où vraiment la classer dans ce top ? Pour faire simple, la série est composée de deux parties. La première partie allant du 4.01 au 4.14 est clairement mauvaise et bien plus que cela. On est alors clairement dans la plus mauvaise période de la série où celle ci touche réellement le fond avec des intrigues insipides, ridicules, sans queue ni tête et que l’on voudrait voir finir à tout prix. Catalyseur de cette très mauvaise passe, Izzie Stevens et sa romance avec son petit ami fantôme qu’est Denny Duquette. Celui ci était pourtant mort à la fin de la saison 2 et avait déjà plombé le personnage d’Izzie a cette époque. Mais ce n’était rien contre le pouvoir de nuisance qu’il a acquis maintenant qu’il est passé dans l’au delà. Izzie dit voir des fantômes, elle fait même carrément l’amour avec son fantôme de façon assez bruyante mais tout le monde trouve cela normal et personne ne se pose de question. Y compris Alex qui est censé être son petit ami et donc très proche d’Izzie. Mais comme il le dira si bien plus tard, il a croisé tellement de filles dingues dans sa vie qu’il n’a même pas remarqué qu’Izzie était malade. Car oui c’est la grande révélation, Izzie a un cancer et va peut être ou pas mourir selon le désir plus ou moins grand de l’insupportable Katherine Heigl à vouloir faire du (ou son) cinéma.



Dans le même ordre d’idée navrante, on a les jeunes internes qui décident de s’auto mutiler en essayant des opérations sur eux même. Une intrigue risible à laquelle se joint Melissa George, bouc émissaire d’Alias qui arrive et qui repart sans avoir rien apporté à la série.



Dans la saga, vite arrivée, vite partie, on peut également citer Brooke Smith et son personnage du docteur Erica Hahn. Amorçant une timide et gauche intrigue lesbienne avec Callie, l’actrice sera rapidement remplacée car la production ne trouvait pas assez d’alchimie entre les deux actrices. Personnellement, j’avais trouvé cette intrigue bien menée jusqu’à l’inévitable fin terminée eau de boudin. En gros, Erica pète les plombs et se casse plus ou moins sans explication. Sa remplaçante, Arizona Robbins est néanmoins sympathique et on continue l’intrigue lesbienne de manière convaincante, tout en douceur.








Dans ce ciel gris se produit néanmoins un miracle. Après nous avoir saoûlé pendant de multiples saisons à répétition, Meredith Grey est devenue un personnage supportable. Certes la tête bizarre d’Ellen Pompeo donne toujours des cauchemars aux téléspectateurs, mais on est enfin autorisé à aimer Meredith qui nous la joue plus zen et plus mature. On ne peut pas en dire de même de Derek Sheperd passant par une période « je tire la gueule et je ne me rase plus ». Au pire j’avais toujours trouvé le personnage de Patrick Dempsey insipide au même titre que son interprète mais là Sheperd devient une insupportable tête à claques et son coup de blues de deux, trois épisodes est très mal geré.



Autre réussite de la saison, l’arrivée du docteur Owen Hunt, vétéran de la guerre d’Irak revenu particulièrement perturbé. Kevin McKidd (Lucius Vorenus dans la série Rome) campe cet homme dur et torturé avec brio et sa relation avec Cristina est très compliquée, faîte de hauts et de bas. Il fallait bien un personnage de cette trempe pour faire retrouver l’amour au glacial docteur Yang. Le personnage de Hunt remplace avantageusement celui de George devenu de plus en plus invisible. TR Knight devenant de plus en plus détestable sur le plateau de tournage, ses apparitions sont restreintes au cours de la saison 5.



La deuxième partie de série à partir de l’épisode 4.14 relance la série sur une meilleure pente. La série paradoxalement est relancée grâce au cross over de 3 épisodes avec sa spin off Private practice. S’il est clair qu’Addison n’appartient plus à Grey’s anatomy, ces épisodes nous démontrent pourtant qu’elle manque au Seattle Grace. Et l’image que je retiens de cette deuxième partie est néanmoins le couple de Lexi Grey et Mark Sloan. Couple totalement improbable au début de la saison 4, celui ci est extrêmement bien amené et ils sont particulièrement touchants. Mark Sloan trouve enfin sa place dans la série après l’avoir longtemps cherché et on découvre un homme plus humain, ayant peur de s’engager mais qui est prêt à faire des efforts pour que ça marche avec Lexi. Car il n’est pas question de la traiter comme un coup d’un soir vu qu’elle est la petite sœur de Meredith.



Après avoir entraîné la série dans les abysses, l’intrigue d’Izzie prend une tournure plus réaliste mais plus dramatique également dans cette deuxième partie. Le diagnostic de sa maladie est un choc pour l’ensemble des personnages. Celui ci est magnifiquement révélé par Cristina au moment même de sa première opération en solo.



Mais pour les plus romantiques d’entre vous, la fin de saison s’axe surtout autour du mariage de Derek et Meredith. Après des années de tourments, le couple vedette va enfin de l’avant et est bien décidé à faire le grand saut. Sortez vos mouchoirs, vous en aurez bien besoin durant la diffusion prochaine sur les écrans français car la fin de la saison est particulièrement chargé en émotion. Je n’en relèverai rien mais celui ci réussi le pari de sortir la série du trou et jouera jusqu’au bout avec nous dans un incroyable cliffhanger. Reste à voir si la série arrivera à gérer cette situation dans laquelle elle s’est mise et qui pourrait ébranler toute la suite de la série. Après cette saison, il y aura clairement un avant et un après. Aux fans de juger.








