Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 23/12 9h02

image001.png

 

Le jeune public (et les autres) avait l'embarras du choix hier dimanche 22 décembre : programmation, chose rare, de deux films animés en première partie de soirée sur deux des plus grosses chaînes.

 

Ratatouille sur TF1 et La petite sirène sur M6.

 

Audiences : il n'y a pas eu de match en fait...

 

 

Précisions sur Ratatouille :

34% de pda sur les femmes de moins de 50 ans responsables des achats,

54% de pda sur les enfants de 4 à 10 ans présents devant la TV,

36% de pda sur les 15-34 ans présents devant la TV.

 

Concernant La petite sirène :

Il était une fois un royaume sous les océans où vivait Ariel, une adorable petite princesse sirène, qui était fascinée par le monde des humains. Une nuit, malgré l’interdiction de son père, le Roi Triton, elle ne put résister à la tentation d’aller à la rencontre de cet univers inconnu. Entraînant avec elle son ami Polochon, elle gagna la surface et s’approcha d’un somptueux navire où était donnée une grande fête en l’honneur du Prince Éric. Dès qu’elle aperçut le prince, Ariel en tomba éperdument amoureuse. Ce que Sébastien, le conseiller du roi Triton, ne vit pas d’un bon oeil ! Déterminée à rejoindre son prince, la petite sirène conclut un pacte démoniaque avec Ursula, la sorcière de la mer : elle lui donna sa voix en échange d’une apparence humaine et si, dans un délai de trois jours, elle ne recevait pas un baiser d’amour du Prince Eric, elle deviendrait à jamais l’esclave d’Ursula. Ce marché l’entraîna dans une étonnante aventure...

“La Petite Sirène” a coûté trois ans d’efforts à une équipe de plus de 400 artistes et techniciens. Le montage définitif compte 21 mètres de pellicule, 1100 décors et plus d’un millier de couleurs différentes. En outre, plus d’un million de dessins (croquis, animations crayonnées, lay-out, etc.) furent exécutés pour les besoins du film entièrement “fait main”. Les deux tiers de “La Petite Sirène” se déroulant sous l’eau, il fallut inventer un nouveau langage animé et introduire quantité d’effets spéciaux pour créer l’illusion d’un univers aquatique. Les animateurs durent fabriquer des centaines de milliers de bulles, reflets et distorsions caractéristiques du milieu marin.

 

A propos de Ratatouille :

8.6 millions de téléspectateurs le dimanche 31 octobre 2010 à 20h45, soit alors 36% de part d'audience pour TF1.

Un rat qui aspire à devenir un grand cuisinier... Un point de départ plutôt saugrenu pour une aventure animée en images de synthèse, Ratatouille. Pourtant, les studios Pixar ont décidé de faire de leur héros cuisinier parisien un rat fin gourmet. Une idée originale récompensée par l'obtention en 2008 du Golden Globe et de l'Oscar du meilleur film d'animation.

Commenter cet article

Pierre 23/12/2013 17:39


Franchement ça se pourrait, vu que Raiponce est assez mauvais.

Holly 23/12/2013 15:51


C'est vraiment dommage. Les plus jeunes enfants doivent pourtant connaître Ratatouille par coeur, alors qu'ils n'ont certainement pas tous vu Le petite Sirène.

Max 23/12/2013 12:50


En espérant que Raiponce ce soir ne se fera pas laminé par Joséphine ange gardien...

Pascal 23/12/2013 13:11



Ce serait incompréhensible là : rediff sur TF1, inédit (récent) sur M6.



Fab. 23/12/2013 09:05


Ecart étonnant ! D'autant que Ratatouille a été diffusé 3 fois en 3 ans (dont 1 l'après-midi)