Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 19/09 7h20








Patrick Sébastien de nouveau sans langue de bois. Interrogé pour le Parisien par Marc Pellerin, il dit avoir ressigné pour deux ans à un prix inférieur, sans clause d’audience, avec France 2. Il a baissé son salaire de 30%, zt les trois salariés les mieux payés de sa société ont accepté une réduction de salaire de 10 %. "Pour le contenu, le contrat porte sur treize numéros de cabaret par émission, au lieu de quinze. Je ne peux plus payer 15 000 euros un numéro de cinq minutes. Et je ne peux plus acheter les archives de l’INA".


Aberrant au vu de ses bons scores, juge-t-il. Ajoutant que lui, n’appartient pas au cercle des gens suffisants qui se refilent la galette, "je ne suis pas un copain de l’Etat. On me demande de réduire le budget d’une émission qui marche quand des fortunes sont dépensées pour d’autres qui ne font pas d’audience".


Patrick Sébastien déclare qu'il a proposé plein de nouveaux projets. Si ce n'est le tournage d’un pilote du « Grenier de Sébastien », à partir d’archives de ses émissions. "Mon fils, qui a 28 ans, le présentera. J’ai un autre projet avec lui : un magazine d’humour. Mais c’est difficile à France Télévisions. Il y a une volonté de bannir le divertissement". Il y a une démarche politique, affirem-t-il : on fait tout pour faire peur aux gens. "J’ai été passionné par la télé mais je ne le suis plus. Dans ces conditions là, on ne peut plus l’être".


Crédit photo © Prod - Bahi.



Commenter cet article

FredO 19/09/2009 09:08

Comme c'est original son projet du Grenier de Sébastien.

N. 19/09/2009 07:57

ah, un coup de sang de Patrick Sébastien, ça faisait longtemps...

Phil. 19/09/2009 07:46

Eternelle grande gueule mais j'aime (moins quand il "chante"!!)

picorette 19/09/2009 07:23

Il est gonflant mais d'un autre côté, il n'a pas tort.