Meilleur épisode : 5.24 Now or never

Pire épisode : 5.09 In the midnight hour



Points forts : Incroyable mais vrai mais je citerai Meredith Grey. Son personnage s’est bien amélioré cette année. Le couple Lexie / Mark qui une agréable surprise, l’ajout de Kevin McKidd en acteur récurrent, le double épisode final saisissant nous laissant croire que la série a peut être encore un intérêt.



Points faibles : Izzie et le fantôme de Denny, le mariage de contes de fée trop Disney land, Derek Sheperd le mouton noir. Les va et vient du casting, George recalé au stade de figurant.



Conclusion : Une saison 5 très partagée pour Grey’s anatomy. Il y a du très très mauvais jusque la mi saison et ensuite alors qu’on n’y croyait plus la série est remontée à un assez bon niveau comparé d’où elle revenait. Alors pourquoi nous avoir infligé cela ? C’est à n’y rien comprendre. Bref ça a vraiment été la saison des extrêmes. Espérons maintenant que l’orage est passé et que la série retrouvera après tous ces événements une sérénité hors et à l’écran.



TAO.



Prochain billet demain. Les précédents sur
http://www.leblogtvnews.com/categorie-10974265.html.



Avec la collaboration des sites suivants :








Commenter cet article

Boodream 30/07/2009 01:09

Assez d'accord avec ce qui se dit dans cette chronique; ça me toujours marrer par contre qu'on insiste sur l'évolution supportable de Meredith, qui doit beaucoup à l'épisode évoquant la peine de mort je trouve. Par contre Ellen Pompeo est toujours aussi agaçante. Ce que dit bien tao, c'est que autant le début c'est de la merde pour parler clairement, autant au fil des épisodes de la secondes parties ça retrouve un nouvel élan, avec un cliff absolument exccellentissime. Le cliff a su tirer parti d'une réalité qui par ailleurs plombait énormément la série.

tao 20/07/2009 20:24

Merci pour vos commentaires.@ Tom : Tout programme passant en télé prend le risque d'être critiqué. Si on ne supporte pas la critique, pas besoin de suivre cette rubrique.

FredO 20/07/2009 17:04

Pas vu donc je ne commenterai pas.Par contre, étonné de ne pas encore avoir vu HOUSE s. 5 dans le classement. Quelle déception par rapport à la magistrale saison 4 :-(

Gaetan 20/07/2009 16:41

Très bonne critique Tao, je suis bien d'accord avec toi. Cette saison 5 a été très laborieuse dans sa première partie. A tel point que pour la première fois depuis le début de la série, j'ai carrément arrêté de suivre la diffusion américaine (j'ai fais une longue pause entre décembre et avril je crois). Je n'en pouvais plus. Je suis content d'avoir repris tout de même car la fin de saison valait le détour. 24ème place me paraît correct.

Flavio 20/07/2009 13:58

Euh Tom, on est ENCORE dans un pays où on a le droit de critiquer et juger...De ton côté, kamais tu n'emets bien sur la moindre critique sur un cd, un film, un émission...Et plus tu avanceras dans le classement, plus les critiques de cette rubrique deviendront positives au passage...

Tom 20/07/2009 13:43

Arrête de critiquer les différentes intrigues mises en place dans la plupart des séries au fil des saisons. De quel droit te permis tu toi, petit homme, de critiquer ce que sont les séries aujourd'hui ? Tu n'es RIEN par rapport à ces séries et tu n'apportes rien pour les améliorer, tu es loin d'être scénariste alors au lieu de critiquer les séries qui continuent leur chemin tant bien que mal tu ferais mieux d'arrêter de faire tes critiques à deux balles ! Parce que franchementtu critiques les idées des scénaristes mais toi tu ferais pas mieux pour creer, produire et réaliser une série qui puisse voir le jour et s'élever au niveau d'un Grey's anatomy ou d'un Desperate housewives ! Alors tais-tois une bonne fois pour toute !

NX 20/07/2009 12:38

Izzie revient dans la saison 6 ?

Florian 20/07/2009 12:12

Absolument pas d'accord :PAprès une assez bonne saison 4, je trouve que cette cinquième saison se place bien derrière la seconde saison (qui reste la meilleure)Je conçois que l'intrigue Denny a de quoi heurter les plus cartésiens, mais il ne faut pas oublier que l'on est dans GA, et que la force de la série n'a jamais été la demi-mesure ni même le réalisme.Je trouve cependant la première partie bien plus convaincante que la seconde où l'on fait faussement perdurer Izzie malade. J'ai été déçu par le traitement de sa maladie que j'ai trouvé superficiel et parfois de mauvais gout. Les derniers épisodes sont atrocement mauvais par moment mais la scène finale est belle et touchante. 

Lulla 20/07/2009 12:02

C'est vrai que le début de saison a été difficile, mais pour ma part, j'ai rapidement accroché à toute cette histoire du fantôme de Denny, qui n'est pas un fantôme du tout d'ailleurs, même si ça a parfois frôlé le ridicule. A plusieurs reprises, ça a donné de belles scènes super touchantes et puis, on a bien vu petit à petit que c'était justifié. J'ai trouvé ça bien géré dans l'ensemble, il aurait peut-être fallu commencer tout ça un peu plus tard dans la saison et pas dès le début ! Que ça traîne moins en longueur...

Véro.57 20/07/2009 11:57

Aanalyse juste. J'ai d'ailleurs failli décrocher de la série , mais au vu des derniers épisodes, je ne regrette pas de m'être accrochée ! A noter un final "Kleenex" éblouissant et dramatique !

Gervais 20/07/2009 11:53

Monk derrière Grey's anatomy, je ne pige pas là