Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc 28/09 Publié à 18h30

 

 

 

 

Extraits du discours prononcé par Monsieur Donnedieu de Vabres mercredi face à la presse ; il concerne la télé et la radio :

Le budget de l'audiovisuel public augmentera de 3,1 % en 2007, contre 2,96 % en 2006, signe de la priorité que j'accorde aux missions du service public de l'audiovisuel. Il s'établit, en comptant les ressources propres des organismes, à 3 706,9 M€. Cela représente 112,1 M€ de moyens supplémentaires pour l'ensemble des organismes.

Sur la durée de la législature, le Gouvernement a choisi de ne pas accroître la redevance. En 2007, son assiette restera inchangée.

Il est néanmoins prévu que les ressources du compte de la redevance atteignent plus de 2 790 M€ TTC en 2007, soit une progression de 2,6 % ou 69,8 M€ par rapport à la loi de finances initiale (LFI) pour 2006.

Ce financement dynamique s’inscrit dans la logique pluriannuelle des contrats d’objectifs et de moyens.

Après la signature du contrat d'objectifs et de moyens de l'INA, fin 2005, celui de Radio France a été approuvé par le conseil d'administration de l'entreprise en juillet et est actuellement examiné par les commissions du Parlement. Les discussions avec France Télévisions et ARTE France sur leur contrat d'objectifs et de moyens sont en cours. Dans les prochains jours, j'adresserai aux présidents des deux sociétés un calendrier de travail afin d'établir précisément ces contrats. Mon but est de finaliser ces discussions avant la fin de l'année.

Concernant France Télévisions, la société verra sa dotation publique progresser de 2,5 % en 2007 par rapport à la LFI 2006. Le groupe bénéficiera également d'une forte hausse des recettes publicitaires, estimée à 6 % par la régie publicitaire du groupe. Cela lui permettra de poursuivre les priorités suivantes :

- la poursuite et l’accélération du déploiement sur le territoire de la TNT ;
- le renforcement de la grille des chaînes de la TNT, France 4, France 5, et France Ô, dont le Président de la République a annoncé la diffusion sur la TNT en Ile-de-France. Je rappelle qu’une fréquence a été préemptée à cette fin. Elle pourra être utilisée aussitôt que le CSA aura recomposé les multiplexes ;
- le développement des programmes en haute définition ; France Télévisions, qui a d’ores et déjà diffusé des programmes en haute définition ;
- Enfin, le sous-titrage des programmes pour les personnes sourdes et malentendantes.

ARTE France bénéficiera d'une augmentation de 2,8% de sa dotation publique par rapport à la LFI pour 2006. Cela permettra à la société de jouer un rôle moteur pour les nouvelles technologies de diffusion, tout en lui permettant de poursuivre ses efforts en faveur de la création.

Il s'agira tout d'abord pour ARTE de respecter le calendrier de déploiement de la TNT défini par le CSA et de s'engager résolument, au côté de France Télévisions, sur les nécessaires extensions de couverture. Par ailleurs, ARTE assurera la diffusion en haute définition d'une partie de ses programmes.

Enfin, elle consolidera son effort en faveur de la production française de création, notamment de fiction, et devra financer la prise en charge du sous-titrage de ses programmes pour les personnes sourdes et malentendantes.

S'agissant de Radio France, l'année 2007 doit lui permettre de concrétiser les orientations du contrat d'objectifs et de moyens, approuvé par le conseil d'administration du 12 juillet dernier, qui sera signé après l'examen des commissions du Parlement. Conformément au COM, Radio France verra ses ressources publiques pour 2007 progresser de 2,65 % par rapport à la LFI 2006 et s'établir ainsi à 508,2 M€ HT."

(...)

"Enfin, je souhaite vous annoncer de bonnes nouvelles concernant la chaîne d’information internationale France 24. Ce projet voulu par le Président de la République a pris forme.

La chaîne commencera à émettre dès les premiers jours de décembre. Les crédits inscrits en LFI 2007 s'élèvent à 70 M€ auxquels s'ajouteront une partie des crédits non utilisés cette année afin de donner à cette nouvelle chaîne les moyens de ses ambitions pour le pays. Fondée sur le principe de l'information en continu, France 24 rendra compte de l'actualité, tout en fournissant des repères et des éléments d'analyse permettant aux téléspectateurs de mettre les événements en perspective et de mieux comprendre les évolutions internationales. Si cette chaîne a vocation à permettre le rayonnement et le point de vue de la France à l'étranger, le Premier ministre a estimé important que ceux qui le souhaitent puissent également bénéficier sur le territoire métropolitain de cette nouvelle offre, pour s'informer sur l'actualité internationale. France 24 sera donc disponible en France sur le câble et le satellite. Plus précisément, elle diffusera deux programmes principaux :

- un programme en français, diffusé, dans un premier temps en Europe, dans les pays du Maghreb et en Afrique ;

- un deuxième programme, composé dans un premier temps de 75% de programmes en anglais et de 25% de programmes en français, diffusé prioritairement en Europe, en Afrique et au Proche et Moyen Orient.

Par ailleurs, des décrochages en arabe sur le Proche et Moyen Orient interviendront dans le courant de l’année 2007."

Source : dossier de presse.

 

 

Commenter cet article

Gh. 28/09/2006 19:16

Je ne pense pas .

nono 28/09/2006 18:58

F 24 Sera t'elle diffusée sur la TNT?

Salomé 28/09/2006 18:44

Avec les présidentielles, on se doutait que la redevance n'augmenterait curieusement pas.

jp 28/09/2006 18:36

Du gaspillage que cette "France 24".