Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par COLE 27/08








Place 05 : Lost – Saison 5. Classement 2007/2008 : 14ème (+ 9 places).


Diffusion sur ABC le mercredi soir à 21h et sur TF1 en France (Moyenne saison 5 : 9,8 millions de téléspectateurs, - 23 % par rapport à la saison 4). Renouvelé pour une ultime saison 6.


Crée par J.J Abrams, Damon Lindelof et Jeffrey Lieber. Avec Matthew Fox, Michael Emerson, Terry O’Quinn, Josh Holloway, Elizabeth Mitchell, Naveen Andrews, Jorge Garcia, Evangeline Lilly, Daniel Dae Kim, Alan Dale, Yunjin Kim, Henry Ian Cusick, Jeremy Davies, Ken Leung, Nestor Carbonell, Fionnula Flanagan …


!! Indice spoiler : 3/5.


Bilan: Il y a deux écoles dans Lost. Deux doctrines diamétralement opposées qui se sont affrontées sans merci durant cette saison 5. D’un coté, nous avons les ‘évolutionnistes’ qui adhèrent pleinement au tournant science-fiction de la série, aux voyages temporels et autres théories de la relativité propre aux scénaristes sous amphet’ de la série. Et puis de l’autre, les néophytes, ceux qui privilégient l’aura de Lost, les épisodes plus traditionnels et des explications plus ésotériques et énigmatiques que cartésiennes. Je fais bien évidemment parti de ce deuxième courant de pensée, pourtant relativement minoritaire parmi les fans de la série.


Afin de satisfaire pleinement l’ensemble des aficionados, la saison 5 de Lost est donc partagée en deux parties distinctes. La première, plus évolutionniste et la seconde, plus néophyte. Mais pour comprendre cela, il faut remonter au très décevant final de la saison 4 de Lost. Rappelez-vous, dans un final qui avait viré à de la science-fiction pure, Ben tournait une roue de la fortune magique, mais sans la pouf blonde, qui avait pour conséquence de faire voyager l’ile et ses protagonistes dans le temps. La belle affaire. La première partie de saison de Lost reprend donc ce schéma oh combien casse-gueule qui se solde par des épisodes décevants et mous.


Pour leur défense, il faut reconnaitre que ce début de saison 5 a marqué un pas charnier dans l’histoire de Lost. La série restera définitivement comme une œuvre ayant dévoilé son ambition au fur et à mesure des épisodes. Si on nous avait dit lors du series premiere que 5 saisons plus tard on voyagerait dans le temps, on l’aurait difficilement cru pour une série qui paraissait alors être une simple adaptation moderne des Robinsons. Pour en arriver là, la série a donc du se réinventer en permanence en modifiant chaque saison un élément propre à sa narration et à ses storylines : la trappe en saison 2, les autres en saison 3, les flashforwards en saison 4 et donc le retour dans le temps en saison 5. Ce dernier tour de main a ainsi été l’un des moins réussi : la série s’est éparpillée en ouvrant des tonnes d’intrigues au travers des voyages dans le temps mais sans jamais les refermer ni vraiment les conclure. Au bout d’un moment, on ne sait plus du tout ou on est, qui est qui ni ou est ou. Le tout est extrêmement confus, certains voyagent et pas d’autres. Bref, le début de saison est totalement brouillon.


Autant certains passages sont totalement réussi et s’inscrivent dans un puzzle géant, d’autres sont dispensables et sont juste là pour nous en mettre plein la vue et rajouter une bonne grosse louche de mythologie afin faire bander les geek lunetteux. Le retour de Rousseau jeune par exemple, quel intérêt y avait-t-il ? Aucun, à part de nous de perdre un peu plus dans la multitude de storylines que constituent la série. Ah oui, si, les scénaristes l’avaient promis…. Et je ne parlerais même pas des ¾ des flashbacks ultra-redondants concernant la vie de merde des oceanic six. Oui, on a compris que Jack n’aimait pas son père, que Hurley est fou, que Sun est devenu froide… Même le passage avec Kate et Aaron est franchement ennuyant et ne sert qu’à justifier pendant 7 épisodes le retour de Kate sur l’ile.


C’est d’ailleurs tout le paradoxe du début de saison : des épisodes fourmillant d’informations et de réponses mais sans rythme, on ne rentre jamais dedans. Tout est justement trop rapide et la sensation que l’on éprouve est inverse de l’effet escompté. On n’a pas le temps de palper la tension d’une scène qu’ils sont déjà partis 10 ans plus tard.


Les épisodes ne sont donc qu’un condensé de passages sans âme, superficiellement juxtaposés les uns par rapport aux autres. Par ailleurs, la série va parfois un peu trop loin dans le surréalisme à outrance. Autant l’idée du voyage dans le temps est originale, autant certains passages comme Daniel qui parle à Desmond dans le passé... Le point d’orgue de ce début ultra-poussif est marqué par l’épisode 7, l’un des pires de la série, concentré sur l’affreux Locke. Je ne comprends pas les personnes criant au génie pour cet épisode qui n’a pas l’ombre d’un intérêt. On suit pendant 45 minutes Locke échoué lamentablement à convaincre les Oceanic Six de revenir sur l’ile alors que l’on sait depuis l’épisode précédent qu’ils ont tous dit oui au final. Si c’est pas du remplissage …




Sans compter que Locke m’insupporte de plus en plus. Aventurier ténébreux et fusionnel avec l’ile dans la saison 1, il n’est devenu qu’un arrogant et imbu vieux con qui justifie toutes ses interventions par ‘L’ile me l’a dit’. On dirait Walker Texas Rangers et les indiens. La mythologie développée autour de Locke est le vrai ratage de la série. Sous prétexte de nous la jouer philosophico-intello ultra profond, Locke se contente de déblatérer des banalités sur la destinée, et ce depuis 5 ans. Les épisodes centrés sur lui sont donc très répétitifs avec un ramassis de phrases toutes faites qu’il nous ressort continuellement.


