Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 08/07/2011

 

TRES_EXCELLENTE_ET_D_preview.jpg

 

Commande de l'"ère" De Carolis - Duhamel, la fiction inédite La très excellente et divertissante vie de François Rabelais est diffusée ce vendredi sur France 2. Et le moins que l'on puisse dire est que la programmation est loin d'être idéale pour appater un maximum de téléspectateurs : en juillet, avec les deux parties à la suite, soit jusqu'à 0h15, ça s'apparente à un sacrifice !

 

Face à Secret story et une rediff de NCIS, la première partie peut nénamoins trouver son public. A voir samedi matin lors des résultats Médiamétrie.

 

Film réalisé par Hervé Baslé.

Scénario de Hervé Baslé et Claude Gaignebet.

Musique de Pierre Baslé.

 

Avec : Michel Aumont (François Rabelais 2e époque), Eric Elmosnino (François Rabelais 1re époque), Bernadette Lafont (Amandine). Et Anne Azoulay (la jolie veuve), Jacques Boudet (Jean du Bellay), Marcel Bozonnet (Jean Schyron), Hervé Briaux (André Tiraqueau). Olivier Broche (le frère libraire), Jean-Noël Brouté (Guillemette), Patrick Catalifo (Sébastien Gryphe), Thierry Hancisse (Antoine Rabelais (père de Rabelais)), Yann Collette (chef des lépreux), Paul Crauchet (le pape), Roger Dumas (l'accusateur), Philippe Duquesne (le frère Souillard), Benjamin Egner (abbé Gravot), Maryline Even (Margot l'accoucheuse), Martin Jobert (Rabelais, adolescent), Manuel Le Lièvre (Requiem), Bruno Lochet (le frère Coupe-choux), Virgile Lopes-Benites (Rabelais, enfant).

 

Sensuel, facétieux, satirique et railleur, François Rabelais, né à la fin du XVe siècle, incarne à lui seul le Moyen Âge, cette ère féconde d’où le monde moderne est sorti, et l’esprit de recherche, de fièvre intellectuelle de la Renaissance, ses enthousiasmes et ses aspirations. Trois jours avant sa mort, en l’an 1553, François Rabelais parcourt une dernière fois les chemins pèlerins de sa vie. Il revit son enfance où son père avocat se dépense sans compter pour l’éducation de ce fils si prompt à s’enflammer. Il apprend de son père mais aussi des lépreux. Il se souvient : moine vagabond, franciscain puis bénédictin, il revêt ensuite la tenue des prêtres séculiers, puis, toujours poussé par le besoin impérieux de s’instruire, s’enfuit à la faculté de médecine de Montpellier. Pour exercer la pratique médicale, il choisit Lyon où il s’énamoure d’une jeune et jolie veuve. Elle porte rapidement la promesse d’une naissance. Deux routes s’ouvrent alors devant François : à gauche, il épouse la future mère, vit en bon père, bon médecin, bon mari. A droite, à la grâce de Dieu, il suit sa fatale destinée… Le temps est venu de découvrir pour la première fois à l’écran cet homme incomparable, moine, médecin, écrivain et prêtre. Cet esprit libre, qui lutta sa vie entière contre les dogmes des théologiens de la Sorbonne, nous enseigne par le rire, le plaisir de vivre, le désir et la curiosité.

 

Ce que les comédiens aimeraient que les téléspectateurs retiennent de ce téléfilm :

Michel Aumont : L’idée d’un homme très humain. Surtout, il faudrait qu’ils se divertissent ! Il me semble que c’est amusant, pas loin de la farce par moments.

Bernadette Lafont : Puis, à notre époque, c’est très agréable de partir au XVIe siècle ; les décors, les costumes, l’histoire, tout cela nous embarque ailleurs ; on s’évade

Eric Elmosnino : Je ne présume pas du tout de ce que les téléspectateurs peuvent ressentir. C’est difficile d’avoir un regard sur ce qui va advenir de notre « fabrique ». Mais on pense qu’il y a vraiment quelque chose de ludique, d’intéressant et de léger et, à la fois, que l’on peut faire entendre la pensée d’un homme et la pensée d’un génie. Il a vécu il y a plus de cinq siècles ; ce n’est pas si courant qu’une oeuvre traverse le temps. Ce n’est pas rien ! Je suis fier d’avoir endossé la soutane de Rabelais !

 

Crédit photo © Jacques Morell - France 2.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Druel 01/09/2011 15:31



bravo bravo enfin de l'interressant du drole et de l'histoire 


 


 



charles 08/07/2011 08:29



Malgré la critique assassine de télérama ( ), je vais me laisser tenter, car trés curieux de découvrir la vie du
fameux médecin-écrivain, le créateur génial de Gargantua et Pantagruel, vie mal connue de ma part ...


De toute façon, si cela me parait trop long, le tout d'un coup, j'enregistre la seconde partie et il y a la rediffusion à 22h50 de Band of Brothers sur France 4 et, cela, c'est un chef
d'oeuvre à voir et à revoir !