Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Thomas 23/09/09 8h43








La gueule de bois de France 2, titre Le Canard enchaîné qui revient dans le numéro de ce mercredi sur la fameuse vidéo de Jean-Louis Borloo dont on a tant parlé la semaine dernière. Le Canard n'avait pas un coup dans l'aile quand il a raconté la sortie mal assurée de Borloo, communique Louis-Marie  Horeau qui décrit le passage visionné. Une séquence qui précède celle vue sur France 2 et où le Ministre s'approche "dangereusement" du micro avant de déclarer ceci :


"On est dans le cadre, bien, d'un débat...qui se consolide, démocratiquement, avec euh...les...les différents partenaires euh...des sujets...progressivlté, compensation...Est-ce que c'est un bonus/malus ? Est-ce que...voilà...Tout ceci chemine...euh...Le Président devrait arbitrer dans les ... les jours qui viennent, peut-être en fin de semaine prochaine...sur l'ensemble de ce dossier...de...ça...ce...ça...ça débat...euh, c'est un thème qui débat de ses évolutions".


L'étude de sa prose devrait occuper un bon moment analystes et traducteurs peut-on lire dans le Canard. Hebdo qui ironise
: "Il était vraiment en pleine forme ? Pas sûr que ce soit une bonne nouvelle".


Le Canard revient ensuite sur les propos d'Arlette Chabot, proclamant que tout a été inventé. L'hebdo satirique lui demande si oui ou non cette séquence a été évoquée, dans la bonne humeur, lors de la conférence de rédaction du 4 septembre, si oui ou non, France 2 a décidé de ne pas diffuser les images sauf la seule phrase intelligible ("Le Président devrait arbitrer dans les jours qui viennent..."), si oui ou non, cette brève séquence diffusée est un montage trompeur et truqué. "On y voit Borloo faire quelques pas bien assurés et prononcer cette petite phrase. Sauf que les quelques fermes enjambées ne sont pas les bonnes. Elles ont été filmées deux heures avant, au début de la réunion, et faussement présentées comme la sortie de l'Elysée"...


Autre question posée à Arlette Chabot par le Canard : oui ou non, des images ont-elles été effacées du serveur de France télévisions comme l'affirment des techniciens.


L'hebdomadaire précise que pas moins de 10 témoins, au sein de France télévisions, ont confirmé la prestation "éblouissante" du Ministre de l'Environnement et la dissimulation des images.



Commenter cet article

zes 23/09/2009 23:51


le canard fait du voici gala


Bernard 23/09/2009 21:12


Heureusement que ce journal existe.
Si ça pouvait inciter la presse, les radios et les TV à mieux nous informer.
Aujourd'hui, on apprend que la vite de notre bon mètre à l'Hôpital Paul Brousse a bien coûté 156 639 euros (source Europe 1) malgré les nombreux écrans de fumée gouvernementaux.


Marco 23/09/2009 12:47


A croire que France Télévision a mis la pression sur son staff, car dans l'émission d'Alexandra Sublet sur France 5, la séquence avec Borloo tournée 2 heures avant, a
été également montrée, comme étant celle de la sortie, avec un Nicolas Poincaré pour commenter que Borloo n'était point bourré... Tous derrière Chabot décidément !