Et histoire d’en rajouter une couche, la série franchit carrément les limites du supportable en le ressuscitant. Même les personnages de l’ile reconnaissent que ce n’est pas croyable ! Le cliffangher de la saison nous achève littéralement, même si je dois avouer que ça a conféré à la série un coté soapesque jouissif, avec le cadavre de Locke retrouvé. Mais alors, qui est le faux Locke ? D’ici qu’ils nous sortent le coup du frère jumeau diabolique, il n’y a qu’un pas. Mais justement, ou est passée la vrai mythologie de la série ? L’aura si mystérieuse qui caractérisait le show ? Le suspens, la tension, les questionnements. On est passé d’une fumée noire en saison 1 à une SF la plus totale en début de saison 5. On est passé d’un mélange de l’ile mystérieuse et de Jurassic Park à un mélange de Star Trek et du Da Vinci Code. J’exagere a peine.


Mais que de reproches mon cher Cole, pourquoi la série est-elle donc classé si haut ? Car la suite renoue avec toutes les qualités de Lost, la symbiose scénaristique et les dialogues magistraux qui ont fait la réputation du show. La force de la série est de s’attarder sur chaque détail. Chaque ligne de dialogue a une importance, une seconde lecture et a des incidences sur la suite. Les épisodes constituent véritablement un défi duquel les téléspectateurs tentent inexorablement d’en démêler les ficelles et d’en comprendre les tenants et les aboutissants. Aucune série n’appelle autant à la réflexion et à la concentration du téléspectateur que Lost.


Le retour à des épisodes plus traditionnels dans leur forme comme dans leur fond permet aussi de rentrer plus facilement dans l’action et de mettre en place des arcs plus longs et plus cohérents. La série a eu deux idées de génie. D’une part, de donner un côté Big Picture à l’ile. Les manipulations, théories et coups tordus de Ben d’un coté, Charles Widmore, et Eloise Hawking de l’autre. On ne se sait jamais vraiment qui est le méchant ou qui est le gentil, si tant est qu’il y en ait un ! Les personnages sont complexes et évoluent en permanence, cela permet d’avoir un réservoir à rebondissements sans fin.


Chaque épisode confère ainsi une nouvelle dimension à la série si bien qu’il est totalement impossible de prévoir la suite des événements. Le final est en cela une belle réussite puisqu’il jéopardise l’ensemble des cinq saisons précédentes et confère une toute nouvelle donne. Au niveau même des personnages, Lost n’hésite pas à tout bouleverser en permanence. Ainsi, Ben, que l’on croyait être le grand manipulateur de la série n’est finalement rien d’autre qu’un pitoyable pion arriviste utilisé dédaigneusement par des forces supérieures à lui. La scène où il découvre avec effroi que toute la dévotion qu’il a donnée à l’ile et les sacrifices qu’il a faits ne sont qu’une vaste fumisterie était d’ailleurs formidablement et surtout magistralement desservie par Michael Emerson.


L’autre très bonne idée de la saison a clairement été de nous conter le projet Dharma en y incluant les protagonistes de la série. On a d’un coté Sawyer et Juliet qui ont été intégré au projet Dharma et de l’autre l’arrivée des Oceanic Six. La série parvient à retrouver un suspens insoutenable avec le piège se refermant peu à peu sur les anciens rescapés jusqu’à l’apothéose du final tandis qu’on a l’occasion de découvrir d’autres personnages mystérieux comme le docteur Chan, Richard ou encore le jeune Ben, ce qui nous permet de comprendre les événements de la suite.


Alors bien sur, tout n’est pas vraiment clair et de nombreuses incohérences persistent. Ainsi, si Sayid n’avait tiré sur Ben dans les années 70, ce dernier ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui, preuve que les événements se retranscrivent dans le temps. Pourtant, dans les années 2000, Jack & Co ne semblent jamais avoir fait partie du projet Dharma. Mais là où la storyline est une réussite est justement le fait que les scénaristes en jouent. Miles et Hugo, les deux personnages les plus drôles de la série, essayent ainsi régulièrement de déjouer les mystères de l’ile et de comprendre le pourquoi du comment. Mais ils finissent toujours par s’emmêler les pinceaux et n’y comprennent rien. Un clin d’œil très malin des scénaristes aux fans acharnés qui tentent désespérément de reconstituer le puzzle ! Reste à savoir maintenant si l’entre vous pourra déjouer le plan des scénaristes pour l’ultime, et très attendue, saison 6.




