Publié par Pascal 26/02 6h48

LECLANCHIRAC-UneFami_preview.jpg

 

Mardi 26 février 2013 à 20h45 sur France 2, Le clan Chirac : Une famille au cœur du pouvoir. Pour la première fois, l’histoire intime d’une famille au cœur du pouvoir. Les Chirac.

 

Trois femmes pour un Président. Bernadette, l’épouse, Laurence et Claude, les deux filles, ont joué un rôle déterminant dans la carrière de Jacques Chirac. Elles sont sa vérité secrète. Grâce à de nombreuses archives inédites et à des entretiens exclusifs, le réalisateur Pierre Hurel dévoile cette saga familiale unique.

 

Un film inédit écrit et réalisé par Pierre Hurel.

Raconté par Charles Berling.

Enquête et entretiens : Anne Fulda.

Producteurs délégués : Emmanuel Chain, Thierry Bizot et Gaël Leiblang.

 

On croit tout savoir sur la vie de Jacques Chirac : trois fois Maire de Paris, deux fois premier ministre, deux fois Président de la République, trente-cinq années passées sous les ors des palais de la Nation… Et pourtant, derrière ce destin politique existe une autre histoire, que Chirac a toujours cachée. L’histoire de son clan. Bernadette, l’épouse tenace, Claude, la cadette dévouée, Laurence, la fille ainée restée dans l’ombre. Trois femmes qui ont joué un rôle déterminant dans la longue carrière de Jacques Chirac. Le film raconte comment Jacques Chirac, au début des années 70, sacrifie sa famille pour partir à l’assaut de la politique. Celui que l’on surnomme le bulldozer emporte tout sur son passage : ministères, Matignon, Mairie de Paris. Mais il est aussi un père, et un mari, trop souvent absent, et le couple Chirac est au bord de la rupture.

Puis vient le temps du doute et de la douleur. Depuis l’adolescence, Laurence, la fille ainée, souffre d’une anorexie mentale. Hospitalisation, rechutes, tentative de suicide. Replié sur lui-même, le clan accompagne Laurence dans son chemin de croix. C’est aussi le temps de l’échec politique, avec la défaite cuisante face à François Mitterrand en 1988. Jacques Chirac connait alors la dépression. « J’ai tout raté », confie-t-il.

Ce sont les deux autres femmes du clan, son épouse et sa fille cadette, qui vont tour à tour redonner le goût de la victoire à Jacques. D’abord Claude, fille rebelle, qui apporte à son père, en dehors d’un vernis de gauche, une confiance qu’il n’avait plus. Victoire à la présidentielle de 1995. Puis Bernadette l’entêtée, qui supplée son mari pour incarner la France de droite et mobiliser les cœurs. Réélection en 2002.

Jacques, Bernadette, Laurence et Claude Chirac sont les personnages romanesques d’une saga familiale digne des grands classiques de la littérature française. Une histoire d’amour et de blessures, de victoires et de drames. Une histoire que, par pudeur, les Chirac ont toujours gardée secrète. L’histoire d’une famille au cœur du pouvoir.

 

Parmi les témoins du film :

Jérôme Monod « Sur la vie privée de Chirac, certains savaient. Moi, je le savais par Bernadette, et puis par ce que je voyais de mes propres yeux… Personne ne s’en régalait dans leur entourage. Ce n’est jamais très agréable de voir deux personnes que l’on aime bien se disputer, s’éloigner l’une de l’autre. Et puis cela n’est pas très utile pour le travail d’un premier ministre. »

Claude Chirac « C’est le destin… Ma sœur a 15 ans, elle est fauchée par le destin. Sa vie à elle bascule dans un enfer qui pendant très longtemps semblait sans fond. Et c’est la vie d’une famille qui bascule aussi… »

Bernard Pons « La maladie de Laurence a profondément meurtri son père, sa mère et sa sœur. Mais profondément son père qui peut-être a eu un sentiment de culpabilité. Chirac disait qu’il n’avait pas été assez présent, qu’il ne s’était pas assez occupé d’elle… »

Charles Pasqua « A l’automne 1988, Chirac est mal dans sa peau, très mal même. Je pense qu’il a eu une période de…appelons les choses comme elles sont même s’il n’aime pas que l’on parle de cela, il a eu une période de déprime très, très sérieuse. Il se demandait si tout cela en valait la peine… »

Patrick Poivre d’Arvor « Laurence Chirac est venue me voir et elle m’a dit combien elle voulait aider les gens. J’ai le sentiment de quelqu’un de très attachant, de très affectueux, très dans le désir de rendre service et dans une forme de mal être qui devait induire tout cela. »

 

Crédit photo © PROD (capture vidéo).

Commenter cet article

simplement moi 11/02/2013


Je regarderais sûrement ce doc politique a l'air intéressant !

charles 26/02/2013


A découvrir, effectivement ...

Jarod 26/02/2013


J'ai trouvé que la bande-annonce de la chaine faisait très "autopromo" de la famille Chirac.

charles 26/02/2013


Oui, il y a du roman-photos dans ce doc :


 


http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/le-clan-chirac-une-famille-au-coeur-du-pouvoir,48308002.php

floravol 27/02/2013


j'ai regardé ce documentaire. Bien construit, intéressant, mais qu'en est-il de la "fille de coeur" du couple Chirac : Anh-Dao-Traxel ? qui a je pense, tenue une grande place dans leur vie
...