Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 11/11 7h20








En ce 11 novembre, France 2 propose à 20h35 un téléfilm inédit, Blanche Maupas. Réalisé par Patrick Jamain. D'après Alain Moreau.


Avec :

Romane Bohringer (Blanche Maupas),
Thierry Frémont (Théophile Maupas),
Jean-François Garreau (Albert, monsieur le maire),
Sören Prévost (Vétard),
Yves Afonso (Elzéard, le facteur),
Xavier Maly (Le curé),
François-Régis Marchasson (Marc Rucart),
Serge Dupuy (Mauricet)
et Michel Bompoil (Paul Boudet).


Été 1914 - Théophile Maupas instituteur à la campagne est mobilisé. Des tranchées, il écrit de longues lettres à Blanche, sa femme institutrice elle aussi. Début mars 1915, elle demeure plusieurs jours sans nouvelles, pour finalement apprendre que Théo a été fusillé pour l'exemple avec trois autres de ses camarades car ils auraient refusé de se battre. Intuitivement, elle ressent qu'il s'agit d'un assassinat et décide de chercher la vérité sur sa mort. Alors que beaucoup lui tournent le dos, elle se consacre à recueillir des témoignages et des preuves. Elle vise l'impossible : la reconnaissance de l'assassinat et la réhabilitation de Théo. Seule d'abord, puis avec la Ligue des Droits de l'Homme, les Francs-Maçons du Grand-Orient de France, elle mobilise l'opinion publique...


Je ne peux pas me sentir vraiment proche du personnage, note Romane Bohringer, qui rappelle que c’est une femme du début du siècle dernier qui subit de plein fouet la guerre de 14-18. "Mais je suis touchée par le combat que peuvent mener des personnes modestes et démunies face à un pouvoir qui les écrase. Cette femme s’est battue contre l’armée, contre le gouvernement, contre deux des forces les plus puissantes de l’époque. Cette jeune femme, une simple institutrice, a réussi, par sa conviction, par sa détermination, par son refus de l’injustice - parce qu’il s’agit d’une injustice terrible - à soulever avec elle une contre-armée : les comités Maupas qui existent toujours et se battent encore pour la réhabilitation de ces fusillés pour l’exemple".


Crédit photo © France 2 / Chrisotphe Russell.



Commenter cet article

joan 11/11/2009 22:18


Bonjour
J'ai regarder le téléfilm "Blanche Maupas" qui est une belle reporduction de la médiocrité des généreaux pendant cette guerre comme d'autre....
Mais là n'était pas ma venue.
Je suis là pour une comparaison de deux grandes Artistes c' est: Morane Bohringer qui à les traies et parfois la voix très troublants, ainsi que le talent de la grande Suzanne Flon,que l'on n'a pas
reconnu pour ses prouesses d'artiste... 
Voilà mon avis