Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 08/10 14h10








A voir ce jeudi soir dans Envoyé spécial les deux sujets suivants, dès 20h35 sur France 2. 



Baisse de la TVA : le grand bluff des restaurateurs
. Un reportage de Marie-Laure Gendre et Jérémy Defalt.

Rares sont les restaurants en France qui ont vraiment joué le jeu de la baisse de la TVA de 19,6% à 5,5% entrée en vigueur le 1er juillet. Dans un accord signé en mars, les restaurateurs s’étaient engagés à baisser les prix d'au moins sept produits de leur carte, de revaloriser les salaires de leurs employés et de créer, d'ici deux ans, 40 000 emplois. C’était la contrepartie exigée par l'Etat : cette baisse de la TVA représente 2,4 milliards d'euros, un important manque à gagner fiscal. Mais il n’y a pas de loi. Si les restaurateurs n'appliquent pas de baisse, aucune sanction ne peut être engagée contre eux.

La réalité aujourd’hui, c’est à peine un restaurateur sur deux qui applique vraiment la baisse : certains se disent trop touchés par la crise, d’autres font de cette réduction de la TVA un argument marketing pour attirer la clientèle, sans réelle baisse significative des prix. L’équipe d’Envoyé spécial décrypte l’intense lobbying mené par les restaurateurs depuis les années 2000 : chantage électoral, pressions sur les ministres, visites à Bruxelles, manifestations…

Qui profite vraiment de cette baisse de la TVA ? Les restaurateurs, les employés ou les consommateurs ? Enquête sur un important cadeau fiscal, et sur l’histoire d’un lobbying acharné.



Carnet de route aux Etats-Unis : l’Amérique de la haine.
Un reportage de Sabrina Van Tassel et Barbara Conforti et Philippe Lagnier.

Le 5 Novembre 2008, Barak Obama était élu le premier président noir des Etats-Unis. Une victoire historique pour le monde entier, symbole de tolérance et de réconciliation. Mais au même moment les principaux sites web racistes du pays explosent sous une demande de connexion 15 fois supérieures à la moyenne. L’Amérique blanche, sous le choc, est réveillée par ses vieux démons racistes. Et la menace d’attentat contre le nouveau président des Etats-Unis ne cesse de s’intensifier. Les groupes qui prônent la "fierté blanche" trouvent là le meilleur moyen de recruter de nouveaux militants. Ce qui inquiète encore plus les spécialistes, c'est la nouvelle génération d’enfants nés au sein d’organisations comme le Ku Klux Klan et le NSM (Mouvement National-Socialiste, néo-nazi) : ils subissent un embrigadement qui peut s’avérer dangereux pour la société.



Crédit photo © DR (capture vidéo)



Commenter cet article