Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 04/11 10h50

 

FRANCOISMITTERRANDETLAGUERREDALGERIE_225415.JPG

 

Documentaire inédit ce jeudi à 22h50 sur France 2 : François Mitterrand et la guerre d'Algérie. Auteurs François Malye et Benjamin Stora. Réalisé par Frédéric Brunnquell.

 

Pendant les trois premières années de la guerre d'Algérie 1954-1957, François Mitterrand, futur Président de la République, est tour à tour ministre de l'Intérieur puis ministre de la Justice. Il est l'un des personnages de premier plan des gouvernements de la IVe République qui appliquent en Algérie une politique particulièrement répressive. Un formidable non-dit entoure ces trois longues années, parmi les plus terribles de cette guerre.

 

Le film révèle, grâce notamment à des archives inédites, que François Mitterrand, ministre de la Justice du gouvernement de Guy Mollet, refusera la grâce, dans plus de 80 % des cas, aux militants du FLN condamnés à mort. 45 seront guillotinés. Pourquoi, en tant que ministre de la Justice, celui qui allait abolir la peine de mort en 1981, cautionna-t-il la politique du pire du gouvernement de Guy Mollet ? Pas à pas, le documentaire suit le futur Président durant ces années qui conduiront la IVe République à l'abîme. Il interroge les témoins Français et Algériens et les proches de l'époque. Parmi eux : Gisèle Halimi, avocate, Roland Dumas, avocat et député de l'UDSR en 1956, André Rousselet, ancien chef de cabinet de François Mitterrand, Robert Badinter, ministre de la justice de 1981 à 1986, Jean Daniel, écrivain journaliste.

 

L’idée de ce film est venue, dit le réalisateur Frédéric Brunnquell, d’une rencontre avec l’historien Benjamin Stora, spécialiste de l’Algérie contemporaine, et le journaliste François Malye, qui avait notamment signé un important dossier sur le sujet pour Le Point. "Nous avons été frappés de constater que jamais personne n’avait abordé, dans un livre ou un documentaire, ces trois années durant lesquelles François Mitterrand, tour à tour ministre de l’Intérieur puis de la Justice sous la IVe République, a été confronté à la guerre d’Algérie. On sait qu’il a été un acteur de premier plan de cette période, mais on ignore bien souvent les détails de son action. Il nous paraissait important et opportun d’y revenir aujourd’hui. Nous avons donc fait œuvre d’historien, nous en tenant scrupuleusement et rigoureusement aux seuls faits, pour tenter à la fois d’éclairer cette période trouble et de comprendre la personnalité complexe du futur président de la République".

 

Crédit photo © DR. Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article

JM 04/11/2010 11:52



M'est idée qu'il va faire du bruit demain ce doc !



charles 04/11/2010 11:37



passionnant sur le fond et incontournable pour bien comprendre notre société d'aujourd'hui, ses mécanismes cachés, ses vieilles antiennes ... l'époque SFIO de la gauche " sociale-démocrate " et
bourgeoise, quand Guy Moquet déclarait : " les communistes ne sont pas à gauche, il sont à l'Est " !