Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 04/08 7h08

 





Soirée spéciale Roberto Alagna ce mardi 4 août sur France 3. Un programme qui se compose ainsi :


- A 20h35 : le documentaire La Sicile de Roberto Alagna ouvre la soirée.


- Dès 21h35 : en direct du Théâtre antique, retrouvez Beatrice Uria Monzon et Roberto Alagna dans l’opéra de Mascagni, Cavalleria Rusticana. Histoire : dans un village sicilien, Turiddu aimait Lola avant de s’enrôler dans l’armée. Lorsqu’il revient, il découvre qu’elle en a épousé un autre…


- Vers 22h40, le second documentaire, La légende des Chorégies d’Orange, offre un florilège d’extraits d'opéras interprétés à Orange. Nous entendrons les plus beaux airs d'opéra, interprétés par José van Dam ( "Carmen"), Montserrat Caballé ("Norma"), Vladimir Gazouline ( "Turandot"), Roberto Alagna ("La Traviata"), ainsi que les fameux chœurs des Hébreux de "Nabucco".


- Puis retour au direct avec la diffusion d’un deuxième opéra, I Pagliacci, de Leoncavallo, avec Inva Mula et Roberto Alagna. Histoire : Une troupe de comédiens itinérants arrive dans un village pour donner son spectacle ; la fiction se mêle à la réalité et prend la tournure d’un drame réel.


Selon le producteur et réalisateur François Roussillon, ces deux opéras exigent beaucoup d’investissement, sur les plans tant scénique que vocal. "Car interpréter dans la même soirée deux œuvres est un exercice assez phénoménal, un vrai défi. Même si ces opéras sont régulièrement couplés, il est rare qu’un même ténor interprète les deux. Les deux opéras captés se déroulent en Sicile. Un lieu qui fait écho aux origines de Roberto Alagna.
C’est pourquoi, avant la première captation, nous nous rendrons notamment à Syracuse, la terre natale du ténor, à travers le documentaire La Sicile de Roberto Alagna. Un périple aux côtés du chanteur, pour lever le voile sur son passé familial et découvrir les lieux extraordinaires qui l’ont fait rêver lorsqu’il était enfant, et qui ont forgé sa personnalité. Certains membres de sa famille nous éclairent aussi sur l’attachement de Roberto au répertoire italien vériste et à la culture sicilienne. Un documentaire qui entre parfaitement en résonance avec le premier opéra, Cavalleria Rusticana, puisque nous nous rendons dans le village même où se passe l’action. C’est un cas de figure exceptionnel d’être dans la réalité d’une histoire que l’on va découvrir une heure plus tard, représentée sur la scène de l’amphithéâtre d’Orange. Cet écho a un côté galvanisant. C’est la première fois que ces deux opéras sont programmés dans le cadre des Chorégies. Pour Roberto, en revanche, ce n’est pas la première interprétation, puisqu’il les a chantés, cette année, au Metropolitan Opera de New York."


Crédit photo © FTV France 3 / Patrick Gherdoussi.



Commenter cet article

havy 05/08/2009 11:48

magnifique spectacle, pour les vacances à paris Orange sur l'écran est un cadeau!A quand une redifusion? vers Noel? Traviata et les 2 opéras de ce soir + du téâtre de qualité france television nous gâte, pourvu que cela dure...Une parisienne heureuse.MH

Coco du 17 04/08/2009 09:41

Tout à fait d'accord! Alagna est l'alibi culturel n°1 de France télévisions... Faudrait peut-être penser à varier un peu...

KLF 04/08/2009 07:32

Chauqe été, on a droit à un opéra avec Alagna sur France 2 ou France 3 !