En bref :
Meilleur épisode : 5.17 – The Incident (Partie II).
Pire épisode : 5.07 – The Life and Death of Jeremy Betham.
Prix special: Award ‘John Cage’ du personnage excellent au début mais qu’on ne peut plus supporter à la fin pour John Locke (Terry O’Quinn).


Les points forts : La créativité sans limite des scénaristes, même si elle est parfois un peu trop débordante, permet de nous livrer une deuxième partie de saison exaltante. Une toute nouvelle dimension est ainsi conférée à la série, desservie par un casting magistral et surtout des dialogues brillants et ingénieux.


Les points faibles : A trop vouloir en faire, la série a réellement flotté en début de saison. Intrigues incompréhensibles ou carrément borderlines, Lost a voulu prouvé qu’elle pouvait aller encore plus loin que ce que ses propres lui demandaient et s’est cassée la figure. Fort heureusement, le revirement de situation et le retour à un schéma classique (qui ne veut nullement dire que ce n’est pas original) permettra de sauver et de consacrer la série.


Conclusion : Il n’y a pas à dire : Lost n’a pas son pareille pour déchainer autant les passions. On aime ou on déteste mais Lost ne laisse personne indifférent. Tout le monde pourra s’accorder sur l’ambition et la prise de risques des scénaristes qui n’ont pas hésité à réinventer leur série plusieurs fois cette saison par des styles de narration tantôt brillants, tantôt casse-gueule, cela dépend finalement des points de vue. Pour ma part, j’ai été totalement conquis par la deuxième partie de saison qui a redonné toutes les lettres de noblesse à la série en jouant magistralement sur l’aura et le mystère de la série, saupoudré d’action, de tension, d’émotion, de questions mais aussi d’humour. Rarement une saison n’aura finalement été si complète et si aboutie que celle-ci. En plaçant la barre si haut, il ne reste plus qu’a espérer que la saison 6 vienne consacrer Lost comme l’une des séries les plus cultes de la décennie.


COLE.


Places 4 à 1 la semaine prochaine.


Avec la collaboration des sites suivants :








Commenter cet article

Cole 28/08/2009 17:16

C'est vrai qu'aucune autre série à part Lost ne suscite autant de débats et de passion entre les fans. pour autant, les séries classées en premiere et deuxieme position (surtout la premiere d'ailleurs) m'ont plus fait vibrer que Lost ne le fera jamais !
Mais encore une fois, chacun voit midi à sa porte 

juldu33 28/08/2009 13:19

tout à fait d'accord avec toi Hyk001Mais Jacob a déjà vécu dans la cabane car Llanna dit en arrivant sur les lieux "Quelqu'un d'autre (BadJacob) s'en est servi (de la cabane)"Sinon je trouve que ces justement toutes ces discutions/théories etc qui font le charme de LOST et c'est pour ça que je la considere comme ma n°1. Je connais pas la suite de classement mais je suis sur que ces séries me (nous) font moins "vibrer" que LOST

Hyk001 28/08/2009 13:01

--> juldu33 Pour moi d'ailleurs le fait que Christian veuille faire revenir Locke signifie bien qu'il est du coté de "Bad Jacob" (voire qu'il est ce Bad Jacob) et donc la cabanne (saison 3) que l'on croit etre celle de Jacob est en fait celle de son ennemi car bon y retrouve ce meme Christian parler pretenduement au nom de Jacob mais on a jamais eu la preuve de ce qu'il avançait.De meme cette cabanne dégage une ambiance sinistre qui colle beaucoup mieux à l'ennemi de Jacob.

E. 28/08/2009 11:00

Sans déconner si vous portez pas plainte pour harcèlement je pense que je vais le faire à votre place, il commence à me gaver le cafard là... ^^

François 28/08/2009 11:04



Bonjour E,
je laisse finalement volontairement ses messages en ligne désormais. Pour une raison qui a peut-être un rapport avec ton commentaire ;)



serieStreaming 27/08/2009 23:49

Ce blog est immonde, tellement inutile qu'il se place en deuxième position dans mon sondage des blogs les plus effroyable ! allez voter sur http://seriestreaming.over-blog.org

Lulla 27/08/2009 22:34

Et là, je découvre que Cole n'a pas lu ma critique du final. Mon monde s'écroule...

juldu33 27/08/2009 22:31

Ha oui et sinon autre scene interressante (qui montre que ça n'a rien d'incohérent)Lorsque Locke est blessé (Ethan lui tire dessus en début de saison) richard viens le voir pour le soigner. On découvre plus tard que c'est le "locke" du futur qui a dit à Richard de dire au vrai Locke qu'il allait devoir mourrir.Mais ce locke du futur est l'enemie de JacobDonc en clair/résumé, l'ennemi de Jacob a dit au vrai Locke qu'il allait devoir mourir de sorte qu'il (ennemi de jacob) puisse prendre l'apparence de locke lors de son retour (à locke)Idem dans le grotte de la roue gelée où christian (=ennemi de Jacob)  confirme à Locke qu'il va devoir mourrir.Dans tous les cas je pense qu'on aura tous les détails de cette histoire de Faux/Vrai Locke dans la 6eme saison

juldu33 27/08/2009 22:19

Voilà, dans le pied géant c'était le faux locke (ennemi de jacob/fumée noire) et dans le cercueil c'est le vrai locke (bel et bien mort)

