Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 26/09 7h00









Au sommaire du quatrième numéro d'ADN, accélérateur de neurones, ce samedi 26 septembre à 18h05 sur France 2 avec Sébastien Folin :


« Nicolas Ivanoff, le monde à l’envers »

Nicolas Ivanoff est corse, mais avec des racines russes et grecques. Il est aussi champion de voltige. Quand il vole à 400 km/h, « le corse rapide », c’est son surnom, encaisse une pression de 12 fois le poids de son corps, alors qu’un pilote de Formule 2 subit une force deux fois inférieure. Il nous parle du « trou noir » en vol, ce moment crucial lorsque les pilotes manquent de perdre connaissance. Suivi de Nicolas Ivanoff à Porto, où il participe à une épreuve aérienne mêlant voltige et vitesse, en plein coeur de la ville.


« Fous masqués : des oiseaux en danger »

12 kilomètres de circonférence, aucun habitant, Clipperton est la plus petite des possessions françaises. C’est un ancien volcan sur lequel a poussé du corail. C’est l’un des rares atolls qui reste fermé au monde et le seul du Pacifique Est. Le commandant Cousteau et bien d’autres ont tenté d’explorer, sans succès : l’eau y est bien trop acide. Clipperton est un territoire hostile pour l’homme, mais un eden pour les 120 000 fous masqués qui se bousculent sur cette langue de terre dans le Pacifique. Mais pour combien de temps encore ? Un mal mystérieux menace la survie de ces oiseaux…


Robots sapiens

Hiroshi Ishiguro est professeur à l’université d’Osaka. C’est l’un des grands pontes japonais de la robotique. Il s’est rendu célèbre en fabriquant un robot à son image. Au Japon, des robots, il y en aura bientôt pour tout : par exemple vous allez avoir un «bébé » robot destiné à permettre aux futures mères de s’entraîner à accoucher ou un robot « journaliste » qui présente le journal sur la chaîne NHK. Quand à mademoiselle Saya, elle est enseignante et polyglotte. Elle donne des exercices, sourit, mais peut aussi s’énerver.


« Toumaï, notre plus vieil ancêtre »

Yves Coppens nous a fait découvrir Lucie, la doyenne de l’humanité : 3 millions d’années. Michel Brunet, lui, nous fait découvrir l’aînée de Lucie, Toumaï, vieux de 7 millions d’années. Toumaï mesurait environ un mètre, pesait près de 35 kg, et serait un mâle. Découvert au Tchad, il vivait dans les forêts qui jouxtaient le voisinage d’un lac, ou à proximité d’une rivière. Après avoir reconstitué virtuellement le crâne de Toumaï, Michel Brunet cherche à reconstituer son cerveau.


« Les requins en captivité »

100 millions (!) de requins disparaissent chaque année, victimes de la convoitise des hommes pour leurs précieux ailerons. Au Centre Nausicaa à Boulogne sur mer, on peut admirer une centaine d’entre eux : Mémère, Blanche ou Pecto vivent en captivité, protégés des hommes, par les hommes. Un sujet avec des images stupéfiantes de l’échographie et de l’opération chirurgicale d’un requin…


« Le cerveau du futur» L’intelligence, c’est le cerveau, et la question du moment: sera-t-il un jour possible de lire dans nos têtes ? Pourrons-nous contrôler des machines par la pensée ou être nous-mêmes guidés à distance ? Ces questions semblent être de la pure sciencefiction, pourtant, aujourd’hui tout cela est possible. Dans le domaine de la santé, on imagine aisément les formidables applications d’un tel procédé. Mais avant la santé, c’est l’industrie des jeux vidéo qui pourrait en profiter à échelle industrielle…


Crédit photo © Christophe RUSSEIL / FRANCE 2.



Commenter cet article