Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 12/07/2012 11H10

 

JOURNALDE20H_138169.JPG

 

TVNEWS teleArnaud MONTEBOURG sera l’invité du JT de 20h ce jeudi 12 juillet 2012 sur France 2. Il répondra aux questions de David PUJADAS.

 

Une intervention qui fait suite à l'annonce de suppressions d'emplois massives du groupe PSA Peugeot Citroën (8.000).

 

Au sein du gouvenrement, Arnaud MONTEBOURG est Ministre du Redressement Productif. "Le ministre du redressement productif prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement en matière d'industrie, de petites et moyennes entreprises, d'artisanat, de commerce, de postes et communications électroniques, de services, de tourisme et d'innovation. A ce titre, il participe à la défense et à la promotion de l'emploi dans le secteur industriel et les services. Il exerce la tutelle des établissements des réseaux des chambres de métiers et de l'artisanat et des chambres de commerce et d'industrie. Il exerce les attributions relatives à la création d'entreprises et à la simplification des formalités leur incombant.Conjointement avec le ministre de l'économie, des finances et du commerce extérieur, il prépare et met en œuvre la politique en matière de compétitivité de l'économie française, d'attractivité du territoire et de participations" (source Legifrance).

 

Crédit photo © Laurent Denis - France 2

 

PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES.

RETROUVEZ NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article

Bruno Rabatjoie-tv 12/07/2012 22:49


Bien compliquée toute cette affaire... Va falloir du courage au nouveau Gouvernement d'autant que les anciens de droite ont du foutre le basard dans les archives des ministères à coup sûr...

Copé perd pas de temps mr se propose d'aider... Qu'il se fasse déjà aider sur sa coupe de cheveux et son arrogance...

Gilles 12/07/2012 11:28


Aulnay va vraiment être sinistrée là


Sinon, l'action PSA gagne près de 3% à 11h30...

Pierrick 12/07/2012 11:17


Pertes d'emplois à multiplier MINIMUM par 2 avec les sous-traitants notamment.