Cole 27/08/2009 22:00

La groote je veux dire le pied géant (j'adore cette conversation lol).@ Flo. Oui enfin y avait juste cette histoire de faux Locke que je n'avais pas totalement saisit. Ce n'est revelé que dans le final donc ce n'est pas non plus comme si j'avais totalement rien compris à la saison ! Mais effectivement, c'est interessant de voir la saison sous cet angle, merci jul33. Je me coucherais moins con !

juldu33 27/08/2009 20:52

Sinon je sais pas de quelle grotte tu me parles.

juldu33 27/08/2009 20:51

L'ennemi de Jacob s'est matérialisé en Locke. Et je pense que cela n'a été possible qu'à partir du moment où le corps de locke (mort) revenait sur l'ile (via le vol Ajira 316) Ensuite du moment où on a vu "Locke" dans l'épisode 7 discuter avec Llana sur la plage jusqu'au dernier épisode quand il est dans le pied de la statue, c'était en fait l'ennemi de Jacob. Et c'est très interessant de revoir cette fin de saison 5 en ayant ça dans la tête, tout semble logique ensuiteExemples : - Quand Ben "convoque" la fumée noire dans sa maison, il sort et dit à sun de rentrer car ce qui s'apprete à sortir de la jungle est quelque chose qu'il ne peut pas controlé (la fumée noire), or c'est "Locke" qui en sort qui est donc en fait bien la fumée noire- Quand Ben est dans le temple, c'est au moment où "Locke" part que la fumée arrive, puis il voit sa "fille" qui n'est autre que l'ennemi de jacob/la fumée noire/le faux Locke s'est rematérialisé en elle. Sa "fille" lui dit alors qu'il faut qu'il obéisse à "Locke" au doigt et à l'oeil. Et c'est ainsi que Ben accepte de tuer Jacob quand "Locke" le lui demande

Flo 27/08/2009 20:49

Ah oui quand même, en fait le rédacteur de cette critique n'a rien compris à la saison 5. c'est un peu embêtant.

Cole 27/08/2009 20:05

@ E. Je te rassure, moi aussi lol !@ jul33. Qui s'est matérialisé en qui ? Je comprend plus rien lol. Locke était dans la grotte !

E. 27/08/2009 19:55

Bon alors c'est juste pour dire que moi la saison 4 j'avais bien aimé, que la saison 5 je la verrai plus tard car là elle passe trop tard mais que bon je suis pas autrement perturbée par tout ce que je lis dans les comms vu que je capte que dalle...Je rajouterai que j'ai chopé une crampe de cerveau à vous lire! ^^

juldu33 27/08/2009 19:50

Non "juste" l'ennemi de jacob (fumée noire) qui s'est matérialisé en lui

Cole 27/08/2009 19:46

Ah ben j'avoue, j'avais pas saisit tout cela... Mais alors comment ça se fait qu'il y a deux Locke à un moment donné ? Locke a en plus le pouvoir de se projeter à plusieurs endroits (manquerait plus que ça...)

juldu33 27/08/2009 19:14

Ha oui peut etre qu'ils ont tous trop fumés ^^Non en fait c'est à 99% sur que c'est L'homme du début du final (qui parle à Jacob) car au début il lui dit "Un jour, tot ou tard, je trouverai la faille mon ami (pour le tuer)" et à la fin du final (quand le faux Locke dit à Ben de tuer Jacob) Jacob dit au faux Locke "Tu as trouvé la faille" (Et la faille est Ben car d'après moi Faux-Locke ne peut pas tuer Jacob directement et a donc demandé à Ben de le faire)On peut même aller jusqu'à dire que Faux-Locke=Ennemi-Jacob=Fumée-NoireCar dans l'épisode 12, c'est juste au moment où Faux-Locke s'en va que Ben se fait juger par la fumée noire.Donc je pense que la fumée noire peut se matérialiser en n'importe qui à condition que son corps soit sur l'ile et non enterré (Locke, Yémi, Christian...)

Angous 27/08/2009 19:06

C'est d'ailleurs ça qui fait la force du personnage de Locke. Il a été trahi toute sa vie (par son père, par ses familles d'accueil).Et quand il croit que l'ile l'a choisi, que il a une mission...NON! Depuis le début c'est l'ennemi de Jacob qui le manipule!!!!Les scénaristes l'ont dit et répétés: quand un personnage meurt il MEURT. Ils ont meme dit dans une interview "on va pas faire comme une certaine sarah tancredi".

Angous 27/08/2009 19:04

j'ai pas compris la 1ere phrase.Pour la 2eme c'est EVIDENT mince! Meme jacob il le voit le faux Locke! Jacob le tout puissant victime d'hallucination? NON!Il est MORT! Et Locke n'est plus locke mais c'est l'ennemi de jacob que l'on voit au début du final!!! La preuve il dit "tu as enfin trouvé la faille?" . Tu ne comprends toujours pas?CHAQUE hallucination, c'est ce type! L'ennemi de jacob!!!! Qui a ordonné a locke de déplacer l'ile l'année dernière? Le père de jack. Mais il est mort! DONC c'est l'ennemi de jacob!CHAQUE hallucination = ennemi de jacob! Il a tenté a maintes reprise de tuer les losties! Il a failli faire suicider Hurley! Il a entrainé Jack dans un précipice dans la saison 1...

