Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 01/07

 

Sans-titre-copie-6.jpg

 

L'hypothèse existe : Dominique Strauss-Kahn pourrait être libre dès ce soir. Nous n'en sommes pas encore là (allègement de ses conditions de sa mise en liberté surveillée plus probable) et le blog Great America, tenu par deux correspondants de Libération - Fabrice Rousselot et Lorraine Millot - résume les derniers faits : "C'est un énorme coup de semonce que vient de révéler le New York Times : selon le quotidien américain, les accusations d'agression sexuelle portées contre Dominique Strauss-Kahn pourraient s'effondrer et celui ci pourrait être remis en liberté dès vendredi. Même si les procureurs s'interrogent sur le fait de maintenir des chefs d'inculpation de moindre gravité contre lui. Selon le journal, qui cite deux sources policières, les procureurs ne croient plus à la version des faits relatée par la femme de chambre qui l'accusait de tentatives de viol dans la chambre 2806 du Sofitel de Manhattan. Les propres enquêteurs des procureurs auraient ainsi découvert que la jeune femme avait menti à plusieurs reprises lors de ses déclarations aux autorités. Et le bureau de Cyrus Vance Jr se demande s'il ne va pas abandonner les charges". Lire la suite sur ce lien.

 

Europe1.fr écrit ceci de son côté : "Le New York Times cite deux enquêteurs, qui affirment que Nafissatou Diallo aurait menti à plusieurs reprises, sur les circonstances de l'agression sexuelle, et sur son propre passé. Tout d'abord, Nafissatou Diallo aurait eu une conversation avec un détenu, incarcéré pour détention de marijuana, le lendemain de sa rencontre avec DSK. Elle lui aurait alors demandé si elle avait un intérêt financier à maintenir les accusations contre ce dernier. La femme de chambre aurait également menti sur son passé, affirmant qu'elle avait déjà été violée et avait subi des mutilations génitales, précisant que ces deux éléments figuraient dans sa demande d'asile, ce qui serait faux. Enfin, le procureur ne croirait plus exactement à la version de l'agression racontée par la femme de chambre, qui aurait menti sur plusieurs points".

 

Evidemment, des éditions spéciales sont attendues à longueur de journée sur les chaînes info. Voire sur TF1 et France 2 en fin d'après-midi heure française ? DSK devant comparaître à 17h30 heure française.

 

Plus d'infos sur les derniers rebondissements, sur les liens qui suivent :

 

Article d'Europe 1 actualisé en permanence.

 

Dossier spécial RTL.fr

 

Commenter cet article

benfohrer 01/07/2011 10:59



Et voila un ministre qui agresse une ménagère est libre alors que quand un citoyen tire sur la veste du président il prend 3 ans de prison et 45 000 € d'amende, elle est belle l'égalité en France
:)