Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 17/12 13h41

LEPLUSBEAUPAYSDUMOND_preview.jpg

 

Des cimes des plus hautes montagnes jusqu’aux rives de nos océans, en passant par les marais, les gorges, les plaines et les fonds sous-marins, le film documentaire inédit Le plus beau pays du monde révèle les secrets et les destins étonnants de ce monde sauvage qui nous entoure.

 

On y rencontre des animaux rares. Des seigneurs comme l’ours, les loups, les sangliers ou les cerfs… Mais aussi de drôles de bestioles aux mœurs étonnantes, oiseaux papillons, blaireaux, loutres, tortues cistudes, ou encore des oiseaux majestueux comme les oies cendrées, les balbuzards, les aigles ou les vautours … Ces animaux nous racontent les aventures qui font leur vie, leurs conflits et leurs amours, leurs prouesses et leurs faiblesses, leurs efforts immenses pour élever leurs petits et pour continuer à peupler notre pays. Ces voisins méconnus ne vivent pas dans un autre monde. Ils sont là, tout proches de nous, au contact des hommes et des femmes qui les protègent, les soignent et font alliance avec eux. Le film diffusé mardi 17 décembre 2013 à 20h45 sur France 2 leur rend également hommage, eux qui travaillent, vivent, rêvent dans le plus grand respect de ce fragile équilibre, au cœur de la nature.

 

Ce film en quelques chiffres…

3 années de développement.

7 mois de repérages.

Plus de 130 jours de tournage.

350 heures de rushes.

7 coréalisateurs parmi la jeune garde des cinéastes animaliers français.

30 opérateurs de prises de vues.

Près de 50 scientifiques consultés.

 

LEPLUSBEAUPAYSDUMOND_preview-1-.jpg

 

Ecrit et réalisé par Frédéric Fougéa. Avec l’amicale collaboration de Jacques Malaterre.

Raconté par Guillaume De Tonquedec.

Produit par Boréales, Terra mater Factual Studios.

 

Frédéric Fougéa : "Lors d’une conversation avec Fabrice Puchault de l’unité documentaire de France 2, nous nous sommes rendu compte que de grands documentaires nature, tels que Earth, Afrique sauvage, North America, etc., étaient réalisés partout dans le monde, souvent par la BBC et avec de gros moyens. Mais qu’aucun ne portait sur la France ! Alors que notre pays est somptueux et que les histoires passionnantes ne manquent pas. Nous avons alors décidé de relever le pari, celui de raconter notre nature en grand, et ce, d’une manière positive, en s’émerveillant. À cela est venue s’ajouter la vision formidable de notre directeur scientifique, Robert Barbault, le monsieur biodiversité en France : les êtres vivants, et c’est vrai pour les humains, passent 50 % de leur temps en compétition, à se manger les uns les autres, à se quereller pour protéger ou étendre leur territoire. Mais qu’en est-il des 50 % restants ? Ce temps est consacré à la coopération. Les animaux se rendent service, ils interagissent positivement dans une recherche d’équilibre commune. Cette vision a inspiré la philosophie de notre projet. Parmi nos histoires, où figurent quelques récits de prédation, nous avons voulu privilégier les plus belles scènes de coopération".

 

Les premières minutes : 

 

 

Crédit photos © Boréales.

Commenter cet article