Cole 27/08/2009 19:00

@ Angous. Je n'ai pas dit que le mystere de l'ours polaire n'était pas expliqué, j'ai simplement dit qu'on était de vrais mysteres brumeux et enigmatiques à de la SF pure et dure, c'est que je reproche à Lost.Quand à Locke, je vois ce qu'il fait dire qu'il est mort, c'est une supposition comme une autre. Donc ça voudrait dire que Ben et la bande sont victimes d'hallucinations générales ?

Angous 27/08/2009 18:49

Non mais y'en a ils descendent LOST alors que c'est eux meme qui ont rien compris.Genre les voyages dans le temps ils croient que les losties changent le passé -_-" . C'est ça qui fait la coherence du truc: ils ne changent PAS le passé.

juldu33 27/08/2009 18:47

Mais oui ! Locke est bel est bien mort ! Vous êtes pénible à reprocher à Lost sa résurection alors qu'on voit dans le final que ce n'est pas vraiment lui ! (et me ditent pas qu'ils vont trop loin car c'est la même chose avec les apparitions du père de Jack dès le tout début de la série !

Angous 27/08/2009 18:47

Non mais pff on voit que y'en a qui ont pas ecore compris que LOST c'est une série a personnage avant d'etre une série a mystères...

fabien 27/08/2009 18:44

Horreur, j'ai bien peur que Friday Night Lights soit aussi exclu de ce classement alors que la saison 3 est un chef d'oeuvre!!

Angous 27/08/2009 18:42

Mais vous avez rien compris ils ont pas réssucité locke -_-"

Dex' 27/08/2009 18:41

Content que tu n'encenses pas sans raison la saison 5 et que tu mette sle doigt sur Locke, qui est c'est vrai de plus en plus fumeux comme personnage. On a beau dire que les scénaristes maitrisent tout, qu'ils savent où ils vont, blablabla, quand ils ont montré Locke mort à la fin de la saison 4, je ne m'attendais pas à une résolution si alambyquée et tirée par les cheveux sur sa soudaine ressurection au final... A force de faire dans le pseudo mystique ils perdent le téléspectateur.Personnellement, ma saison préférée est la saison 4. Et à ceux qui disent que Lost sera une des série cultes de la décennie, je me demande s'ils ont vu les saisons 1, 2 et dans une moindre mesure 3. C'était de l'ultra classique quand même, du fantastique teinté de mystère et d'aventure avec des flashbacks à 90% du temps inutiles. Mais les 2 saisons suivantes donnent une autre dimension à la série, je le concède. Et puis une série qui a un début, une fin, 6 saisons, qui est feuilletonnante et qui n'est pas annulée, ça ne court pas les rues donc en ça Lost marquera les années 2000. Cependant après l'avoir vu et apprécié la 5ème saison, je suis loin de faire de la lèche sur la série comme quaisment tout le monde.

Angous 27/08/2009 18:39

Non mas faut arreter les ours polaires on a la réponse depuis le 1er episode de la saison 3!

Cole 27/08/2009 18:20

@ Tao. C'est vrai que je n'enleverais pas le fait depuis quelques saisons, on sent que c'est beaucoup plus maitrisé qu'au début. Mais c'est aussi ce qui faisait le charme de Lost justement d'avancer à pas de tatons, dans le mystere et l'inconnu. La, depuis que les scénaristes savent qu'ils vont s'arreter, ils ont justement sortit l'artillerie (trop lourde). On est passé d'une fumée noire et un ours polaire à un scientifique taré qui parle dans les reves, à un roue qui va disparaitre l'ile et j'en passe.@ Angous. Ben dans cette saison 5, il y a tellement de grosses informations distillés en toute discretion que justement un petit "ah mais c'était donc ça !' de temps en temps ne ferait pas de mal lol

juldu33 27/08/2009 18:12

"jacob, les hieroglyphes, le monstre,le black rock...tout ça on peut y répondre en meme temps par exemple!"Du genre "Jacob est un egyptien qui a fait venir le black rock pour embéter son copain. Son compain est pas content alors il se transforme en fumée noire, atrappe le black rock et le lance au milieu de la jungle" ^^

Angous 27/08/2009 18:05

Ah et les scénaristes se fichent des audiences. L'argument "les audiences de LOST s'erodent" qu'est ce qu'on s'en fout, depuis janvier 2007 ils ont LEUR date de fin! Que la saison 5 et 6 cartonne ou pas on s'en fout y'a pas de saison 7!!!!

Angous 27/08/2009 18:04

Lost est une série ou quand une réponse est donné, y'a pas de musique de révélation derrière , pas de "HA ALORS C'EST CA!" des acteurs, ce qui est plus coherent.Un exemple, c'est Locke qui va envoyer Richard aller le voir a sa naissance 3 ans plus tard.La saison 5 apporte une myriade de réponses, ayant fini les 5 saisons je vous affirme qu'en suivant bien la série, il reste PEU de questionnement et tous sont liés (jacob, les hieroglyphes, le monstre,le black rock...tout ça on peut y répondre en meme temps par exemple!).

tao 27/08/2009 17:57

@ Aramizz : Justement des réponses, on en a beaucoup tout au long de la saison 5. Reste à les repérer. Certes, on en ajoute d'autres trucs ne sont toujours pas expliqués. Mais je pense qu'on aura une réponse globale satisfaisante. Depuis que les scénaristes connaissent la date de fin de la série, on sent une meilleure cohérence. Ils savent quand ils peuvent lacher certains secrets alor qu'avant ils étaient dans le flou à ce niveau là. C'est en cela que la saison 5 est intéressante car on a fini de jouer avec le téléspectateur en le baladant. On lui donne clairement les clés pour comprendre pas mal de choses.

