Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 25/04/2013 7H50

FacadeFrancetelevisi_preview.jpg

 

Le Conseil d’administration de France Télévisions, réuni hier, mercredi 24 avril 2013, sous la présidence de Rémy Pflimlin, a arrêté à l’unanimité les comptes 2012 du groupe, qui sont à l’équilibre (léger bénéfice de 2,2 M€).

 

Le groupe public communique que dans un contexte marqué par une baisse des ressources de 67 M€ par rapport au budget initial, la maîtrise des charges ainsi que le report sur 2013 d’une provision prévue au titre du plan de départs volontaires ont permis, au terme d’une année marquée par une actualité politique et sportive exceptionnelle, d’atterrir à l’équilibre tout en assurant un niveau d’investissement inédit dans la création.

 

"A) Des comptes à l’équilibre

Malgré des ressources en baisse de 82 M€ par rapport à ce que prévoyait le contrat d’objectifs et de moyens 2011-2015, et de 67 M€ par rapport au budget 2012 (55 M€ de publicité et 12 M€ de subvention), France Télévisions réalise un exercice équilibré, et même en léger excédent de 2,2 M€. Ce résultat est le fait d’une part d’un report sur 2013 d’une provision prévue pour la mise en œuvre d’un plan de départs volontaires, et d’autre part de l’effort de maîtrise des charges mis en œuvre par l’entreprise pour faire face à la dégradation de ses ressources.

B) Une activité particulièrement dynamique en 2012

- La création : un niveau d’investissement record de 483 M€, soit 420 M€ en faveur de la création audiovisuelle (fiction, documentaire, animation, spectacle vivant) et 63 M€ pour le cinéma

- L’information : une année marquée par le succès et l’ampleur de la couverture des élections présidentielle et législatives, au niveau national comme en régions. L’offre de France Télévisions s’est imposée comme la référence, notamment lors des soirées électorales et des débats qu’elle a organisés dans le cadre du magazine Des paroles et des actes.

- Le sport : une année exceptionnelle, en diversité de disciplines couvertes comme en volume d’offre, avec le Tour de France, le Tournoi des 6 Nations, Roland-Garros, la Coupe de la Ligue et surtout les Jeux Olympiques de Londres. 40 Millions de Français ont suivi au moins une heure des JO 2012.

- L’offre numérique : de nombreuses offres ont été lancées pour répondre aux nouveaux usages des téléspectateurs, comme la plateforme francetv sport, le service francetv pluzzVàD, la refonte de francetv pluzz et des 5 sites chaînes et des 24 sites régionaux de France 3 et la création du service Salto en TV connectée. Une année marquée par des fréquentations records notamment pour francetv info qui enregistre 8,9 millions de visites en mars 2013 (+ 90 % en un an) et 52 millions de vidéos vues (+33%)".

 

Le Conseil d’administration a fait le point sur l’avancement des négociations en vue de la révision du Contrat d’Objectifs et de Moyens. Rémy Pflimlin a informé son Conseil d’administration des éléments de la position du Gouvernement qui lui ont été tout récemment communiqués par la Ministre de la culture et de la communication. Il a pris acte avec satisfaction de la très large convergence entre France Télévisions et son actionnaire sur les objectifs stratégiques du groupe, tels qu’ils avaient été exposés dans la note d’orientation stratégique diffusée en février dernier auprès des collaborateurs de l’entreprise.

 

Le président s’est en particulier félicité de l’assentiment du Gouvernement à l’évolution proposée par France Télévisions pour France 4, qui sera réorientée vers les nouvelles écritures tout en ménageant une large place aux programmes pour enfants, et à l’ambition qui s’exprimera à travers une plateforme numérique dédiée à l’offre jeunesse. Il a de même souligné l’accord avec l’Etat sur l’inscription de cette stratégie dans un programme de retour à l’équilibre des comptes en 2015, qui a été présenté au Conseil d’administration le 22 mars.

 

Le président a cependant indiqué n’avoir pas à ce stade toutes les assurances que ces objectifs ambitieux bénéficieront d’un niveau de financement à la fois suffisant et prévisible. Rémy Pflimlin a souhaité que la réflexion annoncée par ailleurs par le Gouvernement, et associant étroitement le Parlement, sur les moyens de garantir l’indépendance économique de l’audiovisuel public, permette de les apporter. Les prochaines semaines seront dans cette perspective mises à profit pour progresser conjointement dans l’élaboration et la rédaction d’un document contractuel, incluant la reformulation des objectifs et indicateurs du COM initial. L’objectif est de parvenir à une signature avant la fin de l’été ou à la rentrée, après consultation des commissions parlementaires et du CCE.

 

Crédit photo © Nathalie Guyon

 

Rejoignez-nous sur ce compte Twitter.

Retour à la page d'acceuil.

Liste des 40 derniers articles publiés sur le blog.

Commenter cet article