Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par COLE 10/10/2009







Parmi les nouvelles série sà l'antenne cette rentrée 2009/2010 aux Etats-Unis, la sitcom COMMUNITY. Série diffusée sur NBC.


Cast.
Ecrit par Dan Harmon (Sarah Silverman). Produit par Anthony Russo (Arrested Development). Avec Joel McHale (The Soup), Chevy Chase, Alison Brie (Mad Men), Gillian Jacobs (Fringe) et Danny Pudi (Greek).


Le Pitch. Un avocat voit son diplôme invalidé et se retrouve obligé de retourner à la fac.


Premier Avis. Je ne pouvais pas aimer ce pilote pour la bonne et simple raison que je n’avais pas compris son pitch. En effet, je croyais que l’excellent Chevy Chase était la star de la série. Je m’attendais donc à un show totalement décapant, loufoque, propice à la crise de fou rire et à l’humour diablement gras. Bon, déjà, autant régler le problème de l’humour gras tout de suite puisque la blague la plus débile de l’épisode revient à faire un jeu de mot entre ‘Asperger’ et ‘Ass-Burger’. Oui, c’est aussi nul qu’il y parait.


Le résultat des courses est donc bien attristant. D’une part Chevy Chase n’est pas la star de la série mais incarne un second rôle insipide que même Lee Majors aurait refusé. Il fallait bien finir de payer le crédit de la Lexus contracté la saison dernière lors de son apparition dans Chuck (pour le coup, bien plus réussi). Chase semble s’ennuyer comme un lion de cage : son rôle lui correspondait pourtant bien mais est bien trop secondaire pour lui laisser le temps d’y imposer sa patte. Et puis d’autre part, la star de la série est en réalité un animateur de news show américain, très bon dans son émission mais insignifiant dans cette série. Le pire étant qu’il interprète un personnage supposé être ultra charismatique, ce qui fait encore plus ressortir son interprétation fade et rébarbative. Pour vous donner une idée, c’est un mix inquiétant entre Timothy Olyphant et Michael Weatherly. C’est un peu comme si Tom Welling devait interpréter le rôle d’Einstein, forcément ça le ferait pas du tout.


Je n’ai jamais vu un pilote aussi brouillon et fourre-tout que celui-ci. Il y avait le potentiel pour faire une excellente sitcom avec un tel pitch, partir dans tous les sens, entre humour potache et cultivé. Au lieu de cela, la série s’oriente sur un chemin aussi rasoir qu’inattendu après une introduction bâclée. L’avocat en question arrive donc dans l’université, repère une belle brune et crée une ‘communauté’ de cours d’espagnol afin de pouvoir la draguer. Le tout se passe évidemment en 10 secondes sans avoir introduit personne. Sauf que la belle repère le coup du vieux loup et invite une bande de bras cassés à ce fameux cours d’espagnol. L’épisode, qui n’a plus rien à voir avec le pitch, se poursuit donc avec cette réunion sous forme de séance de psychanalyse déjanté avec des personnages hauts en couleur.


Et pourtant, la mayonnaise ne prend pas. Le pilote est désarticulé au possible. En réalité, on le sentiment que les personnages se connaissent déjà vu qu’ils se ne cessent de se balancer des vannes mais ils ne nous sont jamais introduits. Le téléspectateur a donc le sentiment d’être de trop et on n’ose pas prendre part à leur délire. En plus d’être mal construit et assez illogique, on le sentiment d’arriver en cours d’année, on peine donc à accrocher, à rire et on finit par s’ennuyer ferme. Je suis peut être stupide mais au final, je n’ai pas compris le but de la série. Elle se met en place de façon surréaliste et sans explication, l’action n’a pas d’intérêt, il n’y a pas d’histoire, aucune base. J’ai finalement eu l’impression de regarder des rushes de série montés dans le désordre et non finalisées. Je résumerais cette série par les termes suivants : inutile, incompréhensible et pompeuse.