Aramizz 27/08/2009 16:57

Très très bonne critique. Je rajouterais que je ne comprends toujours pas pourquoi le monde veulent catégoriser LOST comme étant à la fois une série culte et une série unique en son genre. On ne sait rien du tout de la dernière saison, et je crois que ce sera assez déterminant et il faudrait la visionner avant de mettre cette série sur Un piedestal. Pour ma part, j'ai bien du mal à croire qu'ils pourront résoudre tous les mystères en 18 petits épisodes. Faque d'une façon ou d'une autre, nous serons floués, j'en ai l'intime conviction. Je crois que L'importante érosion des audimats cette année viennent prouver que la majorité des gens se sont tannées de toujours nager dans le floue avec cette série. On lance mille et une pistes et les scénaristes ne répondent jamais à rien. Toutes les réponses sont prévus pour les derniers 15 minutes du dernier épisode de la derniere saison. Et là tout le monde crieront au génie et on voudra canoniser la série....Non mais laissez moi rire un brin. Mon idée est que LOST aurait du durer 13 épisodes maximum et que c'était également l'idée 1ere des scénaristes...Mais ils se sont fait happé par la convoitise du gain $$$$$$$$. Totalement désolant et pathétique        

Hyk001 27/08/2009 16:54

Plutôt d’accord  avec le classement  pour ma saison préférée de ma série préférée.Cette saison m'a complètement satisfait dans le sens où elle tombe en plein fantastique de cette manière les scénaristes peuvent exploiter à plein régime le potentiel de la série et donnent des réponses logiques qui auraient été ridicules expliquées de façon rationnelle (la fumée noire par exemple).Les premiers épisodes ne sont pas mauvais car justement on a notre réponse quant au passé de Rousseau (par contre le choix des acteurs  "français" est ridicule car ils ont un accent québécois qui rend incompréhensibles ce qu'ils disent).Ces épisodes ont aussi permis de se débarrasser des figurants inutiles avec les flèches en feu (scène vraiment drôle à mon gout).La période Dharma Initiative est en effet très plaisante et le duo Hurley-Miles fonctionne à merveille (Hurley qui veut écrire le scénario de l'Empire Contre-attaque ).Pour moi LA réussite de la saison c'est le couple Sawyer-Juliet très bien maitrisé par els scénaristes et sublimé par les dernières minutes de la saison 5. Ce serait vraiment une déception que Sawyer finisse avec Kate.Vivement la saison 6 qui doit clore la série de façon magnifique mais j’ai aucun doute la dessus.J’espère que Breaking Bad va venir juste ensuite car un classement dans le trio de tête serait injustifié tant la série est ch**nte pas moments  (j’arrive toujours pas à regarder les deux derniers épisodes de la saison 2 malgré ma bonne volonté).

juldu33 27/08/2009 16:47

Ou sinon autre preuve : si ce que tu dis est vrai, en revenant 30 ans en arrière il auraient du tous rajeunir de 30 ans ! Or ils gardent le même age donc pas possible que dans les premieres saisons ils sachent déjà ce qu'il leur arrive plus vieux

juldu33 27/08/2009 16:37

PS : Il ne faut pas confondre les flash de la saison 5 (dans lesquels les personnages continuent de vieillir dans LEUR présent) avec les flash de Desmond en saisons 3 et 4 (là sa conscience va dans son corps du passé, plus jeune)

Angous 27/08/2009 16:37

Y'en a qui ont pas compris là.... on s'en fiche de l'epoque dans laquelle ils sont, les losties continuent de vieillir hein....Si le 30 mai je suis avec ma femme, on voyage dans le temps et là je suis avec Danielle Rousseau et que le 31 mai je remonte de 15 ans en plein projet dharma avec ma femme...Ca veut pas dire qu'on se connait depuis 15ans, y'a qu'un jour qui est passé 30 mai---> 31 mai...

juldu33 27/08/2009 16:33

"Et d'un autre coté, dans la catégorie 'ça les arrange pas', le fait que Jack & Co se conaissaient 30 ans avant mais n'en ont strictement aucun souvenir 30 ans plus tard. Bien sur, je ne demande pas à ce que des le pilote, ils se disent, tiens on s'est pas vu il y a 30 ans au projet Dharma ?" Là je crois que tu t'embrouille Normal qu'ils ne s'en souviennent pas vu que c'est arrivé après pour EUX. La preuve : Charlotte est morte mais c'est pas pour ça qu'elle est pas vivante dans la saison 4. Par contre si Ben était mort tué par Sayid là c'était différent vu que ce qu'il se passe dans la saison 2/3/4 est son futur. Mais comme dis Faraday "ce qui est arrivé EST arrivé" Vers la fin il divague un peu car tout ce qu'il veut c'est empécher la mort de charlotte. Donc pour moi c'est sur, la bombe ne permettra pas d'éviter le crash. Je pense d'alleurs que c'est ce qui va amener à la construction du bunker > bouton > crash (comme le dis Miles lors du Final)Et que donc aucun évenement du "nouveau" passé (qui n'a rien de nouveau vu que c'est le même) n'a d'incidence sur l'"ancien" futur (qui n'a rien d'ancien vu que c'est le même ^^)Mais j'avoue que c'est difficile à concevoir ça étant donné que le voyage dans le temps n'existe pas en vrai.

Angous 27/08/2009 16:14

L'auteur de l'article n'a pas compris une chose: y'a pas de jumeaux maléfique déja... La personne a la fin du final de la saison 5 n'est pas locke, mais la personne au début du final de la saison 5.Enfin, sayid ne modifie PAS le passé. Ca s'est toujours déroulé ainsi. Si Sayid n'avait pas tiré sur ben , il ne serait jamais devenu l'homme qu'il est. Ce que je veux dire c'est que cette histoire c'est comme un serpent qui se mord la queue.En 2000 jack et co ne font pas parti du projet dharma? Normal! Puisque lorsqu'ils s'ecrasent ils sont en 2004, et lorsqu'ils sont dans le projet dharma, ils sont en 2008 (selon leur horloge biologique interne!)PEU IMPORTE l'epoque, les losties VIEILLISSENT toujours!

François 27/08/2009 16:26


Je ne fais jamais de censure dans les comms, mais ras le bol de seriesstreamign qui vient faire sa pub tout en dégueulant sur le blog à longueur de temps. Je supprime ses messages.


Cole 27/08/2009 16:13

@ Juldu33. Comme le soulignes Bobby et Boodream, ce n'est pas forcement une incohérence précise (et encore qu'il doit y avoir, je dois avouer que je m'en souviens plus), mais une incohérence générale. Certes, leur futur est leur passé mais avoues que c'est quand meme une idée à s'arracher les yeux de la tete ! Ce qui m'a géné avec cette idée est que d'un coté, certains evenements du nouveau passé ont des incidences sur l'ancien futur (oui, oui, cette phrase a un sens) mais que, quand ça les arrange, et bien il n'y a pas d'incidences.Des exemples ? Ben qui fait partis des autres car Sayid lui a tiré dessus et puis le final qui, s'il fonctionne, les rescapés n'auront donc jamais échoué sur l'ile. Et d'un autre coté, dans la catégorie 'ça les arrange pas', le fait que Jack & Co se conaissaient 30 ans avant mais n'en ont strictement aucun souvenir 30 ans plus tard. Bien sur, je ne demande pas à ce que des le pilote, ils se disent, tiens on s'est pas vu il y a 30 ans au projet Dharma ? Mais une ou deux allusions du genre 'je l'ai vu quelque part' aurait été de bonne augure. Mais cela aurait demandé que les scénaristes savent ou ils vont, ce qui n'est pas le cas encore une fois à mon avis. Mais ce n'est pas forcement un défaut à mon sens. Quelle série peut serieusement se venter d'avoir un plan sur 5 ans ? Les scénaristes ne peuvent pas travailler sur 5 saisons à la  fois !puis au niveau des trucs vraiment totalement surréaliste, si on met à part l'horrible final de la saison  4 (la je rejoint Lulla et non Bobby ;-) ), j'ai pas du tout adheré à Faraday qui parle dans les reves à l'autre pour lui d'aller voir sa mere. C'était vraiment le coup de trop. La série n'arrive pas à poser de limites pour rester cohérente et flirte trop souvent avec le requin, c'est ce qui est dommage.Bon sinon, j'ai quand meme aimé, la série n'est pas 5eme pour rien ! Mais la saison s'était arreté au milieu de la saison, je l'aurais mise beaucoup beaucoup plus basse !

tao 27/08/2009 16:12

Merci seriesstreaming. J'espère être élu le plus mauvais blog par tes soins. J'en serai honoré à un point, tu ne peux pas savoir. J'en pleure de joie. J'ai d'ailleurs voté pour moi, ne m'en veux pas. Je n'ai pas su résister.J'ai trouvé les flash forwards très intéressants. J'aime la façon dont la série joue avec nous et nous surprend sans arrêt. On est bien loin des ennuyeux flash backs sur les tatouages de Jack ou Locke pleurant après son papa.

Lulla 27/08/2009 15:40

De toute façon, je reste intimement persuadé que l'idée du voyage dans le temps ne leur est pas venu deux jours avant d'écrire la saison 5. Le fait que les naufragés soient quelque part responsables de leur propre naufrage, avec tout ce que ça comporte,  ne pouvait s'expliquer que comme ça. Je comprends que ça puisse ne pas plaire , personnellement j'ai été très convaincu.

Boby 27/08/2009 15:34

je ne suis pas d'accord. De simple flashback auraient été mille fois plus intéressants, d'autant plus qu'il s'agirait simplement de faire un épisode flashback sur Ben comme le cultissime épisode "The Man Behind The Curtain" qui fait parti du TOP 3 des meilleurs épisodes de la série de mon point de vue.Plutot que de nous abreuver de flashback inutiles et chiants à l'onguer de temps, un épisode flashback entier sur Dharma 1973 aurait été plus intéressant. Cette manière détournée ne m'a guère convaincue et me laisse perplexe quant à la cohérence du tout.