Pourtant, je ne qualifierais pas ce pilote de nullité universelle dans le sens ou de nombreux bons éléments du show peuvent en faire adhérer certains. Les dialogues sont bien écrits, intelligents et référencés, comme une comédie de NBC se doit de l’être (mis à part Earl qui est annulée par la grâce de Dieu). J’ai souri à différentes surprises notamment quand le black s’écrie en pleine dispute générale qu’il commande car il est le Barack Obama du groupe ou quand l’avocat Jeff fait une confidence à une black qui se trouvait derrière lui (décidément) et qu’il répond : ‘I was raised on TV and I was conditionned to believe that every black women over 50 is a cosmic mentor’. Ce genre de répliques bourrés de référence, notamment à Breakfast Club, souvent percutantes et placées à point nommé.


Enfin les personnages sont assez prometteurs en dépit d’un casting bancal. Ils sont bien sur ultra-stéréotypés, jouent de manière outrancière et ne font pas dans la dentelle, mais c’est totalement assumé dés le départ. Cela a toutefois une conséquence à double tranchant. Le rendu est d’un coté bien plus rythmé mais d’un autre coté les personnages ne sont point attachants ni originaux.


A conseiller aux fans de : Sitcoms élitistes.


En deux mots. L’idée était excellente mais la série part dans une direction impromptue qui ne m’a pas du tout convaincut. Le produit est clairement bon, entre dialogues inspirés et personnages déjantés, mais la recette finale se révèle être sans saveur, molle, incohérente et incompréhensible. Finalement, on ne se sent pas le bienvenu dans cette communauté. Ils ne savent pas ce qu’ils manquent !


Note. 3,5/10 .


COLE.


Prochaine chronique, lundi.
Précédentes : http://www.leblogtvnews.com/categorie-11131363.html



Commenter cet article

Evilash 26/01/2010 20:31


Ouhlaaa, dommage que tu ne sois pas allé au delà du pilote (qui perso m'avait déjà fait beaucoup rire) parce que la sitcom est pour moi dans le peloton de tête des sitcoms réellement drôles de ces
dernières années (avec HIMYM et BigBangTheory). Les personnages sont très attachants, très drôles, et les acteurs s'en donnent à coeur joie. Tu dis que Chevy Chase s'ennuie ? Ben mince alors, moi
je n'en ai pas du tout l'impression ! Les dialogues sont savoureux, bourrés de références cinématographiques ou rock, et certains épisodes sont parfois anthologiques tellement ils vont loin dans le
délire ! bref, pour moi, COMMUNITY c'est de la bombe !


Boodream 18/10/2009 13:17


Ouah. Je suis intégralement pas d'accord avec cet article. Comme le dit Florian c'est certainement le meilleur pilot ( et la meilleure nouvelle série d'ailleurs, tant ça va en s'améliorant
d'épisodes en épisodes) de cette rentrée. Je comprends tout à fait du reste qu'on puisse ne pas y accrocher hein, mais alors personnellement je trouve vraiment la série géniallissime et justement
trés, trés attachante. Bref bouuuuuuuuuuuh à toi, mais moi aussi je t'aime quand même, enfin dans les limites du raisonable oeuf corse.


Bestforthega 10/10/2009 23:25


Modern Family, Cougar Town et The middle : des très bonnes nouvelles séries !!!!


Valent1 10/10/2009 14:54


Vous ne devez pas être des masses à l'avoir vu en France. Difficile donc de commenter...


Florian 10/10/2009 14:21


Non mais tu devrais avoir honte d'écrire ce genre de chose.
Le pilot de Community est un des plus réussis de la rentrée (et si tu n'as pas vu Breakfast Club, c'est un peu normal que l'hommage te passe au dessus) et les trois premiers épisodes sont
énormes.
Tu n'as rien compris à la série. I love U :)


roé 10/10/2009 13:10


A peine 5 millions jeudi soir. Encore une série morte-née.