Lulla 27/08/2009 15:23

Merci pour la pub que tu nous fais Seriesstreaming ;-) On en demandait pas tant !@Florian : Non mais le voyage à l'époque de la Dharma n'est pas un bouche trou du tout ! C'est au contraire une manière très intéressante de nous dévoiler ce passé de l'île, autrement que par des bouts de flashback. Je trouve ça mille fois plus intéressant et mille fois plus couillu ! On comprend mieux certains enjeux, on xomprend mieux le comportement de Ben aussi.

Boby 27/08/2009 15:21

Chouette, j'espère remporter le titre ! Mais la concurrence risque d'être dure vu la qualité plus que douteuse et navrante de mes concurrents.

Boby 27/08/2009 14:55

" le très décevant final de la saison 4 de Lost "" Le final [de la saison 5] est en cela une belle réussite "Ce qui est marrant, c'est que je pense exactement le contraire.Le triple épisode final de la saison 4 "There's No Place Like Home" était le meilleur épisode de la série de mon point de vue.

juldu33 27/08/2009 14:29

"On suit pendant 45 minutes Locke échoué lamentablement à convaincre les Oceanic Six de revenir sur l’ile alors que l’on sait depuis l’épisode précédent qu’ils ont tous dit oui au final. Si c’est pas du remplissage …"A la base, l'épisode 7 (the life and death of Jeremy Bentham) devait être le 6 et le 6 (316) devait être le 7. Mais ABC a inversé les diffusion. Et d'ailleurs lorsque j'ai revu la saison, je les ai regardé dans le bon sens et c'était mieux. Donc on peut pas vraiment reprocher ça à la série mais plutot à ABC."De nombreuses incohérences persistent"Dis moi lesquelles car j'en vois pas"Pourtant, dans les années 2000, Jack & Co ne semblent jamais avoir fait partie du projet Dharma."Tout simplement parceque c'est leur futur (le passé mais LEUR futur). Et comme dis Lulla, Ceux qui sont dans le présent (Sun/Lapidus) voient la photo de l'équipe Dharma de 1977 (Jack/Kate/Hurley/Jin...)Enfin, quand vous dites que vous en avez marre de Locke qui dit "L'ile m'a parlé..." Il faut pas oublié que c'est pas Locke mais l'homme de la premiere scene du Season Finale avec qui parle Jacob."Oui enfin ta théorie sur le projet Dharma induirait le fait que les scénaristes savent où ils vont depuis le début de la série. Or, on sait depuis longtemps que ce n'est pas le cas.."Pour ma part je suis persuadé que siSinon, j'ai aimé toute la saison mais bizarrement j'ai préféré le début avec les flashs temporels ^^

Florian 27/08/2009 14:24

Mouais, saison très moyenne. Les épisodes passent plutôt vite, mais le fond est de plus en plus inintéressant et acadabrantesque (genre Ben et sa rencontre avec la fumée noire, ridicule). Comme le dit Tao, la partie Dharmaville, le plus gros bouche-trou de saison jamais vue dans une série.Quand au final, mauvais, j'en parle même pas (Jacob qui vit dans le pied "ouvert" mais que personne n'a jamais remarqué : mais.bien.sûr)

JeeretGab 27/08/2009 14:02

Je me devais d'acrire un commentaire sur LOST qui est ma série préférée depuis 5 ans.Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la critique qui dit que le début de saison est incompréhensible. Certes c'est embrouillant au début mais certaines situations se recoupent par la suite comme Widmore pourquoi il recherche l'ile, l'histoire de la mère de Daniel en dehors de l'ile et sur l'ile, (je suis d'accord Rousseau en plus jeune c'est nul) la bombe qui sert pour le final, l'explosion de la station, l'initiative Dharma et la vie de Ben.Certes il y a des incohérences avce le voyage dans le temps et surtout l'épisode des variables m'a semblé vouloir mettre un doute pour le final. Mais les scénaristes ne sont pas comme ceux de Heroes ou de Prison Break qui dès la saison 2 se seont embourbés dans des idées plus merd*ques les unes que les autres sans jamais pouvoir se rattrapper.L'idée du cadavre de Locke été une superbe idée pour un final dommage que Jacob si mystérieux ne meurt si rapidement.Bref LOST n'est pas parfait et les télespectateurs de TF1 vont lacher vu l'heure de diffusion tardive mais elle a gardé une emprise sur moi et m'a rarement décu sur ses 5 saisons pour que je veuille suivre la dernière saison avec impatience !Vive LOST une série trop décrié mais au moins une série qui demande un minimum de reflexion pour certains épisodes et qui mets nos neurones en ébullition !!

tao 27/08/2009 13:53

@ Cole : Cela induit surtout qu'ils ont su parfaitement su utiliser le matériel à disposition. Peut être qu'ils ne savaient pas dès le début que les losties iraient dans le projet Dharma. Mais ils ont su utiliser parfaitement le mystère autour de Dharma pour y inclure les personnages et créer malgré tout un ensemble cohérent au niveau narratif.